La puissance de la montagne : la RMK Matryx Slash

Polaris a réussi à prendre une machine remarquable et à l’améliorer. La nouvelle Boost est un monstre absolu. La puissance est très douce, vive et réactive. Le nouveau châssis de la Matryx est très raffiné et constitue une transition facile par rapport à l’Axys, avec des caractéristiques de maniabilité similaires, mais plus fluides.

Ma motoneige personnelle est une Axys turbocompressée avec un turbo acheté séparément. Je l’ai utilisé comme comparaison avec la nouvelle Boost. Le décalage du turbo est inexistant sur le Boost, il produit une puissance constante et continue de tirer. Les ingénieurs de Polaris ont pris toutes les choses qui m’ennuient sur ma motoneige et les ont toutes corrigées. L’embrayage est absolument parfait et le P-22, un nouvel embrayage léger, rend la réponse et l’engagement faciles et précis. Le fait de ne pas avoir à s’inquiéter de la tension de la courroie à cause du roulement à billes sur l’arbre à came change la donne, car à chaque sortie sur ma motoneige, je dois constamment vérifier la déflexion, ce qui devient très ennuyeux. Je dois aussi me préoccuper du ressort que j’ai en place ou de savoir si j’ai assez d’octane, alors qu’avec la Boost, il suffit de mettre du supercarburant et de tirer sur la corde, pas de mélange de carburant, pas de changement de ressort, elle fait le travail pour que vous n’ayez pas à le faire.
Le châssis de la Matryx m’a semblé excellent. Venant d’une plateforme Axys, c’était une transition simple et douce pour la maniabilité et l’ergonomie. Je dois dire qu’il faut faire attention avec le tunnel raccourci car il est facile de passer en arrière quand on agrippe une poignée. Mais les avantages l’emportent définitivement sur les inconvénients de ce nouveau châssis. Extrêmement léger et agile, il est facile de tenir les trajectoires, surtout dans les pentes raides et profondes. La position de conduite est très bien conçue, s’asseoir, se tenir debout, fléchir et avancer le mauvais pied sont des sensations extrêmement confortables et naturelles.
En ce qui concerne les commandes, Polaris a encore fait un travail fantastique. Le levier de frein redessiné est une excellente addition, avoir un doigt sur le frein est maintenant très confortable et naturel. Les nouvelles sangles de fixation des câbles sur les poignées donnent un aspect propre et esthétique. J’ai également été très heureux de voir qu’ils sont livrés avec un cordon d’attache qui est un must absolu sur les machines de montagne. La plateforme dans son ensemble est un beau modèle compact, elle est vraiment lisse et profilée et on peut dire qu’il n’y a pas d’espace perdu. L’avant est très rentré et aérodynamique, il n’y a définitivement aucun volume sur les panneaux latéraux ou l’extrémité avant.

 

Les Motoneiges Géro