« Une méprise courante » Tout le tourisme en motoneige vient de l’Î.-P.-É. et de la N.-É.

« Une méprise courante »  Tout le tourisme en motoneige vient de l'Î.-P.-É. et de la N.-É.

« Une méprise courante »  Tout le tourisme en motoneige vient de l'Î.-P.-É. et de la N.-É.

En 2017, la FCMNB célébrait son 35e Anniversaire de la motoneige organisée. Il y a d'autres « Fédérations » autour de nous qui sont incorporées depuis plus longtemps, mais aucune n'a été capable de capitaliser sur le tourisme d'hiver avec autant de succès que le Nouveau-Brunswick et la FCMNB. Nous sommes reconnaissants pour l'effort énorme que nous recevons de tous les touristes, surtout de nos amis de l'Î.-P.-É. et de la Nouvelle-Écosse. Certains d'entre-eux semblent vivre ici en hiver !

motoneige « Une méprise courante »  Tout le tourisme en motoneige vient de l'Î.-P.-É. et de la N.-É.

Nos premiers dirigeants ont reconnu l'importance du tourisme d'hiver (la motoneige) dès le début. La première réussite fut assurée grâce à la campagne du « White Gold – Or blanc » ; c'est encore le nom utilisé à ce jour par plusieurs personnes, y compris nos représentants élus. Elle fut mémorable, efficace, unique et novatrice ; elle a aidé les bénévoles à faire du NB une vraie destination touristique durant les quatre saisons. De nos jours, les données du Ministère du Tourisme de la province démontrent que le tourisme en motoneige continue à être le secteur prépondérant à chaque hiver, ainsi que le chef de file en ce qui a trait à tous les secteurs reliés aux sentiers, point à la ligne.

motoneige « Une méprise courante »  Tout le tourisme en motoneige vient de l'Î.-P.-É. et de la N.-É.

Cependant, les chiffres et les tendances sont en train de changer. Les motoneigistes du Québec commencent à découvrir le Nouveau-Brunswick, à la fois grâce à nos sentiers bien surfacés et à nos expériences hors-sentiers. Les motoneigistes Québécois sont, et vont devenir, les plus importants visiteurs et la meilleure opportunité d'expansion de notre tourisme d'hiver collectif. Le tourisme d'hiver en motoneige va créer de nouvelles sources de revenus, à la fois sur les sentiers surfacés et sur les terres publiques (couronne) pour se promener hors-sentiers.

Le Québec est tout simplement le plus gros marché canadien pour la motoneige. C'est là que la motoneige fut inventée. C'est là où sont vendus le plus grand nombre de permis de sentiers que n'importe-où ailleurs. Ça fait partie de leur étoffe, de leur mode de vie et, je dirais, de leur culture. Les Québécois  embrassent l'hiver et tout ce qu'il amène d'une manière positive.

Essai de la Ski-Doo Summit Edge 2022

Qu'en est-il des États-Unis ? De nos jours, nous accueillons des touristes Américains de la motoneige et nous en aimerions plus ; par contre, au contraire du Québec, ils ne comprennent pas notre structure des coûts. Pourquoi ais-je besoin d'un permis de sentiers, ma motoneige est immatriculée ? Pourquoi vos hôtels coûtent-ils plus chers ? Pourquoi vos repas sont-ils tellement plus chers ? Pourquoi votre essence est-elle si chère ? Et, ais-je besoin d'un passeport ? Aucune de ces objections n'est pertinente pour un visiteur potentiel en motoneige du Québec.

La FCMNB a organisé notre Weekend annuel du tourisme une fois de nouveau en 2017. Consultez les résultats ici-bas des quatre (4) dernières saisons. Notre plus grande augmentation de visiteurs vient maintenant des régions du Québec, suivie par la N-É/l'Î-P-É, ensuite le Maine, ainsi que d'autres provinces et états. Nous avons enregistré 1651 visiteurs pendant trois jours en 2017.

           

Touristes

2014

2015

2016

2017

 

ÎPÉ/NÉ

298

217

308

514

 

Québec

273

384

675

820

 

Maine

53

30

127

178

 

Divers

122

29

93

139

 

Total

1238

660

1203

1651

 
           

La province (PNB), Tourisme, Patrimoine & Culture va bientôt lancer une nouvelle Stratégie de croissance du tourisme (SCT) et nous sommes heureux d'avoir été consultés et d'avoir été inclus dans plusieurs des rencontres durant la dernière année. Nous anticipons une nouvelle direction et une attention renouvelée qui inclut le tourisme d'hiver. Nous en sommes solidaires et heureux que la province et le Ministère comprennent que les anciennes stratégies ne menaient pas à la croissance.

Le Nouveau-Brunswick est virtuellement lié au Québec présentement avec cinq (5) sentiers de motoneige surfacés. Nous sommes liés par la langue ; nous sommes liés par des structures financières similaires et, plus important encore, liés par une passion pour la motoneige.

RedBull SLEDHAMMERS est de retour à Ski La Réserve le 2 avril

motoneige « Une méprise courante »  Tout le tourisme en motoneige vient de l'Î.-P.-É. et de la N.-É.

 

Auberge du Draveur - Motoneige