Une journée aux courses de motoneige… sur l’eau !

Une journée aux courses de motoneige... sur l'eau !
Wow ! Quelle journée!!! Voilà la première chose qui me vient en tête au moment d'écrire ces lignes et que je me remémore ma visite au Championnat de courses de motoneige sur l'eau qui s'est tenu samedi à Frampton en Beauce.
 
 
Cette journée de compétitions clôturait la saison 2012 du circuit de courses de motoneige sur l'eau. Motoneiges.ca était sur place et j'ai pu personnellement assister aux trois disciplines principales soient les courses d'accélération, les courses en circuit ovale et pour terminer, les sauts à partir d'une rampe. Chaque type de courses est très spectaculaire et offre aux spectateurs des sensations fortes.
 
 
La journée a débutée avec le volet courses d'accélération ou courses de drag si vous préférez. Pour les non-initiés ou ceux qui assistent à ce type de compétitions pour la première fois, il est fort impressionnant de voir 4 motoneiges s'élancer sur l'eau et atteindre de très grandes vitesses en si peu de temps. Cela semble même relativement facile mais dans les faits, une série de techniques particulières doivent être mises en pratique par les pilotes sinon ils se retrouvent invariablement au fond du lac. Bref, les coureurs franchissent le lac en quelques secondes à peine sous le regard attentif de l'assistance.
 
 
Viennent ensuite les courses en ovale. Ceux qui étaient déjà ébaillis par les drags «en ont pour leur argent» lorsqu'ils peuvent voir les pilotes accomplir leurs trois tours d'un circuit ovale. C'était déjà impressionnant de voir les motoneiges filer en ligne droite sur l'eau mais voilà que les conducteurs doivent maintenant tourner afin de négocier le parcours. Le niveau de difficulté monte d'un cran! On a eu droit à des luttes acharnées de la part de certains compétiteurs afin de se disputer la victoire. Ceux-ci ont fait preuve d'adresse exécutant des manoeuvres quelques fois incroyables. Bien entendu, la plupart du temps, un ou deux coureurs en était quitte pour un bain forcé lorsque leur motoneige perdait sa flottaison et se retrouvait au fond de l'eau. À quelques occasions, on a pu voir certains pilotes perdre le contrôle de leur monture et culbuter dans un type de cascade digne d'Hollywood. 
 
Histoire d'une culbute !
Cliquer les photos ci-dessus pour agrandir…
 
Finalement, cette journée de compétition se termine avec la présentation des sauts sur rampe. Dans cette épreuve, les coureurs doivent filer sur l'eau, emprunter une rampe semblable à celle qu'utilise les skieurs nautiques et atterrir sur l'eau. Ils doivent effectuer 3 sauts avant de revenir au bord de l'eau. Ils sont chronométré à partir du moment où ils s'élancent jusqu'à leur retour sur la terre ferme. Sur le groupe restreint de coureurs qui ont relevés le défi, seul deux ont réussi l'exploit. Le gagnant a complété son parcourt en moins d'une minute ce qui est remarquable. Le second, lorsqu'il a compris qu'il ne battrait pas ce temps, a décidé de faire un spectacle en accomplissant 6 sauts d'affiler avant de retourner sa motoneige sur le bord du lac. On pouvait donc dire sans se tromper qu'il maîtrisait parfaitement cette épreuve.
 
 
 
Lors de mon voyage de retour de près de 4 heure à la maison, je repassais en mémoire les merveilleux souvenirs de ma journée aux courses de motoneige sur l'eau.
 
 
Un gros merci aux organisateurs, particulièrement à M. Fortier, pour l'invitation à cette journée de compétition. La saison prochaine, je me promet d'être de retour afin d'assister aux différentes journées de compétitions du Circuit de Course de Motoneige sur l'Eau du Québec (CMEQ).
 
Pour consulter plus de photos sur l'évènement, nous vous suggérons le site de Michel Brault : Cliquer ici !
 

BRP annonce des motos électriques Can-Am
Les Motoneiges Géro