Indy Matryx 650 XC Launch Edition 2021 Vs Indy AXYS XC 850 2020

Indy Matryx 650 XC Launch Edition 2021 Vs Indy AXYS XC 850 2020

Dans l’optique de répondre aux motoneigistes s’interrogeant à savoir comment se comporte le nouveau châssis Matryx 2021 versus la version AXYS ainsi que le nouveau moteur 650 Patriot versus le 850 Patriot, nous avons cru bon d’effectuer un test comparatif des deux versions afin d’éclairer nos lecteurs. 

Polaris Indy Matryx 650 XC Launch Edition 2021 Vs Polaris Indy AXYS XC 850 2020 - Motoneige

Je tiens à préciser que les essais se sont faits dans les mêmes conditions de sentier, soient partiellement bosselées et remplies de courbes de toutes sortes. De plus, les deux machines étaient équipées de la même chenille (137 Ice ripper 1 ¼ po). À tour de rôle, les deux Polaris ont été poussées à leurs limites afin d’effectuer un bilan le plus juste possible. Afin de rendre possible cette série d’essais, je tiens à remercier Polaris industries ainsi que Rpm Rive-Sud de Lévis.

Polaris Indy Matryx 650 XC Launch Edition 2021 Vs Polaris Indy AXYS XC 850 2020 - Motoneige

Il est important de rappeler que les changements apportés par la compagnie touchent globalement le poste de pilotage du Matryx afin d’améliorer certains aspects du châssis Axys qui étaient déjà très bien.

Polaris Indy Matryx 650 XC Launch Edition 2021 Vs Polaris Indy AXYS XC 850 2020 - Motoneige

D’emblée et de façon unanime, le comportement du châssis Matryx lors des sorties de virage s’est avéré plus stable et moins sujet au ski-lift que le Axys. De plus, la nouvelle plateforme agit de sorte que le bolide ait une aisance naturelle à reprendre sa trajectoire, éliminant du même coup l’effet d’oscillation lors des accélérations brusques. Cependant, en neige plus profonde lors de nos brèves sorties hors-piste, là où il importe d’effectuer des virages en siding ou de contre-braquer la machine, la plateforme Axys demeure subtilement un choix plus réactif. Le maintien au sol du Matryx est dû principalement à la nouvelle recentralisation des masses permettant une stabilité linéaire des deux patins en virage. Toutefois, les pilotes expérimentés sauront tirer l’épingle du jeu dans les deux conditions mentionnées. La venue du Matryx désire apporter une conduite sans effort et des plus intuitives jamais réalisées et c’est dans ce constat que l’objectif est atteint pour la INDY XC MATRYX. Habituellement, l’arrivée d’un nouveau châssis annonce d’autres nouveaux segments dans le futur. 

Polaris Indy Matryx 650 XC Launch Edition 2021 Vs Polaris Indy AXYS XC 850 2020 - Motoneige

Dans cette suite d’idées, reste à savoir comment le châssis Matryx se comportera en version RMK, KHAOS ou encore SLASH 2022 qui en était déjà une sommité en version Axys. 

Pour ce qui est de l'ergonomie, les changements d’éléments "confort" apportés au Matryx tels que le nouveau siège, guidon, cale-pieds de même que la position de conduite permettent les transferts de poids avec aisance, instinct et une fluidité améliorée. Le pilote y trouvera rapidement ses repères saison après saison. En d’autres mots, le châssis Axys exige, à virage prononcé, une plus grande vigilance. À pression des skis égale, l’Axys aura tendance à demeurer plus longtemps sur le ski extérieur. Cela demandera naturellement plus effort, d’équilibre et de balancement pour garder une trajectoire constante.  D’ailleurs, j’aimerais préciser que les modifications d’esthétique apportées par Polaris ne sont pas que belles, mais étudiées pour être efficaces. Le siège étroit du Matryx est confortable pour les longues randonnées, le guidon permet un relâchement des épaules et les cale-pieds permettent de diriger un certain pourcentage de la machine uniquement avec les points de force appliqués sur ceux-ci ainsi que sur le tunnel. J’aimerais ajouter une mention « tumb up » au cockpit (capot et pare-brise mi-hauteur) du nouveau Matrix se démarquant du Axys.  Le pilote sera plus au chaud et trouvera une bonification à gravité d’un côté à l’autre du poste de pilotage. Sans dire que cela est parfait, cela s’en approche ! Il suffit d'essayer des modèles de la compétition pour constater qu’il y a bel et bien une évolution. Les nouveaux contrôles des commandes sont très bien. Un seul bémol à ce sujet est le bouton des feux de rencontre qui est difficilement atteignable. De plus, j’ai été un peu déçu de la projection du nouvel agencement furtif des phares avant. Ceux-ci projettent loin, mais sont restreints en largeur (attention aux chevreuils). 

Équipements Maniwaki - Motoneige

Côté moteur, le 650 Patriot est puissant et s’illustre en termes de performance et d’économie. Il ne s’agit pas non plus d’une simple amélioration de son prédécesseur 600 cc Cleanfire. Le nouveau moulin comptant près des 140 hp se démarque de la classe des 600 cc. Moins gourmand en terme huile et d’essence, le 650 Patriot performe de sorte qu’il se rapproche davantage de la catégorie du 800 cc. Est-ce qu’il y a une différence avec le 850 ? Personnellement ¨oui¨ il y en a une. Selon nos essais, le 850 Patriot est moins sujet aux vibrations et déploie plus de puissance subtile, mais perceptible aux moyennes et hautes accélérations. Néanmoins, je préfère le 650, car celui-ci demeure plus agile et est tout de même capable de supporter les vitesses de pointe élevées sur de grandes distances. À moins d’être amateur de performance d’accélération sur lac, les pilotes experts ne resteront pas sur leur appétit a bord du 650. De plus, l’état des composantes physiques d’un plus petit moulin s’avère habituellement plus fiable qu’une plus grosse cylindrée et développe moins de chaleur à l’intérieur du cockpit, ce qui résulte que les éléments mécaniques sont moins sollicités. La consommation d’huile est catégorisée dans qui se fait de mieux pour une machine développant ce niveau de performance. 650 versus 850 dans les mêmes conditions, le motoneigiste trouvera un 2 à 3 litres d’économie aux 100 km à la pompe pour le 650. Il n’est pas non plus utopique d’affirmer que les 3.5 litres de réserve d’huile permettent au 650 un parcours de 700 à 900 km. J’aimerais aussi porter votre attention sur le nouvel étrier Furtif du Matryx 2021 qui me semble plus puissant et constant que dans les versions INDY XC antérieures.

Pour conclure, ce test avait pour but de répondre aux questions que nous nous sommes fait poser durant la saison. Que votre choix se tourne vers l’un ou l’autre des châssis ou du moteur 650 vs 850 Patriot, ce qui compte en fin de journée, c’est la satisfaction et le plaisir que vous aurez avec le choix que vous aurez fait ! Il faut comprendre qu’évolution oblige, Polaris avait pour mandat d’apporter à sa classe ¨lightweight¨ une valorisation de celle-ci tout en lui donnant de la plus-value. C’est dans cette optique que nous croyons que la combinaison Matrix/650 deviendra la référence !   

Pour ma part, le 650 Patriot est définitivement le moteur que j’attendais depuis 10 ans. Pour ce qui concerne le comportement de la plateforme Matryx, je dirais que le pilote est toujours maître à bord, mais celui-ci aura la sensation que le bolide est semi-assisté dû à l’amélioration de l’ensemble. Un coup de frein rapide, un clin d’œil et la machine retrouvera sa ligne en situation d’entrée de courbe trop rapide. J’aimerais aussi porter votre attention sur le design des jambes de suspension et des cale-pieds qui ont été redessinés et qui sont, selon moi, nettement plus beaux. Pour terminer, il faut bien admettre que lorsqu’on en rencontre un, l’aspect furtif de celui-ci joue bien son rôle ! 

Comparatif des cale-pieds Axys et Matryx

Polaris Indy Matryx 650 XC Launch Edition 2021 Vs Polaris Indy AXYS XC 850 2020 - Motoneige

Polaris Indy Matryx 650 XC Launch Edition 2021 Vs Polaris Indy AXYS XC 850 2020 - Motoneige

Comparatif des jambes de suspension Axys et Matryx

Polaris Indy Matryx 650 XC Launch Edition 2021 Vs Polaris Indy AXYS XC 850 2020 - Motoneige

Polaris Indy Matryx 650 XC Launch Edition 2021 Vs Polaris Indy AXYS XC 850 2020 - Motoneige