Essai en ligne Casque 509 et Lunettes Sinister

Essai Casque 509 et Lunettes
Depuis déjà près d’une dizaine d’années, je porte des casques modulaires pour faire de la motoneige. J’ai essayé plusieurs modèles produits ou vendus par quelques compagnies. Bien que ces casques répondent habituellement à mes besoins de motoneigiste de sentier, je ne peux pas porter mes lunettes de prescription car elles ont tendance à s’embuer. Je porte donc des verres de contact afin de pallier à ce problème.
 
Il y a deux ou trois ans, j’ai découvert les avantages des casques de style SnoCross principalement en hors-sentier et lorsque je circule le printemps alors que le mercure est plus clément. Or, bien que certaines personnes portent des lunettes de prescription sous leurs «googles», de mon coté je devais me résoudre à porter encore une fois des verres de contact.
 
Mon ami Philippe Soucy, qui est aussi un des chroniqueurs de Motoneiges.ca m’a présenté les vertus et des caractéristiques des casques et lunettes 509. Je me suis alors questionné sur l’efficacité de cet ensemble et j’ai donc accepté d’en faire l’essai la saison passée.
 
Dès l’ouverture de la boite du casque, j’ai remarqué la qualité du produit et des matériaux qui composent le casque, les lunettes et autres accessoires. De plus, j’ai été impressionné du mariage parfait du casque et de ses lunettes afin de ne pas exposer le visage de la personne qui le porte. Finalement, mon nouveau «kit» comprenait un petit ventilateur qui se fixe au dessus de ces mêmes lunettes. Bien que je mettais un peu en doute ce petit gadget, je l’ai tout de même installé. 
 
Le lendemain, je suis parti avec confiance pour un voyage de trois jours avec ce tout nouveau casque. Je n’ai vraiment pas été déçu ! En effet, mon casque 509 s’avère être très confortable. Il offre un excellent champ de vision tout en étant étanche aux infiltrations d’air au niveau du visage. Le petit ventilateur, contrairement à ce que j’anticipais, est un élément que j’ai pu grandement apprécier lors de ce premier périple. En effet, il détecte l’humidité à l’intérieur des lunettes du casque et s’active automatiquement lorsque nécessaire. Mes verres de prescription (lunettes) sont ainsi demeurées sans aucune buée même lorsque j’étais plus actif au guidon.  
 
Un autre élément que j’ai remarqué est que les lunettes demeurent sans buée même lorsqu’on arrête pour discuter. Souvent avec la chaleur du corps et le fait que la circulation d’air à l’intérieur diminue (puisqu’on est arrêté), les lunettes ont la fâcheuse tendance à s’embuer. Il faut alors les retirer et les essuyer avant de les remettre. Avec l’ensemble 509, aucun problème…. Le petit ventilateur se met en marche avant que l’humidité soit suffisante pour provoquer de la buée. 
 
J’ai terminé ma saison avec ce casque sur la tête et il a désormais une place de choix à l’endroit où je range mes vêtements de motoneige

 

En essai, le casque Altitude de 509 (2020-2021) !
Auberge du Draveur - Motoneige