Snow Hawk : Expérience en sentier !

Liste des hôteliers

Après avoir fait quelques petites randonnées dans les sentiers près de chez moi, je suis prêt à entâmer de plus longues randonnées. Lors de mes arrêts dans les différents relais, le Snow Hawk fait sensassion et les gens me mitraillent de questions :

– C’est tu légal dans les trails ?
– C’est tu difficile à conduire ?
– Comment ca se comporte dans les courbes ?
– Comment une chenille aussi étoite se comporte-t-elle?
– Comment trouve tu cela ?


La vue d’un Snow Hawk suscite beaucoup de questions de la part des autres motoneigistes…

Voilà autant de questions que les autres motoneigistes me posaient. Je vais essayer d’y répondre dans cet article.

Disons d’abord qu’évidemment le Snow Hawk est légal dans les sentiers et en fait ce type de véhicule est tout aussi approprié pour la conduite en sentier que celle en hors piste où il excelle particulièrement !

Conduire un Snow Hawk est très différent d’une motoneige standard et demande une certaine adaptation. La stabilité est selon moi le point le plus important à considérer et devient la base du maniement de ce type de véhicule. C’est donc dire qu’une période d’adaptation est de mise avant de bien assimiler les comportements et de connaître les limites du Hawk. Plus on passe de temps à la conduire et plus à l’aise on devient. Après un certain temps, ça devient très instinctif.

La maniabilité de ce véhicule dans des conditions normales de sentier est impressionnante ce qui nous porte à conduire de façon plus agressive principalement lorsqu’on négocie des courbes. La vitesse améliorant la stabilité du Hawk, il devient plus facile à conduire. Dans les lignes droites cela a pour effet de rendre le véhicule très stable. D’ailleurs je me dois de mentionner que le louvoiement est une chose inconnue pour les conducteurs de Snow Hawk. La machine garde sa trajectoire peu importe ce qui se trouve sur son chemin.

Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike

Il est surprenant de voir la vitesse et l’agilité avec laquelle ce véhicule négocie les courbes et cela au plus grand plaisir du conducteur qui en connaît les limites. Au moment de négocier une courbe, on penche la machine et on accélère au maximum. Ce n’est pas qu’une question de tourner le guidon mais c’est la combinaison de l’inclinaison de la machine, de son pilote et le design de sa chenille qui permet de négocier les courbes plus rapidement qu’avec une motoneige standard. Ce comportement impressionnant dans les courbes me permettait de distancer facilement mes compagnons de randonnées dans les secteurs plus sinueux. Ceux-ci conduisaient alors des motoneiges standards et étaient tous très impressionnés de ne pas être en mesure de suivre derrière le Hawk.


Le snow-Hawk est très bien adapté à la conduite en sentier.

En faisant essayer le véhicule à d’autres motoneigistes, je me suis rendu compte que ceux qui avaient déjà conduit des motos pendant un certain temps avaient une facilité d’adaptation incroyable! Après seulement quelques minutes, ils tiraient déjà profit de la manoeuvrabilité extraordinaire de la machine…


Cette photo en dit long sur la grande manoeuvrabilité du SnowHawk…

Physiquement, la conduite d’un Snow Hawk est plus exigente que celle d’une motoneige cependant l’expérience qui s’offre au conducteur est d’autant plus enivrante. Personnellement, je me suis limité à des randonnées d’au plus 250km au cours des essais.

Du coté de la consommation d’essence le modèle Top Gun 2007 équipée du moteur Rotax 800 HO se comparait très bien à d’autres motoneiges du même type.  Le fait de mélanger l’huile à l’essence lors des ravitaillements n’était pas en soit un inconvénient. En fait, je trouve cela avantageux puisque le ratio huile-essence est plus constant et évite la surconsommation d’huile que peut occasionner un système avec pompe à injection d’huile.

Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route

En conclusion le Snow Hawk est une machine très bien adaptée pour la conduite en sentier mais nécessite une période d’apprentissage afin de bien apprivoiser son comportement. Ce véhicule permet de vivre une expérience de conduite très intense et extrèmement plaisante. Si vous avez la chance d’essayer le Snow Hawk, je vous invite à la saisir. Vous ne le regretterez pas !


Gino St-Laurent, notre pilote d’essai

Motoneiges Ski-Doo