Arctic Cat XF 6000 CrossTrek 2016 : premières impressions

Arctic Cat XF 6000 CrossTrek 2016 : premières impressions

La saison de motoneige est déjà bien entamée et malgré les conditions plutôt difficiles que l'on connait, l'odomètre de la XF 6000 CrossTrek compte tout de même plus de 1 500 km. Il est donc temps pour moi de vous livrer mes premières impressions.

En effet, depuis le début de la saison, le manque de neige et le mercure qui joue au yoyo privent les motoneigistes des conditions d'enneigement optimales. J'ai tout de même réussi à faire plusieurs sorties dont certaines de plus de 300 km en sentier. La XF 6000 CrossTrek a su tirer son épingle du jeu en me permettant de faire de très belles randonnées.

Motorisation

Cette saison, je roule principalement cette motoneige qui est équipée d'un moteur à deux temps. C'est pour moi une première depuis une douzaine d'années. Bien entendu, j'ai eu l'occasion d'en rouler au fil des ans, mais pas de façon aussi intensive. J'ai dû réapprendre certains réflexes que j'avais perdus… Les plus évidents étant de vérifier le réservoir d'huile à injection et d'apporter avec moi un ou deux litres d'huile au cas où la randonnée se prolongerait.

D'un autre côté, cette motoneige est beaucoup plus légère que celles que j'ai roulées au cours des dernières années. Ce gain de «légèreté» est principalement dû au poids du moteur. 

Le moteur 6000 C-TEC2 offre de très bonnes performances pour un engin de sa catégorie. Il offre des accélérations soutenues et de bonnes reprises. J'ai cependant remarqué qu'il est un peu gourmand au niveau de la consommation d'essence. C'est un point que j'ai mentionné aux gens d'Arctic Cat qui m'ont confirmé qu'ils travaillaient présentement sur une nouvelle «programmation». Ils m'ont également indiqué qu'une nouvelle «programmation» nous sera envoyée au cours des prochaines semaines afin que nous puissions la tester.

D'un autre côté, la consommation d'huile est plutôt basse. En effet, mes observations actuelles montrent un ratio d'environ 1:74, ce qui est très bon. Mes compagnons de randonnée m'ont d'ailleurs spécifié qu'ils ne percevaient aucune odeur d'huile lorsqu'ils me suivaient dans les sentiers.

Les démarrages se font sans aucune hésitation, que le moteur soit chaud ou froid. Pour ce qui est des démarrages par grand froid, il ne m'a pas été possible de les tester dû au fameux hiver que nous vivons.

Essai de la Renegade X-RS 900 ACE R Turbo 2022

Les embrayages Team équipent maintenant les motoneiges de la gamme XF. Elles permettent de bien transmettre la puissance du moteur à la chenille Cobra de 1.5 pouce/3,8 cm. Cette dernière offre une bonne traction dans les sentiers, que la base soit durcie ou composée de neige molle.

Conduite

La conduite de la XF 6000 CrossTrek est très efficace. Elle est à la fois précise et demande peu d'effort. J'adore conduire cette motoneige dans les sentiers sinueux puisqu'elle me permet de garder un excellent contrôle en toutes circonstances. 

J'aimerais aussi mentionner que je n'ai pas noté de louvoiement excessif ou désagréable. Cette motoneige est équipée des lisses au carbure originales.

Suspension

La suspension de la XF CrossTrek offre un bon confort dans les sentiers. Elle permet de bien absorber les bosses de petites et moyennes tailles rendant les randonnées agréables. 

À l'avant, la suspension Arctic Race est équipée d'amortisseurs Float Fox 3 qui permettent un réglage très varié en utilisant la petite pompe manuelle incluse avec les outils. On peut donc aisément ajuster ces amortisseurs selon le type de terrain ou de sentier ou selon la préférence du conducteur.

Hors sentiers

En hors-piste, je n'ai pas eu la chance de faire une «vraie sortie» dans la poudreuse. J'espère vivement pouvoir le faire dans les prochaines semaines afin de tester cette motoneige dans la neige poudreuse.

Rangement

La XF 6000 CrossTrek nous offre trois sacs de rangement. Le sac situé sous le siège permet de facilement ranger une courroie de rechange ainsi qu'un ou deux sacs d'huile. J'ai cependant trouvé que la fermeture éclair permettant d'accéder au contenu du sac est parfois difficile à ouvrir ou à fermer. Les sacs de rangement latéraux, de leur côté, offrent un bel espace de rangement. Ils sont également très faciles d'accès. Ces sacs peuvent aussi être facilement retirés et réinstallés, ce qui est pratique principalement lorsqu'on est en voyage.

Un véritable Blast!

Mes impressions

En résumé, je dois dire que la XF 6000 CrossTrek 2016 est une motoneige qui répond très bien à mes besoins comme motoneigiste. Elle m'offre à la fois un bon confort, un excellent contrôle dans les sentiers, des performances intéressantes pour sa catégorie et un bel ensemble d'équipements de série.

J'ai aussi découvert une motoneige pratique qui me permet d'apporter avec moi l'équipement dont j'ai besoin lors de mes randonnées. En effet, j'apporte souvent mon ensemble de caméra dans une valise que je peux attacher sur la partie arrière du tunnel. 

Au cours des prochaines semaines, je vais continuer mon essai en sentier. Pour le volet hors-piste, principalement dans la neige plus profonde, je souhaite vivement que la météo collabore et nous envoie beaucoup plus de neige. 

Quoi qu'il en soit, dans quelques semaines, vous pourrez lire mon bilan de saison de l'essai de la XF 6000 CrossTrek 2016.

D'ici là, roulez prudemment !

Auberge du Draveur - Motoneige