On réclame une passerelle à Saint-Martin

Liste des hôteliers

Avec l’ouverture du relais du Domaine de la Guadeloupe, le sentier régional 533 passa au niveau de sentier Trans-Québec et fût renommé Trans-Québec 25. Ce changement étant majeur pour la région Chaudière-Appalaches et son tourisme, les motoneigistes réclament une passerelle à Saint-Martin d’ici 2009 pour maximiser l’impact économique.

«C’est un impact économique important pour l’ensemble de la région. En Chaudière-Appalaches, on vit du tourisme. C’est pour cette raison que nous sommes-là. La passerelle, c’est majeur pour nous. C’est une question de survie", explique le responsable du dossier au club de motoneige les Beaux Sentiers de la Haute-Beauce, Dany Quirion.

Non seulement elle permettrait de désengorger le trafic de la Trans-Québec 75 (Maine-Québec), mais elle aurait aussi plusieurs autres fonctions peu importe la saison. «On veut la mettre dans le schéma d’aménagement de Vélo-Beauce. On veut aussi aménager des sentiers pédestres de chaque côté de la rivière. À la période d’hiver, la passerelle serait uniquement consacrée aux quads et à la motoneige», indique M. Quirion.

Le Club Sportif Populaire du Bas-St-Laurent souligne son 50e anniversaire
Auberge du Draveur - Motoneige