Analyse pré-randonnée de la Yamaha Sidewinder LT-X GT EPS 2023

À quoi puis-je m’attendre de la Yamaha Sidewinder LT-X GT EPS 2023?

La saison de motoneige est déjà bien entamée un peu partout. Nous, les journalistes de la presse spécialisée, ne faisons pas exception et nous subissons également des retards dans la livraison de nos motoneiges d’essais, dont la Yamaha Sidewinder LT-X GT EPS 2023.

Néanmoins, nous attendions la confirmation pour vous annoncer notre essai à long terme en collaboration avec Yamaha Canada. Nous aurons la chance de mettre à l’épreuve le désormais célèbre modèle Sidewinder de ce manufacturier de renommée mondiale.

La Sidewinder

Bon, je vous entends déjà mentionner que cette motoneige n’a réellement rien de nouveau à proposer et que son ensemble est du réchauffé depuis quelques années. Vous n’aurez pas tort en quelque sorte, mais si nous grattons un peu, nous pourrons mettre en lumière les améliorations que ce modèle a subies depuis son introduction.

Faut-il le rappeler, lancée en 2017, la Yamaha Sidewinder a été la première motoneige à arborer un moteur 4 temps turbocompressés avec des corps de papillon à triple turbine en alliage de nickel. Ses performances étaient vertigineuses, dépassant immédiatement les attentes des consommateurs.

Dès son arrivée, des comparaisons ont été effectuées avec le Suzuki 1100 turbocompressé trouvé dans les modèles Arctic Cat 9000 précédents. Mais une fois au guidon, nous avions réalisé rapidement que ces comparaisons ne tenaient pas la route. La sensation d’accélération de ces nouvelles machines se démarquait vraiment de tout ce qui avait été produit précédemment. C’était la nouvelle référence et pour plusieurs, elle l’est toujours!

La Yamaha Sidewinder LT-X GT EPS 2023

Notre modèle à l’essai est dans une déclinaison que l’on pourrait qualifier de « tourisme de performance ». Le moteur Genesis 4 temps est le résultat du dévouement de Yamaha à apporter les moteurs les plus avancés et les plus performants à l’industrie de la motoneige.

Les responsables nord-américains de Yamaha avaient affirmé timidement à l’époque que le moteur produisait « plus de 180 chevaux». Cependant, ils ont rapidement balayé ce chiffre en notant qu’il s’agissait d’un chiffre conservateur fourni par leur siège social japonais, qui offrait notoirement des chiffres bas par rapport à la façon dont les moteurs sont testés au banc d’essais.

Pour ma part, avec les multiples restrictions dont nous avons été affligées avec la dernière pandémie, je me suis retrouvé au guidon d’une Sidewinder pour la dernière fois en février 2020. J’étais présent au Snowshoot à West Yellowstone au Montana pour l’essai des motoneiges 2021. Je dois vous confesser que j’ai un certain respect pour ce moteur très vitaminé. Lors de ma dernière journée d’essai en sol américain, je m’étais donné à cœur joie à bord de cette motoneige.

Malgré une altitude élevée et une performance du moteur réduite par cette conséquence, j’avais exploré le Parc National de West Yellowstone en un temps presque record tellement ce moteur est fougueux. Je m’attends donc au même niveau d’excitation à chaque vrombissement de ce 3 cylindres.

Des changements pour 2023?

Il faut être honnête, pour 2023, la Sidewinder LT-X GT n’a pas subi de réelles améliorations. En fait, la seule que nous pouvons mentionner concerne son esthétisme extérieur. Sur cet aspect, nous l’aimons… ou pas! Pour ma part, elle ne me décroche pas un effet « Wow ».

Ses coloris ont l’appellation or mat et noir. J’ai de la difficulté à décrire parfaitement la teinte dominante. Cependant, je ne crois pas qu’elle rejoigne une clientèle jeune qui préfère les couleurs attrayantes. Cette motoneige brille plutôt dans la sobriété dans sa présentation.

Yamaha Sidewinder LT-X GT EPS 2023

Une direction assistée variable introduite l’année dernière.

L’un des aspects qu’il ne faut pas passer sous silence est l’introduction de la direction assistée électronique lors de l’année modèle 2022. Dans l’ensemble, il devrait me donner une sensation ou une « connexion » plus équilibrée et naturelle au terrain, en réduisant efficacement l’effort de direction requis tout en améliorant la prévisibilité pour une plus grande confiance et moins de fatigue.

Il faut insister sur le fait que cette direction assistée est variable. Ce qui signifie qu’elle s’ajuste selon plusieurs paramètres. Elle met à contribution un capteur de couple magnétique qui mesure l’effort de direction en fonction du mouvement de la colonne de direction (le pivotement du guidon et la résistance des skis).

Le capteur de couple magnétique sans contact transmet ces données à un module de commande intégré qui indique ensuite au servomoteur de fournir une assistance à la direction par l’intermédiaire de son mécanisme d’entraînement à vis sans fin. Laissez-moi vous dire que mes attentes sont très élevées et que j’ai hâte de mettre à profit cette aide à la conduite.

Cette direction assistée est une belle innovation, car je vais être en mesure de constater son apport en étroite collaboration avec l’ensemble de skis à quille simple Stryke de Yamaha. Elle devrait ajouter plus de contrôle à la conduite, apportant par la même occasion une réponse de direction améliorée grâce à ses carbures décalés.

Une suspension facilement ajustable

Il est parfois difficile de trouver les ajustements parfaits sur une motoneige pour une majorité d’adeptes. Cependant, la Yamaha Sidewinder LT-X GT EPS 2023 est équipé des amortisseurs FOX QS3 autant à l’avant qu’à l’arrière. Ces amortisseurs sont mes préférés sur le marché par sa simplicité d’utilisation.

Ils vont m’offrir le choix de réglage d’amortissement de compression à 3 positions Quick Switch. Ils permettent de régler rapidement les amortisseurs pour s’adapter aux conditions de sentier.

Par exemple, ils offrent de régler le réglage 1 pour une conduite plus douce sur des sentiers plus lisses. Le réglage 2, c’est une bonne configuration polyvalente et le réglage 3 est pour les sauts et la conduite très agressive.

Yamaha Sidewinder LT-X GT EPS 2023

Une motoneige exclusivement de sentier.

Sa configuration globale en lien avec sa chenille Ripsaw II de 137 pouces la place dans la catégorie d’une motoneige de sentier. De plus, son écartement des skis ajustable de 42 pouces devrait me procurer un aplomb lorsque je vais attaquer les courbes en sentier. Ces caractéristiques et son poids plus élevé que la moyenne va probablement être des avantages sur des sentiers fraîchement surfacés.

De plus, son pare-brise « très » haut me protégera du froid. À vrai dire, pour vous situer, je suis rendu à un âge où j’apprécie le confort. De ce fait, cette Yamaha Sidewinder LT-X GT EPS 2023 est également équipé d’un siège chauffant. Elle a donc tout ce qu’il faut pour de longues randonnées et c’est que je vais pouvoir vous faire part lors d’un compte-rendu subséquent.

Yamaha Sidewinder LT-X GT EPS 2023

En conclusion, nul doute que la motoneige Yamaha Sidewinder LT-X GT EPS 2023 fera en sorte que je vais apprécier notre hiver dans toute sa splendeur. Je vais pouvoir découvrir pourquoi elle est la préférée de plusieurs adeptes depuis son introduction.

D’autres articles sur les motoneiges Yamaha ici:

 

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.