Sentiers de motoneige au Saguenay : C’est la guerre sur les sentiers

Sentiers de motoneige au Saguenay : C'est la guerre sur les sentiers

À l'aube du début de la saison de motoneige, les clubs de la région ont des difficultés à obtenir des droits de passage de la part de propriétaires de terrains pour y installer les sentiers. Les VTT n'aident pas cette négociation puisqu'ils utilisent les mêmes sentiers l'été et abîment les champs.

Motoneige

«Les gens se promènent partout avec leur VTT et leur camion. Ils utilisent nos sentiers dans les champs et endommagent les semences. Après on arrive pour renégocier nos droits de passage et nous avons des problèmes. On n'endurera pas ça», souligne Jules Tremblay, président du Club de motoneigistes de Saguenay.

D'ailleurs, au début du mois d'octobre, des VTT et camionnettes ont utilisé le sentier de motoneige du club pour se rendre à la Boulonnière, à Laterrière.

«Les champs qu'ils ont empruntés ont été très endommagés. Nous avons donc décidé de porter plainte à la Sûreté du Québec. L'un des agriculteurs du secteur ne veut maintenant plus que l'on passe sur son terrain, nous devons trouver une autre alternative».

Pour le club de Saguenay, il y a présentement quatre droits de passage qui posent problème. «Nous allons finir par trouver une solution à temps pour le début de la saison. Si on ne s'entend pas avec les propriétaires, nous allons les contourner», explique-t-il.

Pour le club du Fjord, l'entretien des sentiers est en cours et aucun droit de passage ne pose problème. «Nous avons un sentier linéaire alors nous n'avons pas le choix de nous entendre», indique le président Gérald Gagné.

Rationalisation des sentiers
Le ministère des Transports veut rationaliser les sentiers de motoneiges de la province afin d'économiser sur les coûts d'entretien. La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec invite donc ses clubs à faire leur part.

«Si nous attendons que le Ministère effectue les coupures, nous risquons de perdre nos sentiers locaux et ce ne serait pas la meilleure solution. On est mieux de leur proposer un plan de rationalisation structuré que de laisser notre avenir entre leurs mains», souligne Bertrand Grondin, représentant régional de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec.

Enfin un balado 100% motoneige!

Comité
Un comité a d'ailleurs été formé avec des membres de différents clubs de motoneigistes afin de proposer un plan de coupure qui sera remis au Ministère.

Pour la saison 2014-2015, la Fédération demande au club de motoneigistes de couper les sentiers superflus.

«Il y a des clubs qui ont beaucoup trop de sentiers et qui demandent trop d'argent. En faisant leurs parts, ils pourraient éviter de se retrouver avec des coupures imposées», soutient le représentant.

Bertrand Grondin avance toutefois que le Saguenay-Lac-Saint-Jean sera moins touché puisque c'est «le paradis de la motoneige».

Grand Salon Motoneige Quad 2022