Tu te sens vivant quand tu fais de la motoneige. Arrange-toi pas pour que ça te tue. 

Par le Ministère des Transports du Québec

Depuis plusieurs années, le ministère des Transports déploie une campagne de sensibilisation à la pratique sécuritaire des véhicules hors route (VHR). Encore une fois cette année, le Ministère lance un message percutant aux adeptes en leur rappelant les risques liés à cette activité.

La conduite d’un VHR se classe malheureusement au premier rang des causes de décès associées aux activités sportives et récréatives au Québec. Près de 25 décès en motoneige et plus de 30 décès en véhicule tout-terrain (VTT) sont déplorés chaque année. Les décès et les blessures sont le plus souvent causés par la vitesse excessive et la capacité de conduire affaiblie par l’alcool ou la drogue. Le choix de la signature de la campagne est directement lié à ces statistiques : « Vitesse, alcool, drogue : jamais en VHR. »

La campagne a pour objectif de rappeler aux adeptes de VHR que malgré le sentiment de liberté que procure cette activité sportive, un comportement téméraire peut engendrer des conséquences tragiques.

Pour rendre sécuritaire la pratique de la motoneige, voici quelques consignes importantes à respecter :

  • Vérifiez les conditions météorologiques et les prévisions annoncées pour faire une balade en toute sécurité. Une bonne habitude à prendre : allez jeter un coup d’œil sur le site de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec pour connaître les conditions des sentiers.
  • Respectez vos capacités. Il est important que chaque motoneigiste tienne compte de son expérience et de son état de fatigue, ce qui aura un effet direct sur ses réflexes et ses réactions lors d’une situation imprévue.
  • Portez un casque même hors d’un sentier. Le port du casque est également obligatoire pour les passagers. Si le casque n’est pas muni d’une visière, le port de lunettes de sécurité est obligatoire (sauf pour le passager d’un traîneau ou d’une remorque à habitacle fermé).
  • Circulez sur le côté droit du sentier et modifiez votre vitesse selon la visibilité. Sauf indication contraire, la limite de vitesse permise en motoneige est de 70 km/h. À moins de 30 mètres d’une résidence, la limite de vitesse est de 30 km/h même si aucune signalisation ne l’indique.
Motoneiges Yamaha 2023 – Changements à saveur de prudence et patience

Les patrouilleurs de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec de même que les membres des différents corps policiers peuvent vous sanctionner si vous ne respectez pas les limites de vitesse.

  • Redoublez de prudence en traversant les routes et les voies ferrées. Respectez les panneaux de signalisation et faites un arrêt complet aux endroits où cela est exigé.
  • Respectez l’interdiction de conduire avec les capacités affaiblies par l’alcool ou la drogue. En vertu de la Loi sur les véhicules hors route, les dispositions du Code de la sécurité routière encadrant la conduite avec les capacités affaiblies s’appliquent à la circulation hors route.

À ces conseils s’ajoute la lecture du dépliant Sortir en toute sécurité, qui vous permettra de vous rappeler les principales règles et obligations auxquelles les utilisateurs de VHR sont soumis.

Pour en apprendre plus, visitez le Quebec.ca/securitevhr.

 

 

 

Motoneiges Ski-Doo