En Mauricie : Conditions en ce lendemain de Noël

Liste des hôteliers
Beaucoup de propriétaires de chalets circulent sur la route 155 en direction nord avec des remorques chargées de motoneiges et de quads. Les précipitations du 25 décembre ont permis de recouvrir le sol d’un bon 15 cm de neige fraîche. Il devient donc facile d’utiliser les motoneiges et les quads sur les chemins forestiers pour se rendre en arrière pays. Par contre le tapis de neige n’est pas encore assez important pour circuler en dehors des routes non déneigées. Même les véhicules 4×4  peuvent circuler assez bien.
 
Par contre encore un peu de froidure est nécessaire pour rendre les cours d’eau plus sécuritaires. La rivière Saint-Maurice n’est pas encore balisée et les surfaceuses manquent de neige pour ouvrir les sentiers. Les ruisseaux et les eaux vives obstruent encore les sentiers, il est donc préférable de circuler sur les chemins forestiers non déblayés dans les forêts au nord de Shawinigan et de La Tuque. 
 
Pour la plaine  agricole du Saint-Laurent, autant sur la rive nord que la rive sud, le couvert de neige ne permet pas encore la circulation en motoneige.
 
Ces vieilles « snowmobiles »  attendent patiemment leurs clients qui seront conduits à leurs chalets.

Pas de mouche, pas de larve dans les ruisseaux, les chauves-souris ont déserté leur chalet d’été, les lacs sont gelés, mais la glace manque d’épaisseur et d’uniformité alors que la neige manque encore de profondeur.
 
Un petit lac le 26 décembre.