Ski-Doo GSX 600HO sdi 2006: La performance

Ski-Doo GSX 600HO sdi 2006: La performance

Bien que notre GSX ne soit pas le modèle vedette en matière de vente de motoneige de performance chez Ski-Doo, il n'en reste pas moins que la GSX a de quoi faire rougir la compétition et pour cause ! Essentiellement, on bénéficie de plusieurs composantes qui sont également présentes dans la série MXZ qui elle, est destinée à la haute-performance. Moteur 600 HO SDI, Chassis REV, suspension avant R.A.S. abaissé de 1.5 pouce, Ski Pilot sans compter la nouvelle suspension SC-4 à l'arrière. En fait, la GSX Sport pourra aisément donner tout le plaisir de conduire ainsi que la performance recherchée à son pilote en plus d'ajouter des éléments de luxe additionnels par rapport aux modèles MXZ et ce, à un prix plus compétitif.

Coté performance du moteur, le 600 HO SDI répond admirablement bien à la commande en donnant des performances exceptionnelles par rapport à la concurrence, incluant une économie de carburant appréciable. Les accélérations sont franches et les reprises sont très bonnes à plusieurs régimes. Le système d'entrainement répond très bien au moteur en n'oubliant cependant pas qu'il faut régulièrement ajuster la poulie menée en fonction de l'usure de la courroie. Cela évite un cognement « déplaisant » lors de la reprise après un freinage brusque. En accélération pure, le 600 HO SDI est definitivement dans le coup par rapport au 600 et 700 de ce monde et même, celui-ci peut donner quelques sueurs à plusieurs  800. Le chassis REV combiné à la suspenssion avant R.A.S. abaissée de 1.5 pouce améliore le comportement de la motoneige à haute vitesse. De plus, la conduite sportive est grandement améliorée lors des virages serrés par rapport aux années antérieures. Du fait, les situations de ski se soulevant ont diminuées significativement. Qui dit performance dit précision de conduite; sans cette précision, la vitesse devient un ennemie imprévisible. Cette précision, les nouveaux skis pilote 5.7 nous la procure avec brio. Fini le sentiment de louvoiement à l'avant ce qui devient critique dans les virages bosselés à haute vitesse. Finalement, la suspenssion arrière SC4 avec amortisseurs HPG-VR donne un comportement plus ferme que sa prédessesseur SC-3 ce qui favorise la conduite sportive. Encore une fois, la conduite sportive a été priorisée cette saison sur la GSX Sport par les gens de chez Ski-Doo. Coté traction, la chenille de 1 pouce donne un très bon randement à haute vitesse. Offrant très peu de résistance, cela a pour effet de vous rapprocher sérieusement des grosses cylindrées équipées de chenilles plus agressives. Celle-ci favorise également les virages gauche-droit serrés en offrant un dérappage adéquat évitant ainsi, les renversements caractéristiques aux chenilles agressives. Sans en souffrir outre mesure, une chenille d'un pouce et demi offrirait évidement plus de « grip » à la GSX à l'accélération.

En fait, cette GSX n'a que le nom et les éléments graphiques qui pourraient faire penser aux amateurs qu'elle ne favorise pas la conduite sportive et amusantes mais ce n'en n'est rien ! Les motoneigistes les plus « sensible » trouverons peut-être la suspension arrière un peu plus ferme par rapport à l'an passé. C'est cependant le compromis à faire pour avoir la haute performance et le plaisir de conduire que cette GSX réussi à procurer au conducteur.  

Auberge du Draveur - Motoneige