Polaris Khaos 9R SLASH 146 po 2023: L’acrobate des montagnes !

Habitué de rouler des machines de montagne pures telles que le populaire PRO RMK de la firme, j’ai pour mandat d’évaluer les performances du Khaos 2023. Depuis sa sortie en 2020, le Polaris Khaos 9R s’est positionné comme l’élément de freestyle montagnais de Polaris.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que les Caleb Kesterbe (usa), Emil Ahrling (Suède) et Bret Turcotte (Canada) roulent le Khaos 9R pour 2023. Ces athlètes de haut niveau qui savent nous en mettent plein la vue se sont tournés vers le châssis 146 po de longueur.

Créant ainsi un engouement pour cette longueur de tunnel court, Polaris polarise ainsi les aguerris du sport vers cette catégorie.

D’emblée, le Khaos est réputé pour être une machine cadreuse (à wheelie) et plusieurs puristes sont sceptiques quant à ses réelles performances en montagne.

Polaris Khaos 9R : New kid on the block !

Toutefois, la jeune génération a su innover en développant des techniques d’ascension qui sont en train de redéfinir la conduite alpine. C’est exactement dans ces méthodes de montées que le Khaos 9R devient l’option passe-partout. Ses amortisseurs prémium Walker Evans à réservoir externe améliorent sa capacité d’absorption qui se démarque partout sur les différents terrains.

La tendance du pilotage actuelle semble se conduire vers des machines capables de rediriger par le biais de manœuvres aériennes afin d’éviter l’enlisement total. C’est en effet dans diverses techniques acrobatiques que les caractéristiques du Khaos sont aussi appréciées.

Pour ma part, le Khaos 9R me fait saliver depuis sa sortie. Le moteur à faible inertie jumelé au châssis Matryx Slash (Slash=tunnel court) ne peut qu’être qu’une bête sauvage que tous désirent essayer.

Première randonnée

À mon premier contact en terrain montagneux, j’ai remarqué que le tunnel court (slash tunnel) permet une aisance à manipuler le Khaos à ma guise. Cette nouveauté apparue en 2022 est là pour rester puisque celle-ci diminue grandement la traînée de la neige. Il en devient facile de flipper la machine au lieu de s’enliser. Il s’agit d’une machine extrêmement agile !

Que l’on aime ou pas ce style de motocross freestyle des montagnes, le Khaos Slash est un concept qui convient avec la topographie de notre territoire du Québec. En effet, nul besoin de rouler en haute altitude pour apprécier ses vertus. Le Khaos 9R est approprié pour les coulées, les bords de rivière, les sentiers étroits, les fossés remplis de rafales enneigées, etc.…

Quatre longueurs de tunnel sont disponibles soit le 146 155 163 (3 po) et 165 (2,75 de talon). Polaris offre le Patriot 650 850 850 Boost et 9R comme motorisation !

Transmission et engagement

En ce qui concerne les moteurs Patriot Boost et 9R, ceux-ci sortent avec l’embrayage P22 qui est différent de la P85 des autres modèles. À mes premières randonnées, j’ai pu constater qu’il s’agit d’un système de transmission sans réglage puisque celle-ci ne possède plus de vis d’ajustement en hauteur de la courroie. Il s’agit d’une nouvelle conception avec bearing dans l’embraye primaire.

Les modèles munis de la P22 ont la tendance à continuer à avancer en neige moins profonde et c’est une vigilance qu’il faut apporter à sa conduite ! Toutefois en neige profonde, il n’y a que du plaisir qui vous attend au bout de votre pouce ! Le transfert de puissance est étonnant et frétillant !

Moteur 9R

Au premier coup de démarrage à corde, on constate que le niveau de compression est plus élevé que le Patriot 850. Je m’interroge ainsi sur la difficulté et les précautions à prendre pour démarrer ce Big Bore par température très froide. Outre cela, il s’agit d’un moulin tellement impressionnant qu’il est difficile de vulgariser toute cette puissance déployée par ce bicylindre. La courbe de puissance stock y est moins longue que j’aurais pu le croire selon les données techniques. Cependant, l’instantanéité déployée demeure inégalée selon l’ensemble des moteurs essayés jusqu’à présent. Encore une fois, il s’agit d’un moteur/ratio transmission qui va se démarquer dans des secteurs plus serrés.

La diminution de l’inertie moteur y est aussi pour quelque chose. Cela se fait aussi ressentir par les vibrations qui sont moindres. Bien évidemment cela se perpétue dans la conduite active et dans la facilité à piloter le Khaos. À titre d’exemple, si le nez de la motoneige se retrouve dans une impasse en pente descendante, nul doute que le coup vif d’accélération va permettre de repositionner la machine dans une autre direction. Du moins, cela fonctionne en version Khaos Slash 146 po ! Bref, il faut l’essayer !

Recommandation

Attendez-vous à un ratio moteur/transmission haut en Rpm concernant le 9 R. Que ce soit dans l’Ouest ou l’Est du Canada avec le set up LOW/HIGHT altitude, vous trouverez des Rpm plus élevés. C’est pourquoi il est de bon augure d’avoir sous la main des rampes de clutch primaire plus lourdes. Habituellement, les 2 grammes/rampe devraient diminuer de 250 rpm. Bien évidemment, cela varie en raison de la longueur et de la hauteur de la chenille, du poids du pilote, etc.…

Par exemple :

  • Set up basse altitude 14-80 (rampes d’origines) rpm = 8650 approx
  • Remplacées par  14-82 – 250 rpm = 8400 approx
  • Set up haute altitude 14-72 (rampes d’origine) rpm = 8650 approx
  • Remplacées par  14-74 – 250 rpm = 8400 approx

Bien que le chiffre visé soit de 8200 rpm, il semble pour l’instant inconstant à atteindre et ce chiffre devient facultatif une fois en action ! 

Conclusion

Je suis jusqu’à présent impressionné et cela m’apparaît d’être une machine qui saura plaire aux pilotes expérimentés friands de motoneiges style libre. Le Khaos 9 R 146 po est vif et maniable ! Jumelé à sa puissance estimée à 175 HP, le Khaos 9R est un engin audacieux dédié à ceux qui sont prêts à repousser leurs propres limites !

Sourire garanti !

Consultez nos autres articles de Polaris ici:

 

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.