Une première sortie avec le 800 Switchback Assault 2017

Une première sortie avec le 800 Switchback Assault 2017

Le mercredi 26 octobre, en milieu d'après-midi, mon concessionnaire Polaris, Garage Yvan Thibault d'Amqui, me téléphone afin de m'informer que la motoneige 800 Switchback Assault 144" est prête. Sachant qu'il y a un peu de neige sur la Montagne St-Pierre près de Sainte-Irène, je décide d'apporter mon équipement de motoneige au cas où. 

Sur le chemin du retour, je fais un crochet vers mon terrain de jeu préféré. En m'approchant de la montagne, je commence à voir un peu de neige dans les arbres. Plus le chemin me mène en altitude, plus je vois de la neige… D'abord, quelques plaques dans le sous-bois, puis le sous-bois deviennent complètement recouvertes et finalement, je me retrouve à circuler dans des roulières enneigées. Je suis perplexe puisqu’il n'y a pas assez de neige pour rouler en motoneige. Par contre, je suis à peine à 2000 pieds d'altitude et le dessus de la montagne atteint 3000 pieds. 

J'ai le coeur qui bat à tout rompre à mesure que je continue mon ascension. À 2500 pieds, je m'arrête pour voir la quantité de neige. Résultat : 15 cm de neige compacte. Je me prépare mentalement puisque dans les prochaines 30 minutes, je vais pouvoir rouler en motoneige.

Rendu à 2800 pieds, le camion patine en montant le dernier tronçon qui monte au-dessus de la montagne. Mes pneus (4 saisons) n'offrent pas beaucoup de traction sur la glace qui est sous les 20 cm de neige. C'est le temps de changer de véhicule !!!

Je débarque donc la motoneige et j'enfile mon ensemble de motoneige. Je suis prêt! Je savoure cet instant que j'attends impatiemment depuis le 30 avril (ma dernière sortie de motoneige de la saison 2015-2016). Finalement, ma disette aura duré moins de 6 mois cette année. 

Me voilà parti! J'arrête à quelques endroits pour mesurer la quantité de neige qui varie entre 20 et 25 cm. Je parcours quelques chemins du parc éolien du Lac Alfred. Je n'arrive pas à croire que je roule en motoneige. C'est l'extase!

Comme on dit, « tout ce qui monte doit redescendre » et c'est ce que le chemin fait et la couche de neige commence à diminuer. Lorsque les patins commencent à toucher le fond, je décide de revenir sur mes pas. Je change de chemin et répète le même exercice. Je retourne à mon camion vers 20 h avec une cinquantaine de kilomètres au compteur. 

Mes premières observations sur le 800 Switchback Assault sont assez sommaires puisque j'ai roulé extrêmement prudemment et tranquillement. Tous les aspects de cette motoneige m'ont grandement plu. Il est clair que ce type de randonnée ne met pas en valeur toutes les capacités d'une motoneige. On devra donc pousser plus à fond ces essais lorsque les conditions de neige le permettront.

Les essais long terme du Polaris 800 Switchback Assault 2017 sont donc bel et bien débutés!

Bonne saison à tous!

Les Motoneiges Géro