Une passion qui dure depuis 50 ans !

Une passion qui dure depuis 50 ans !

Il y a 50 ans, en janvier de 1965 à Sainte-Agathe-des-Monts dans les Laurentides, ma première randonnée en «Ski-Doo» en compagnie de mon ami, l’artiste motoneigiste Denis Drouin, a été le début d'une grande passion qui dure encore aujourd'hui. Viens t’assoir que je te raconte mon histoire.

Du Camping l'hiver
Vers la fin des années 50, c’est durant plusieurs fins de semaine que j’allais en plein hiver faire du camping dans les Laurentides. Le plus difficile était souvent de trouver des copains pour partager le goût de la misère. Mes parents ne comprenaient pas quel plaisir je pouvais avoir de vivre entouré de neige comme ça. Mais ils le disaient déjà à cette époque : ‘Il faut que jeunesse se passe…’.  

Début des années 60, grâce à un confrère de travail, je découvre et tombe en amour avec la région de Lanaudière.  Fini le camping, je loue un chalet sur le bord de la rivière Noire à Saint Jean-de-Matha. Pas chauffé la semaine et le chemin qui n’est pas ouvert l’hiver je dois marcher environ un kilomètre souvent dans la neige jusqu’aux fesses avec les provisions et bonbonne de gaz propane pour chauffer le chalet. Une autre sorte de misère, mais à l’été de  1964 j’ai rencontré pour la première fois M. Denis Drouin qui me parle d’une petite machine qui flotte sur la neige un Ski-Doo. Il m’invite alors à faire une randonnée l’hiver prochain à Ste Agathe-des-Monts ou il passe ses hivers. J’avais bien hâte, et après un coup de téléphone début janvier,  j’arrive à Ste Agathe et c’est dans la cour que Denis enlève les toiles qui recouvre ces 4 petites machines toutes jaunes, des Auto-Neiges Ski-Doo. On entre dans le chalet mettre nos costumes de Ski-Doo moi j’appelais ça des grandes chiennes jaunes. Parti vers St. Adolphe-d’Howard j’étais surpris emballé je flottais sur la neige et il y en avait, nous avons roulé environ deux heures. De retour au chalet les pieds et le reste bien gelé je venais d’attraper la piqure du Ski-Doo, et piqure qui pique encore après 50 ans.  

Cross Country de ste-Béatrix

À voir l’histoire au www.bobpetit.ca

Les Motoneiges Géro