La Lynx RAVE RE 2022, une motoneige si différente de la Renegade X-RS ?

La Lynx RAVE RE 2022

En ce  début d’avril 2021, j’ai eu la chance de faire l’essai court terme de la Lynx Rave RE (Racing Edition) 2022 sur un peu plus de 250 km dans des conditions de sentiers de fin de saison exceptionnelles dans notre coin de pays.  Voici maintenant mon interprétation personnelle à savoir exactement ce qu’est la Lynx RAVE RE et comment elle se compare à la gamme Ski-Doo actuelle chez BRP.

Essai de la motoneige Lynx Rave RE 2022

Tout d’abord, le look de la RAVE RE: elle est tout simplement magnifique à regarder sous tous ses angles.  Les couleurs rouge, noir et blanc sont bien agencées. L’attention aux détails et la finition de la motoneige dans son ensemble sont irréprochables. Tout est bien fait et s’agence d’un bout à l’autre de la motoneige. La RAVE RE est équipée du même moteur 850 E-TEC qui produit 165HP ainsi que la même poulie motrice pDrive et menée QRS que nous connaissons avec Ski-Doo en Amérique du Nord. Au niveau de l’ergonomie, on utilise un écran numérique de 7,2 pouces que l’on retrouve sur d’autres modèles Ski-Doo. Personne ne sera perdu à utiliser les commandes sur le guidon d’une Lynx parce qu’elles sont identiques et placées au même endroit que ce que l’on connaît ici.

Essai de la motoneige Lynx Rave RE 2022

La RAVE RE est équipée d’une chenille cloutée de 1.5 X 137 pouces Ice Ripper XT.  Lorsqu’on regarde le format général de la motoneige et ses caractéristiques de série, le plus facile est de la comparer au Renegade X-RS dans la gamme Ski-Doo.

Bien que la RAVE RE partage beaucoup de composantes similaires avec d’autres modèles chez Ski-Doo, par exemple le Renegade X-RS, il y a vraiment beaucoup de particularités et de subtilités au point que je ne pourrai pas toutes les nommer dans cet article.  La portion avant de la motoneige est tout de même semblable à la Renegade (bras de suspension, joints, spindles, etc), mais la suspension LFS+ avant est tout de même différente. On utilise ici les KYB Kashima 46 HLCR, ajustables autant en compression (haute et basse vitesse) qu’en rebond.  Les panneaux de la motoneige sont faits différemment et ont aussi des points d’attache différents, les panneaux s’enlèvent bien.

La plateforme Radien de la Lynx est plus étroite juste derrière le cockpit par rapport à la plateforme G4 chez Ski-Doo. La motoneige permet d’avoir une position droite et debout en étant très près des guidons. Les marchepieds sont plats et je préfère le système de la Lynx pour retenir les pieds.  La position assise est quelque peu différente de la Renegade, le siège est plus étroit à l’avant ce qui permet une conduite plus agressive sans se frapper les genoux sur les panneaux avant. Le guidon est fixe et s’ajuste seulement de haut en bas pour positionner la manette des gaz et des freins. On ne peut ramener le guidon vers nous comme avec la Renegade X-RS mais je suis d’avis que ça ne serait pas utile sur la RAVE RE. Les lumières arrières sont distinctives à la Lynx.  La motoneige possède aussi un démarrage électrique et à corde de série. La vraie grosse différence de cette motoneige par rapport à la Renegade X-RS est la suspension arrière PPS3 (troisième génération chez Lynx) qui est non couplée, c’est-à-dire que les deux bras de suspension avant et arrière ne sont pas attachés ensemble et réagissent indépendamment l’un de l’autre.

Essai de la motoneige Lynx Rave RE 2022

En sentiers, la Renegade X-RS est classée comme une motoneige de luxe qui est confortable sur de longues distances et qui permet des ajustements pointus des amortisseurs. Elle est plantée sur les sentiers et se comporte bien dans les courbes. La RAVE RE, pour sa part, est une motoneige avec une mentalité complètement différente. Elle est une motoneige conçue pour des sentiers non surfacés, elle n’est pas une motoneige aussi confortable sur de longues distances en sentiers. Cependant, la RAVE RE se comporte mieux dans les bosses par l’ingénierie de sa suspension et elle se conduit de façon agressive et souvent debout en sentiers.  Contrairement à la Renegade X-RS qui est plantée aux sentiers, la RAVE RE lève sur ses patins aussitôt qu’on met les gaz et n’est pas aussi maniable et dans les courbes. Lors de mon essai, j’ai remarqué que la suspension non couplée à l’avantage de rendre le devant de la motoneige plus légère.  Elle a malheureusement aussi le désavantage de provoquer un survirage ou avoir des patins qui se soulèvent de temps à autre dans une courbe, malgré l’écartement de 42.2 pouces entre les skis.

Essai de la motoneige Lynx Rave RE 2022

Cependant, il y a toujours un coin du patin qui accroche dans la courbe et permet de garder le cap. Il est certain qu’on ne peut garder la même vitesse de croisière dans les courbes par rapport à ses consoeurs de chez Ski-Doo. Les patins Blade XC+ sont larges et performent bien dans différentes conditions de neige et en sentiers surfacés. Ils performent mieux sur la glace et en sentiers que j’aurais pensé, il est à noter que le louvoiement est pratiquement inexistant.  J’aurais aimé les essayer hors-piste dans la neige molle et voir la flottaison, mais la journée était trop courte.  Cette motoneige est excellente pour rester en plein contrôle dans les bosses, peu importe la vitesse. Elle donne toujours envie de lui en donner un peu plus, qu’on soit debout ou assis. Le choix du moteur 850 pour ce type de motoneige est tout simplement idéal. La combinaison poids, puissance, accélération et reprise est vraiment intéressante. Ce qui m’a le plus impressionné de cette motoneige est lorsqu’il y a une pente montante bosselée, tu appuies sur le gaz pour que le devant se soulève et tu as l’impression que juste une infime partie du pont arrière touche au sol.  L’absorption des bosses par cette suspension est tout simplement ahurissante, les gros amortisseurs font le travail.

Essai de la motoneige Lynx Rave RE 2022

J’ai roulé de façon assez agressive pour dire qu’avec à peu près n’importe quelle autre motoneige, j’aurais fini par écraser la suspension au fond, mais ce n’a pas été le cas ici. C’est comme si je m’étais donné un défi à tester cette suspension, mais c’est la suspension de la motoneige qui a gagné. J’aurais aimé avoir cette motoneige entre les mains plus longtemps et voir à quel point on peut enlever de la fermeté à cette suspension et jouer avec les ajustements pour que la motoneige se soulève encore plus. Surtout, j’aurais aimé trouver une place sécuritaire où faire quelques sauts.

Pour résumer, cette motoneige se comporte différemment et ne se compare en rien à la Renegade X-RS. Lorsqu’on regarde les deux motoneiges, elles ont beaucoup de similitudes, mais elles sont clairement deux motoneiges à vocations complètement différentes.  La RAVE RE est une excellente motoneige de tout terrain (cross-country), mais à mon avis elle ne devrait pas attirer le même type de conducteurs et de clientèle. La RAVE RE est une motoneige très intéressante avec sa propre adrénaline.

Essai de la motoneige Lynx Rave RE 2022

Petit point à clarifier, cette motoneige est classée comme motoneige de sentiers sur le site de Lynx alors que la Renegade est classée hybride sur le site de Ski-Doo.  Mon opinion personnelle est que la RAVE RE se comporte plus comme une motoneige hybride que la Renegade et que la majorité des motoneiges d’aujourd’hui avec une chenille de 137 pouces devrait être considérée comme des motoneiges de sentiers.

Considérant le prix de la Rave RE et le fait que c’est une machine haut de gamme, j’aurais aimé avoir le compteur digital panoramique avec l’application BRP GO.  J’aurais aussi aimé avoir des lumières LED, je crois que je le répète dans tous mes articles Ski-Doo depuis des années.  J’aurais opté pour un siège moins ferme, mais c’est à peu près tout. D’un point de vue personnel, j’ai adoré cette motoneige dans son ensemble, mais je considère qu’elle n’est pas pour tout le monde.

Il y a plusieurs années que je regarde ce qui se fait chez Lynx en Finlande et j’attendais depuis longtemps de les essayer en sol canadien. Je ne crois pas être le seul parce que cette motoneige attirait beaucoup les regards et les questions lors de ma journée d’essai. Bref, nous sommes servis pour 2022 et BRP a amené une gamme de motoneiges qui ne se compare à rien dans la lignée Ski-Doo actuelle. Merci à motoneiges.ca et BRP pour cet essai.

Essai de la motoneige Lynx Rave RE 2022

Spécifications

Lynx RAVE RE 850 E-TEC Ice Ripper XT 1.5″ M.S./E.S. 2022

Hybride

Moteur 849 cc cc - Refroidi par liquide, 3-D R.A.V.E.MC
Dimensions 3 040 mm / 119,75 po x 1 219 mm / 48 po x 1 210 mm / 47,5 po
Suspension avant LFS+ - Débattement : N/D
Suspension arrière PPS³-3500 - Débattement : N/D
Réservoir 37 litres
Ouvrir la fiche technique

Tout ce que vous souhaitez d’une randonnée sportive. Le Lynx Rave est une vraie motoneige sport; ses caractéristiques conçues pour le climat nordique la rendent supérieure sur les pistes et les sentiers exigeants.

Auberge du Draveur - Motoneige