Yamaha Transporter 600 de 153 po 2020… jusqu’où vous transportera-t-elle?

Yamaha Transporter 600 de 153 po 2020… jusqu’où vous transportera-t-elle?

Entrant dans le segment des utilitaires, Yamaha s’affirme avec la Transporter 600. Plusieurs souhaitaient l’arrivée d’un tout nouveau moteur deux-temps chez la firme japonaise. Moteur qui jadis avait fait la réputation du constructeur. Certains sont probablement déçus de voir que la motorisation du Transporter 600 est en fait le fruit du constructeur d’une autre marque.

Yamaha Transporter 600 de 153 po 2020… jusqu’où vous transportera-t-elle?? - motoneiges - motoneigistes

Et pourtant, la machine proposée par Yamaha répond tout de même bien aux attentes pour lesquelles celle-ci a été bâtie. Le bolide à vocation Touring utilitaire est très bien adapté pour le Québec. Le propriétaire de chalet éloigné devrait être comblé par les atouts fonctionnels qu’offre l’ensemble de la machine. Le petit moteur de 125 chevaux est amplement puissant pour traîner cette mécanique qui semble plutôt costaude. En fait, je crois fermement qu’il s’agit non seulement du moteur 600 le plus puissant, mais aussi le plus robuste de tous les 2 temps du marché actuel. Bien que les C-TEC 600 (version Arctic Cat) essayés dans le passé se sont avérés quelque peu gourmands en essence pour la conduite sportive, le type d’utilisateurs du Transporter devrait avoir droit à une consommation réduite, car le bolide devrait être utilisé dans un contexte utilitaire ou Touring. La consommation d’huile est minime, soit 800 à 950 km pour une réserve complète. Encore une fois, l’agencement de ce moulin et poulies Team se marie très bien et demande très peu d’entretien. L’utilisateur n’aura pas l’impression d’être transporté par un 600 cm³ bien que la chenille Power de 15 x 153 x 2,25 po paraît énorme. Les équipements de série offerts sont le démarrage électrique et à la main, il y a une prise 12 volts pratique, un porte-équipement robuste arrière, un grand réservoir d’essence de 52 litres ainsi qu’un pare-brise adéquat pour ce type de motoneige. De plus, le Transporter est équipé du système à charnière articulée de chenille arrière. Cette caractéristique est fort utile pour ce type de véhicule utilitaire.

Qu’en est-il de l’agrément de conduite et des performances se rattachant au Transporter? C’est au lendemain d’une après-tempête, laissant plus de 45 cm de poudreuse, que nos collaborateurs allaient le découvrir.

Yamaha Transporter 600 de 153 po 2020… jusqu’où vous transportera-t-elle?? - motoneiges - motoneigistes

D’emblée, le véhicule s’accommode bien en neige très profonde, une fois lancée, la monture demeure stable et maniable. Le petit 600 cc est surprenant et amplement puissant pour propulser la machine telle qu’on se croirait même avec un 800 cc. Le système d’embrayage est précis de sorte qu’il n’y a pas ou peu de manque aux reprises. La vitesse de pointe est excellente pour un Touring utilitaire. Le Transporter a été testé dans un contexte d’essais court terme d’environ 150 km, et cela, dans des conditions hivernales difficiles où il était facile de s’enliser. D’ailleurs, la totalité des bolides en essai cette journée-là s’est enlisée. Le seul point négatif constaté pour ce modèle était lorsqu’il est temps d’immobiliser la machine en neige profonde. En fait, le Transporter demande une attention particulière de sorte qu’il faut prévoir l’emplacement d’arrêt total afin de laisser le devant de la machine à plat ou du moins dans une pente légèrement descendante. La chenille de 2,25 po de talon combiné à la suspension arrière à rabat sont fort utile tant pour le déplacement avant que pour la marche arrière. Les patins de montagne sont précis d’où il est même possible d’exécuter des 360° serrés. J’ai apprécié le confort du siège ainsi que la position de conduite, tant assise et que debout.

Yamaha Transporter 600 de 153 po 2020… jusqu’où vous transportera-t-elle?? - motoneiges - motoneigistes

En somme, nous croyons que le Transporter est une belle nouveauté pour Yamaha. Le véhicule devrait satisfaire et remplir l’ensemble des fonctions d’un vrai Touring utilitaire. Pour avoir personnellement roulé la mécanique C-TEC 600 dans un autre contexte d’essai long terme, j’estime que Yamaha a répondu à une demande grandissante du marché en combinant un moteur de qualité ainsi qu’un châssis amélioré et adapté. J’aimerais remercier Yamaha Canada, P. Labonté & Fils de Mont-Joli ainsi que le Domaine Lac St-Mathieu (St-Mathieu-de-Rioux) pour rendre possible nos activités d’essais.

Les Motoneiges Géro