Ski-Doo MXZ TNT 850 E-TEC 2017 – Analyse pré-randonnée

Ski-Doo MXZ TNT 850 E-TEC 2017 – Analyse pré-randonnée

L’hiver dernier, lorsque l’équipe de marketing de Ski-Doo nous a dévoilé pour la toute première fois le châssis REV de 4e génération, combiné au tout nouveau moteur 850 E TEC, j’ai tout de suite su que je ferais un retour sur un modèle à deux temps pour la prochaine saison et ce, après 8 belles années aux commandes de modèles 1200 4-TEC. En fait, qui ne voudrait pas essayer la motoneige Ski-Doo la plus performante de série jamais produite?


MXZ TNT 850 E-TEC – Présent lors du dévoilement des modèles 2017

Comme plusieurs d’entre vous, j’étais très emballé de pouvoir tester dans le cadre d’un essai à long terme le fruit de plusieurs années d’innovation, ainsi que le résultat du développement conjoint d’un nouveau châssis et moteur. Parmi les modèles disponibles avec cette combinaison, mon choix s’est arrêté sur la MXZ TNT 850 E-TEC, puisque c’est un modèle de série très populaire auprès des motoneigistes en plus d’avoir des caractéristiques techniques qui font d’elle sur papier une motoneige très performante en sentier. C’est donc avec plaisir que je vous présente mon analyse pré-randonnée.


MXZ TNT 850 E-TEC 2017 en essai à long terme en collaboration avec Riendeau Sports

Châssis

Le nouveau châssis REV de 4e génération n’est pas qu’une simple évolution esthétique de la version précédente, mais un changement radical au niveau du design et de l’ergonomie de conduite. En fait, ce nouveau châssis représente la plus grande évolution chez Ski-Doo depuis l’introduction en 2003 du premier châssis REV. Au-devant de celui-ci se retrouve un module de suspension en aluminium coulé, rendant extrêmement rigide le châssis de type pyramidal. L’échangeur de chaleur de la motoneige a également été grandement modifié et fait désormais partie intégrante du châssis de la motoneige. De nouveaux panneaux latéraux de type Ergo-Step permettent désormais au pilote de bouger et de s’incliner davantage dans les courbes en conduite sportive. 


Panneaux Ergo-Step avec protège-genoux à 2 niveaux

Le haut du tunnel et le siège sont également biseautés, permettant de réduire significativement la pression à l’intérieur des jambes. Au final, le châssis REV de 4e génération est 4 pouces/10,1 cm plus étroit que son prédécesseur. Avec toutes ces améliorations, la position de conduite est nettement plus ergonomique et permet au pilote de bouger beaucoup plus facilement en conduite sportive. En plus de toutes ces innovations au niveau technique, les concepteurs de BRP ont réussi à produire une motoneige qui est esthétiquement très attrayante avec un look à la fois classique et moderne. Nous sommes également convaincus que le nouveau châssis REV de 4e génération n’est qu’un premier pas vers d’autres nouveautés et changements au cours des prochaines années sur les motorisations existantes.


Ergonomie du nouveau châssis REV de 4e génération

Motorisation

Depuis son annonce, le nouveau moteur Rotax 850 E-TEC de deuxième génération attire énormément l’attention auprès des motoneigistes tant par ses caractéristiques techniques et le fait qu’il est désormais le plus puissant de la gamme Ski-Doo. Le mandat des ingénieurs de Rotax lors de la conception du 850 E-TEC était très ambitieux, soit de créer le premier moteur à 2 temps de l’industrie qui est aussi durable et fiable qu’un moteur à 4 temps. Pour y arriver, ceux-ci ont introduit dans le concept du moteur des technologies empruntées aux moteurs à 4 temps et diesel. Le 850 E-TEC possède notamment un vilebrequin forgé de 3 sections, des pistons en aluminium, des porte- segments en acier et des cylindres recouverts au plasma. Le système de lubrification inspiré des moteurs diesel lubrifie directement et au bon moment les roulements du vilebrequin et des bielles des pistons. Ceci afin d’offrir la meilleure protection possible des composantes pour une durabilité accrue. Le 850 E-TEC est également plus étroit que son prédécesseur, permettant au châssis REV de 4e génération d’avoir une centralisation des masses encore meilleure. 


Nouveau moteur Rotax 850 E-TEC

En plus de l’ajout de technologies 4 temps et diesel, le 850 E-TEC possède des injecteurs E-TEC améliorés et encore plus performants. La distance entre le carter à papillons et les « reed valves », en plus de l’ajout de « booster injectors », permet une réponse encore plus rapide. Le système de valve d’échappement eRAVE a également été amélioré. La puissance du moteur est transmise à la chenille grâce à la nouvelle poulie motrice pDrive, introduite l’an dernier sur les circuits de course. Au final, ce moteur développe à la sortie de l’usine 165 ch, soit 10 de plus que le 800R E-TEC. Pour avoir déjà fait quelques kilomètres avec la MXZ TNT 850 E-TEC 2017, la puissance de ce moteur est déjà très impressionnante, même sur le rodage. J’ai très hâte d’accumuler plusieurs centaines de kilomètres pour voir son comportement sur plusieurs randonnées et ainsi vous livrer mes premières impressions.

Suspension arrière et chenille

La suspension arrière de la MXZ TNT 850 E-TEC 2017 est une rMotion en version de 129 pouces/327 cm qui a été introduite l’an dernier dans la gamme Ski-Doo 2016. Elle est couplée avec un amortisseur central HPG Plus avec bague d’ajustement, permettant ainsi d’ajuster la précharge selon les préférences du conducteur. L’hiver dernier, j’ai fait l’essai d’une autre MXZ en version Blizzard avec les mêmes amortisseurs. J’avais beaucoup aimé le confort de ces amortisseurs au cours de la saison dernière et j’ai bien hâte de voir le comportement de ceux-ci combinés au châssis REV de 4e génération.

Sur le modèle TNT, la chenille d’origine est une RipSaw de 129x15x1.25 pouces/327x38x3 cm qui est reconnue pour être performante en sentier. Toutefois, compte tenu des conditions parfois changeantes et marginales en sentier dans le sud du Québec, nous avons fait remplacer celle-ci par une chenille pré-cramponnée de type ICE Ripper XT avec les mêmes dimensions. Ce type de chenille est à notre avis un « must » pour améliorer de façon significative la sécurité lors de nos randonnées, tant pour le freinage que pour le contrôle dans les virages. Ce type de chenille est également une alternative très intéressante à l’installation de crampons de type enfoncés tels que les Woody’s Phantom 286.  Je remercie spécialement notre partenaire Riendeau Sports pour cet ajout sur la motoneige dédiée pour l’essai à long terme.


Chenille ICE Ripper XT de Camoplast

Suspension avant et skis

La suspension avant RAS 3 de la MXZ TNT 850 E-TEC est également une autre grande nouveauté chez Ski-Doo pour 2017. Grâce à un changement au niveau de la géométrie, celle-ci a spécialement été conçue pour optimiser la performance du châssis REV de 4e génération, offrant un meilleur contrôle et un débattement de 1 pouce/2,5 cm supplémentaire dans les bosses. Elle est couplée avec des amortisseurs de type HPG Plus avec bague d’ajustement.


Suspension avant RAS 3

Les skis de notre modèle d’essai sont des Pilot 5.7 qui sont le standard chez Ski-Doo depuis plusieurs années. Afin d’améliorer encore plus la performance de notre véhicule d’essai, nous avons remplacé les lisses d’origine pour les lisses au carbure doubles de 6 pouces/15,2 cm de type « Top Gold » de Qualipièces. Ce mordant supplémentaire va certainement nous aider à avoir un contrôle optimal de notre motoneige d’essai peu importe les conditions.

Équipements

La MXZ TNT 850 E-TEC 2017 possède de série de nombreuses caractéristiques que l’on retrouve habituellement sur des modèles plus haut de gamme. L’élément le plus remarquable est la présence du cadran multifonction avec infocentre numérique LCD. Ce modèle inclut de série un module de température du moteur, le pouce chauffant et les poignées chauffantes, un démarreur électrique, ainsi qu’un reculons électronique de type RER. La motoneige est également équipée de poignées en J facilitant la conduite sportive, ainsi que des déflecteurs d’air transparents.


Vue du conducteur du poste de pilotage de la MXZ TNT 850 E-TEC 2017

Accessoires

L’équipe de Motoneiges.ca est très choyée pour ce véhicule d’essai à long terme par l’ajout de nombreux accessoires Ski-Doo par nos partenaires de Riendeau Sports en collaboration avec BRP. En effet, nous ferons l’essai tout au long de la saison d’accessoires qui ont été spécialement conçus pour être utilisés sur le châssis REV de 4e génération. Pour améliorer notre visibilité lors de randonnées en soirée, nous avons installé sur la motoneige un phare auxiliaire avec 8 DELs à faisceau large qui ajoute 2 500 lumens d’éclairage supplémentaire. 


Phare auxiliaire à DEL à faisceau large

Afin de mieux ancrer nos pieds dans les virages, la motoneige d’essai est munie de plaques latérales, permettant ainsi de pousser avec les pieds pour un meilleur contrôle en conduite sportive. Au niveau des panneaux latéraux Ergo-Step, nous avons fait ajouter les protège-genoux en caoutchouc à deux niveaux, pour un meilleur confort et prise lors des virages. De plus, nous ferons également l’essai du tout nouveau réservoir d’essence LinQ empilable de 15 litres avec le sac semi-rigide LinQ SR 21 de 21 litres. 


Réservoir d’essence empilable de 15L et sac SR 21 LinQ

Finalement, pour faciliter les déplacements sur les surfaces asphaltées telles que les postes d’essence, nous avons ajouté des RollerSki modèle B-2000 de Qualipièces pour skis Pilot 5.7. L’ensemble de ces accessoires sur la motoneige va certainement améliorer de beaucoup l’expérience de conduite lors de nos randonnées. L’ensemble de ces accessoires fera l’objet d’un article individuel sur Motoneiges.ca un peu plus tard au cours de la saison.


RollerSki B-2000 pour Skis Pilot 5.7

Principaux éléments à valider lors de notre essai à long terme

Puisque cette motoneige est presque totalement nouvelle au niveau du design, il y a plusieurs éléments sur lesquels je vais porter une attention particulière tout au long de la saison. En voici quelques exemples :

  • Ergonomie et expérience de conduite du nouveau châssis REV de 4e génération.
  • Performance globale du nouveau moteur Rotax 850 E-TEC.
  • Consommation d’essence et d’huile à injection.
  • Performance de la suspension avant et arrière.
  • Précision de la direction.
  • Utilisation des différents contrôles.
  • Intégration et utilisation des accessoires.
  • Fiabilité générale et entretien.


Notre pilote d’essai attitré Jean-François Leclerc et la MXZ TNT 850 E-TEC 2017

Capsule vidéo d’analyse pré-randonnée

En complément avec cet article, nous vous invitons à visionner la capsule vidéo que nous avons produite en décembre dernier sur l’analyse pré-randonnée de la MXZ TNT 850 E-TEC 2017.

En terminant, nous vous invitons à nous visiter régulièrement sur la page spéciale des essais à long terme pour lire les dernières nouvelles à ce sujet. De plus, j’aimerais remercier nos partenaires de Riendeau Sports, concessionnaire BRP de Saint-Mathieu-de-Beloeil, pour leur précieuse collaboration dans le cadre de cet essai à long terme. Nous vous invitons d’ailleurs à vous rendre en magasin pour voir l’ensemble des nouveautés Ski-Doo 2017 et autres produits BRP. Nous désirons également remercier Qualipièces pour nous permettre de faire l’essai des lisses doubles Top Gold et des Rollerski avec ce nouveau châssis.

 

Les Motoneiges Géro