Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country

Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country

Motoneige Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country
Arctic Cat XF 9000 Cross Country 2017

Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country

Ma première impression lors de la prise de possession, avant même d’avoir roulée avec la motoneige, est l’apparence agressive de la XF 9000 Cross-Country. Elle semble prête à tout dévorer. Cette motoneige annonce ses couleurs avec son moteur turbocompressé à 3 cylindres, ses suspensions avant et arrière haut de gamme complètement ajustables, sa chenille de 137 pouces par 15 pouces de largeur et 1.75 pouce de crampon. Sur papier, ça semble être une machine pour aller à la guerre dans plusieurs types de conditions puisqu’elle fait partie du segment hybride. Maintenant, allons l’essayer en sentier.

Pour commencer, une fois à son guidon je dois dire que je me sens tout de suite à l’aise. Le siège est très confortable, la relation entre le siège et les poignées est parfaite pour mon gabarit (5 pieds 11 pouces). La transition entre conduite assise et debout se fait très bien, même sans avoir un rehausseur de poignées ma position est bien droite. 

Le pare-brise d’origine a été remplacé par un plus haut. Ça enlève un petit côté sportif, mais au moins il est fonctionnel. Les rétroviseurs sont solides et donnent une très bonne vue des motoneiges à l’arrière.

En matière de confort, même si les ajustements de base sont très fermes, la longueur de la chenille de 137 pouces pardonne beaucoup et empêche d’aller chercher le fond des bosses. Cette chenille de 1,75 pouce est très agressive et m’a permis de me sortir d’un fossé assez profond, je ne pensais jamais pouvoir me sortir de cette vilaine situation. Un peu de gaz et tranquillement, mais sûrement je suis sorti. En neige poudreuse, la combinaison de la chenille BackCountry X de Camoplast et le puissant moteur me permettaient d’alléger le devant de la motoneige pratiquement à n’importe quelle vitesse. Que du plaisir!

Essai de la Expédition Xtreme 2023 900 ACE R Turbo

Motoneige Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country
Chenille BackCountry X de Camoplast 137 x 15 x 1.75

Motoneige Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country
Pare-brise d’origine bas

Motoneige Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country
Accessoires pare-brise haut et rétroviseurs

Une fois en mouvement, il est surprenant de constater que même si ce chat n’est pas dans la catégorie des poids plume, la pression sur les skis et le guidon pour faire tourner la motoneige est très acceptable. En s’élançant, le moteur turbo fait encore des miracles. C’est presque tricher! En roulant seul, on s’habitue à cette puissance. Lors d’essais en sentier, au volant d’autres motoneiges 2 temps dans la catégorie performance des 800 cc, il me semble avoir plus de puissance et d’accélération. C’est peut-être à cause des ajustements de poulie plus agressifs et du moteur plus bruyant, mais il semble que ces 2 temps donneront du fil à retordre au XF 9000. Il me semble, parce que lors de tests contrôlés la petite XF 9000 n’a aucune difficulté à prendre les devants. Ceci en dit long sur la souplesse et la douceur de ce moteur.

Assez avec les accélérations, il est maintenant temps de parler de freinage. La prise en main est très bonne. Le levier n’est pas trop loin et le sentiment est bon. La chenille de 137 pouces fait un excellent travail à freiner cette fusée que ce soit sur sentier durci ou en neige plus molle. Le seul côté négatif est au niveau du pilote. Lors de freinage intense et prolongé, il n’y a pas assez de maintien au niveau des genoux. De plus, avec la forme du réservoir d’essence les genoux ont tendance à s’écarter de chaque côté. J’aurais aimé avoir des protecteurs antidérapants de chaque côté du réservoir installé d’origine pour une motoneige haut de gamme comme celle-là.

Toujours au niveau des contrôles, la marche arrière est selon moi très difficile à activer même avec une paire de gants. Les poignées et sièges chauffants eux sont faciles à activer et la chaleur dégagée est excellente. Petite anecdote à propos du siège chauffant. J’ai tendance à piloter mes motoneiges vraiment en avant siège, j’ai indiqué à mes collègues que le siège ne chauffait pas. Après avoir échangé de monture, on m’a fait remarquer que le siège chauffait bel et bien, même très bien. Je me suis demandé ce qui n’allait pas… Ce n’est pas sur toute la longueur du siège que des éléments chauffants sont installés. Une petite section avant que le siège descende vers le réservoir d’essence ne l’est pas. Ce siège reste très confortable à la fin d’une longue journée en sentier.

Polaris 850 Matryx Khaos Slash 155 2022 - Bilan de mi-saison... Jetons un coup d'œil.

Motoneige Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country
Siège chauffant

Au niveau du rangement, le petit coffre arrière est très intéressant. Il permet d’apporter une courroie supplémentaire et quelques autres équipements de base. En plus de ce coffre, le modèle Crosse country arrive d’origine avec un rack arrière, on peut facilement accrocher un sac de transport à l’aide d’élastiques à crochet.

Motoneige Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country
Sac de rangement et rack arrière sur la XF 9000 Cross-Country 137

Les ajustements de l’amortissement des suspensions avant et arrière se font très facilement. Le seul petit problème est à l’arrière lorsque la suspension est pleine de neige. Il est très difficile d’avoir accès à l’ajustement et nous devons, dans la plupart des cas, utiliser un outil pour le déglacer pour changer l’amortissement. Ce petit problème est commun avec la plupart des marques et types de suspension arrière, donc rien de trop dérangeant. Par contre, pour changer la prétension des ressorts à l’avant c’est une autre histoire. L’outil fourni est trop faible pour tourner la bague de retenue et plie avec une facilité déconcertante.

En terminant, il me reste encore à découvrir dans quels types de terrain et randonnée cette motoneige hybride excelle le mieux. Je dois encore travailler les ajustements de suspension pour assouplir le tout. Cette XF 9000 ne m’a jamais causé de problèmes sauf le garde-neige qui se brise un peu lorsqu’on recule dessus.

Motoneige Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country
Arctic Cat XF 9000 Cross-Country 2017 avec pare-brise bas d’origine

Motoneige Ma première impression de la Arctic Cat XF9000 Cross Country
Arctic Cat XF 9000 Cross-Country en action

Les Motoneiges Géro