Polaris Khaos Boost 2023 —La première randonnée de Jim

Après la première randonnée sur un nouveau Polaris Khaos Boost 2023, mes premières pensées ont été : « Wow ! »  La motoneige tire fort, comme on peut s’y attendre d’un turbo, mais la puissance provient d’une livraison de puissance linéaire.  Cela la rend plus facile à contrôler et à manier. Même si j’ai piloté un Polaris Boost à quelques reprises depuis leur sortie, la bande de puissance linéaire et le démarrage rapide du turbo me surprennent toujours, dans le bon sens bien sûr. Je suis excité à l’idée d’avoir une saison complète sur le tueur des grandes montagnes de Polaris, le Matryx Khaos avec Patriot Boost. C’est toujours amusant de tester une motoneige comme celle-ci et de la conduire pendant 20 minutes. Par contre, il n’y a rien de tel que d’avoir cette motoneige pendant toute la saison pour régler la suspension et les commandes et faire vraiment corps avec la motoneige.

Caractéristiques et options de la motoneige Polaris Khaos Boost 2023

  • 2023 Polaris Matryx RMK Khaos
  • 850 avec Patriot Boost
  • 165 Slash Tunnel
  • 75 » Series 8 Track avec QuickDrive2
  • Amortisseurs Walker Evens Velocity Shocks
  • Écran 7s avec technologie Ride Command

Polaris Khaos Boost 2023

Comment ça se passe?

La maniabilité de cet ensemble est précise et calculée, surtout pour l’ensemble Khaos. Habituellement, les Khaos sont les enfants sauvages de la famille Polaris, mais lors de ma première randonnée, il se comportait plutôt comme un RMK Pro. En conduisant, il se sentait bien planté et stable, sans transfert de poids d’un côté à l’autre lors des virages ou des collines. Lors des montées ou des wheelings, le transfert de poids de l’avant vers l’arrière était également minime. Ce n’est pas mal pour la plupart des gens qui pilotent un turbo avec autant de puissance pour la première fois. C’est la configuration que vous voulez pour ne pas être trop sauvage, et difficile à gérer lorsque le turbo est vraiment à fond.

Je me suis senti à l’aise sur les pentes latérales raides et techniques, et cela m’a donné un meilleur niveau de contrôle et de confiance. Une grande partie de la stabilité de cette motoneige vient de sa longueur de 165 pouces, par rapport à l’année dernière où j’étais sur une Khaos 850 de 155 pouces. La motoneige Khaos de 155 pouces était extrêmement ludique et avait des tonnes de transfert d’un côté à l’autre et d’avant en arrière. Avec le Khaos 2023 turbo de cette année, je pensais que le transfert de poids avant-arrière serait similaire à cause de la puissance supplémentaire du turbo, mais ce n’était pas le cas lors de la première sortie.

Configuration de la motoneige et préférences personnelles de la Polaris Khaos Boost 2023

Lorsqu’il s’agit d’installer une motoneige, les préférences personnelles des gens sont très variées quant à la façon dont ils veulent qu’elle se comporte, en particulier avec une motoneige de montagne. Cela dépend généralement de l’expérience du conducteur, du terrain et du type de randonnée qu’il pratique. Les styles de conduite personnels varient en fonction de ce que le conducteur veut ressentir et de la façon dont il veut que la motoneige réagisse lorsqu’il roule. Ceci étant dit, je pense que les ingénieurs de Polaris ont bien fait de régler cette motoneige à l’usine. Les réglages d’usine d’une motoneige doivent être adaptés à la masse : les réglages que la plupart des gens veulent, la maniabilité et les sensations qui conviennent le mieux à tous. C’est exactement ce que Polaris a livré avec cette motoneige et ses réglages d’usine.

Réglages de la suspension

Parce que j’aime une motoneige qui est un peu plus sauvage et un peu moins terre à terre, je vais ajuster la suspension à un réglage plus souple et ajouter un peu plus de « Khaos » à la maniabilité de cette motoneige. Ce qui est génial avec les amortisseurs Walker Evans Velocity, c’est qu’il est possible de régler la valve à basse vitesse des 4 amortisseurs en 60 secondes environ. Chaque amortisseur possède un préréglage réglable pour le ressort de l’amortisseur et un réglage de la valve haute et basse vitesse sous forme de cliquets. J’ai ajusté le réglage de la soupape basse vitesse des quatre amortisseurs de deux clics dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, soit un réglage plus doux à essayer lors de la prochaine sortie.

Remplacement du guidon

L’autre modification rapide que je vais faire est de changer le guidon. La motoneige de cette année était livrée avec le guidon ProTaper Mid-Rise. Je préfère un guidon bas pour un positionnement plus agressif du corps, donc je vais installer le guidon ProTaper Low-Rise de l’année dernière sur cette motoneige.

Polaris Khaos Boost 2023

Après la première sortie du Polaris Khaos Boost 2023, j’ai adoré cette motoneige de montagne de grande puissance ! Après avoir ajusté la suspension et la hauteur du guidon en fonction de mon style de conduite, j’ai hâte de retourner sur les montagnes et de continuer à faire des virages et des montées avec cette motoneige. Avec seulement une journée complète sur ce véhicule, je peux déjà dire que les randonnées de cet hiver seront remplies de plaisir, d’accélération, d’excitation et surtout de « khaos » !

Découvrez toutes les nouvelles motoneiges de 2023 sur le site de Polaris

Consultez tous nos essais Polaris ici:

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.