3 millions $ de retombées pour le Québec maritime

Liste des hôteliers

D’après une enquête menée par la VIGIE-touristique du Québec maritime auprès de 44 établissements d’hébergement, les retombées directes des touristes venant pratiquer la motoneige dans le Québec maritime dépassent les 3 millions $ par année.

L’an dernier, 8800 nuitées ont été passées dans ces établissements par des motoneigistes, dont 40% viennent de l’extérieur du Québec, ce qui a injecté 1,5 millions $ en argent neuf. À 15,1%, ces touristes viennent de l’est des États-Unis, 12,3% des autres provinces du Canada, 11,4% de l’Europe mais en majorité de la France. Le Québec maritime est composé des régions du Bas-St-Laurent, de la Gaspésie, de Manicouagan, de Duplessis et des Îles-de-la-Madeleine.

À Rivière-du-Loup, l’industrie de la motoneige apporte des retombées de plus de 1,5 millions $ par saison avec une moyenne de 6000 nuitées, selon l’Office du tourisme et des congrès.

Le club La Coulée de Saint-Fabien reçoit plus de 100 personnes par semaines depuis plusieurs années. Non seulement le club offre aux motoneigistes de se réchauffer, de se nourrir ou simplement de prendre une pause, il offre aussi des sentiers de ski de fond et des glissades pour les enfants. «Nous sommes ouverts du jeudi au dimanche pour le déjeuner, dîner et souper. Deux personnes sont en charge du restaurant» nous informe Denis Vaillancourt, vice-président du club.

«On parle de 1 000 nuitées par hiver chez-nous et à l’Hôtel Rimouski pour une bonne saison. Ces motoneigistes dépensent en moyenne 175$ chacun», commente le directeur du marketing de l’Hôtel des Gouverneurs de Rimouski, André Montgrain.

Nouveauté : le casque CKX Contact
Auberge du Draveur - Motoneige