Cet hiver, j’ai eu la chance de faire l’essai des gants CKX Yukon. Voici mes impressions.

Spécifications

Ces gants sont fabriqués d’une combinaison de Nylon et de cuir. C’est-à-dire que la paume et le bout des doigts est en cuir. Le restant du gant est fait de Nylon, par exemple l’endos de la main ou encore le long poignet pour vous protéger du vent. Ces gants possèdent une isolation PrimaLoft de 133g sur le dos et 60g sur la paume. Ils ont aussi une membrane imperméabilisante. Les gants possèdent, entre autres, une sangle au poignet et un cordon élastique au bout de l’extension du poignet. Tout comme mon manteau et tous mes autres vêtements de CKX, ces gants ont aussi des bandes réfléchissantes. Ils ont finalement une petite bande sur l’index de la main gauche pour essuyer la pluie sur vos lunettes ou votre casque.

Essai en sentier.

Je dois dire que ces gants me permettent un bon contrôle sur ma motoneige. Les gants fabriqués entièrement de cuir ne permettent pas une aussi bonne mobilité des doigts, alors que la conception de ces gants me permet de bouger les doigts aisément. Une des choses que j’aime beaucoup avec ces gants, c’est la longue manche plus large que le gant, avec une grande ouverture et une bande élastique au bout pour serrer le gant. Beaucoup de gants ont cette option, mais la plupart sont particulièrement difficiles à enfiler par-dessus la manche du manteau et ensuite serrer la ganse. Avec ceux-ci, j’avais beaucoup de facilité à le faire.

De prime abord, je dois dire que je gèle particulièrement des mains lorsque la température à l’extérieur est autour de -20 degrés Celsius et moins. À ces températures, je porte souvent des mitaines en cuir ou j’installe des moufles sur les poignées de ma motoneige. Petit commentaire en ce sens, j’aurais aimé qu’il y ait du cuir un peu plus haut sur les doigts et le dessus du gant, c’est-à-dire que je gèle des doigts pas seulement sur le bout de la phalange, mais plutôt entre les deux articulations à partir du bout de mon doigt, surtout sur le dessus. J’aurais aimé que le pouce ait aussi droit à une partie en cuir sur le dessus du doigt.  En général, j’étais très confortable et au chaud tout l’hiver. Cependant, dans certaines conditions très froides ou je n’installais pas les moufles sur ma motoneige, j’aurais aimé un peu plus de protection pour les doigts. Ce n’étais pas tant une contrainte, parce que je transporte presque toujours une paire de sous gants chauffants avec moi.

Somme toute, j’ai aimé ces gants. Pour ceux qui cherchent des gants qui procurent une excellente maniabilité, ce sont les gants parfaits pour vous.  J’aimerais remercier motoneiges.ca ainsi que CKX de m’avoir permis de faire cet essai.

Pour voir cet article: visitez le site de CKX.

Grand Salon Motoneige Quad 2022