Exclusivité : La pile à l’hydrogène sera disponible bientôt pour les motoneiges et quads !

Poisson d'avril !

NDLR : Cet article était bien entendu un «Poisson d’avril» que notre équipe de la salle des nouvelles avait préparé pour souligner le 1er avril… 

L’hiver qu’on a connu nous rappelle qu’il ne faut pas prendre à la légère les impacts du réchauffement climatique. Par conséquent, nous devons tous contribuer à réduire les émissions que nous générons lors de nos sorties en véhicule hors route (VHR). Parmi les alternatives au moteur à essence, on retrouve la pile à l’hydrogène combinée à une propulsion électrique.

Un consortium s’attaque à un nouveau type de propulsion

Nous sommes encore sous embargo. Nous ne pouvons donc pas divulguer tous les détails de cette initiative pour une énergie propre. Cependant, il nous a été permis de présenter les grandes lignes en exclusivité.

Ainsi, trois joueurs majeurs de l’industrie des énergies vertes ont joint leurs forces pour mener à bien un projet qui touche les industries du VHR et de l’automobile. Chacun des partenaires se charge d’un volet bien précis. L’un s’occupe du développement de la pile, le second d’un système d’électrolyse compacte et le dernier de l’expertise dans le développement des moteurs électriques liés à la propulsion.

Au cours des prochains jours, deux membres de notre équipe s’envoleront pour l’Europe. Ils auront l’occasion de faire l’essai de véhicules Quad équipés d’une pile à hydrogène. Il s’agira pour eux d’un tout premier contact. Tout ce que nous pouvons dévoiler pour l’instant est qu’il s’agit de véhicules de série dans lesquels des ensembles de conversion ont été installés. Ainsi, tous les éléments du groupe propulseur de ces véhicules ont été remplacés par des composantes de cette propulsion alternative.

Poisson d'avril !
Prototype Generateur Hydrogene

Une grande annonce !

Nous annonçons aujourd’hui que les magazines Motoneiges.ca, InfoQuad.com et SledMagazine.com, ont été sélectionnés à titre de partenaires afin de conduire des bancs d’essai. Ainsi, au cours des deux prochaines années, quelques membres de notre équipe feront, en exclusivité, des essais de plusieurs versions de prototypes en circuit fermé, et plus tard en sentiers. Nous serons alors en mesure de livrer nos observations et recommandations à l’équipe de développement de la pile à l’hydrogène.

C’est avec grande fierté que Denis Lavoie commente à propos de cette chance unique et historique. « Nous avons publié plusieurs articles au cours des dernières années sur les alternatives aux moteurs à essence. Ceci a attiré l’attention de gens impliqués dans ce regroupement. Notre article sur la possibilité des quads à propulsion à l’hydrogène les avait particulièrement interpellés. Ces textes leur ont démontré qu’on disposait de l’expertise pour mener à bien ce partenariat. »

Pile à combustible à hydrogène - Poisson d'avril !
Pile à combustible à hydrogène

« Ce partenariat aura certainement des répercussions importantes sur nos opérations, » poursuit M. Lavoie. « En effet, deux à trois de nos chroniqueurs devront se déplacer à quelques reprises sur l’ancien continent pour des séances d’essais en circuit fermé. Nous devrons également choisir un site au Québec pour la phase d’essais intensifs sur le terrain. J’ai réussi à les convaincre que l’est de la province est idéal pour mettre leur technologie à l’épreuve. La diversité du terrain et notre climat nous avantagent grandement. »

Disponibilité pour les motoneiges et quads !

Nos nouveaux partenaires travaillent en étroite collaboration pour développer des ensembles de conversion universels pour les modèles de motoneiges, quads et côte à côte les plus populaires. Selon les tests préliminaires, les autonomies seraient appréciables. Une motoneige pourrait bénéficier d’une autonomie de 175-200 km. Pour les VTT, on observe une possible autonomie de 275 km. Pour les côtes à côtes, on pourrait aisément dépasser 300 km d’autonomie.

C’est donc très encourageant étant donné les distances que nous pourrons parcourir quotidiennement. Il va sans dire que les différents intervenants gouvernementaux voient d’un très bon œil l’avancement de ce développement majeur dans l’industrie du véhicule récréatif.

 

Des systèmes d’électrolyse abordables

Ce regroupement d’entreprises a pensé à tout. En effet, en produisant un système d’électrolyse compact, et relativement abordable, les propriétaires pourront ravitailler en hydrogène leur véhicule à la maison. Selon leurs estimations, le coût du système sera d’environ 4 000 $ US et sera du type « plug and play, » comme ils aiment nous le rappeler.

« Ces stations pourraient facilement être installées dans des relais, des pourvoiries ou autres commerces. Tout ce dont ils ont besoin ce sont des prises 110 volts et de l’eau », précise M. Lavoie. Le temps de recharge en hydrogène variera selon le volume de ses réservoirs. On parle d’entre 45 à 90 minutes selon le type de véhicule.

Ne pas tomber dans le piège

« Ce qui m’a impressionné, c’est que ce regroupement n’est pas tombé dans le piège de concevoir des véhicules… L’expertise et les ressources nécessaires pour développer une plateforme de quad ou de motoneige sont énormes. Cependant, concevoir un kit de conversion adapté pour un châssis est beaucoup plus accessible », avoue M. Lavoie.

« S’ils arrivent à intégrer toutes les composantes, ce sera un point marquant dans le passage des énergies propres. Pour y arriver, ils devront répartir les masses de façons similaires au groupe propulseur d’origine, obtenir des performances comparables et ne pas affecter la dynamique du véhicule. Nous sommes privilégiés d’être aux premières loges pour y assister ! »

Moteur électrique et boite d'engrenage principale - Poisson d'avril !
Moteur électrique et boite d’engrenage principale

En termes simples

Une pile à combustible est un générateur électrique dans lequel la fabrication de l’électricité se fait grâce à l’oxydation, sur une électrode, d’un combustible réducteur, couplée à la réduction sur l’autre électrode d’un oxydant, tel que le dioxygène de l’air. La réaction d’oxydation de l’hydrogène est accélérée par un catalyseur qui est généralement du platine.

Que nous réserve l’avenir ?

Nous sommes bien au fait que certaines nouveautés comme la pile à l’hydrogène puissent en effrayer plus d’un. Néanmoins, nous sommes d’avis que nous travaillons pour le futur de l’industrie et c’est ce qui nous motive.

Une dernière primeur en terminant… Nous sommes autorisés à vous confirmer que des annonces par nos partenaires sont imminentes.

On vous invite à nous suivre sur nos magazines pour suivre toute cette histoire de près !

Poursuivez votre lecture

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.