Ski-Doo Mach Z 2022 – Premières impressions

MACH Z

Cette saison, grâce à la collaboration de notre partenaire Les Motoneiges Géro, concessionnaire BRP de Saint-Jean-de-Matha, j’ai l’immense privilège de faire l’essai de la toute nouvelle Mach Z 2022 de Ski-Doo. Ce modèle est définitivement synonyme de performance et des meilleures technologies, mais est-ce qu’elle fait honneur au nom légendaire Mach? Après plusieurs sorties aux commandes de cette motoneige, je suis en mesure de vous offrir mes premières impressions.

Moteur 900 ACE Turbo R

Le cœur de la nouvelle MACH Z 2022 de Ski-Doo est la version Turbo R de la motorisation 900 ACE de BRP. Ce moteur développe 30HP de plus que la version précédente, soit désormais 180 HP selon la littérature officielle. En fouillant quelque peu sur le web pour les gens qui ont fait des tests de dynamomètre, la puissance totale de série semble supérieure. L’augmentation de la puissance est particulièrement perceptible lorsqu’on circule en mode « sport » car les accélérations sont vives et ultra rapides. En plus du gain de puissance, le son du moteur 900 ACE Turbo R est aussi très agréable et distinctif de performance. Il est également très agréable à utiliser et aussi économique. Lorsqu’on relâche l’accélérateur, le son de soupape d’évacuation du turbo est aussi agréable. On s’aperçoit très rapidement lorsqu’on circule avec la MACH Z que c’est une motoneige à la fois unique et puissante.

Le moteur 900 ACE Turbo R développe un impressionnant 180HP

Nouvel accélérateur hybride

Le nouvel accélérateur hybride présent sur la MACH Z 2022, de série sur toutes les motoneiges Ski-Doo avec motorisation 900 ACE Turbo R, est une belle amélioration par rapport à la configuration précédente. Au lieu d’avoir le boitier de contrôle d’accélération sur le guidon, l’accélérateur hybride est plutôt à câble avec un boitier qui est situé dans le compartiment moteur. Le résultat est plutôt impressionnant, soit de conserver les mêmes avantages des modes de conduite du système ACE, mais avec un sentiment de fonctionnement direct comme les motorisations E-TEC. Le nouvel accélérateur semble aussi éliminer les délais de réponse et les oscillations de révolution moteur à cause de la sensibilité de la manette. Pour avoir conduit un 850 E-TEC dans une version Renegade X-RS l’hiver dernier, je peux confirmer que la précision et la sensation de l’accélérateur sont similaires. Les trois modes de conduite sont toujours présents : ECO, Standard et Sport. Le mode Standard est celui que j’utilise largement au cours de mes randonnées.

Le nouvel accélérateur hybride offre à la fois les 3 modes de conduite avec une sensation similaire à une motorisation E-TEC

Launch control

Ce qui distingue la MACH Z 2022 de toutes les autres motoneiges Ski-Doo munies du moteur 900 ACE Turbo R est la présence du mode « Launch control ». Cette caractéristique permet aux amateurs de performance d’avoir un départ et une accélération très rapides pour arriver premier au fil d’arrivée. C’est une caractéristique qui est très intéressante pour ce modèle que j’ai pu tester à quelques reprises dans le cadre de l’essai. Évidemment ceci doit être utilisé dans un environnement contrôlé lors de courses d’accélération. Pour ce que j’ai pu constater jusqu’à maintenant, ce mode fonctionne très bien, mais la traction de la chenille est déterminante pour le gain de performance qui peut lui être associée. Ce mode sera testé plus amplement dans la deuxième partie de l’essai et dans un contexte où la motorisation est bien rodée.

Yamaha Sidewinder SRX LE 2022 …. INDÉTRONABLE

Suspension avec Smart-Shox

Grande nouveauté de la gamme Ski-Doo pour 2022 est l’introduction de la toute nouvelle suspension intelligente semi-active Smart-Shox. Déjà en 2021, l’offre de suspension s’était grandement améliorée avec l’arrivée des suspensions RAS X et rMotion X dans les gammes X et X-RS des gammes MXZ et Renegade. La motoneige étant munie de multiples capteurs, la suspension s’ajuste automatiquement et en temps réel, jusqu’à 50x par seconde selon les conditions du sentier pour une conduite optimale. Le module de contrôle Smart-Shox possède trois modes, soit Confort, Sport et Sport +. Après plusieurs centaines de km d’utilisation, je constate un réel gain de performance avec la suspension semi-active. La sensation de conduite, même avec une motorisation 4 temps, semble un peu moins lourde qu’avec les versions X précédentes du 900 ACE Turbo. Ceci est aussi le résultat de la suspension abaissée exclusive de la MACH Z. Même en mode confort, je n’ai jamais atteint le maximum de débattement de la suspension et cogné au fond. Selon mes préférences de conduite, le mode d’ajustement Sport est celui qui me convient le mieux dans la majorité des situations. Le mode confort est très souple et utilisé quand les conditions de sentiers sont plus difficiles. J’ai moins utilisé le mode Sport+ dans mes randonnées jusqu’à maintenant, car il est très ferme. Donc si je regarde dans une perspective globale la technologie Smart-Shox est définitivement un avantage, car elle permet de changer très rapidement la réaction de la suspension selon les conditions du terrain et de vous offrir une calibration optimale en tout temps. Il serait intéressant dans le futur de pouvoir faire des ajustements fins de calibrage de suspension avec la Smart-Shox.

La nouvelle suspension avec technologie Smart-Shox améliore significativement l’expérience de conduite d’une motoneige Ski-Doo

Plateforme REV GEN4 au design élargi

Tel que mentionné dans mes essais précédents, la plateforme REV GEN4 au design élargi est très performante à tous les points de vue pour l’expérience et l’ergonomie de conduite. J’apprécie à la fois son look, sa protection contre le vent et le fait que je peux facilement bouger sur la motoneige pour adopter une conduite sportive. Un point d’amélioration demeure le système de phares de série qui manque de puissance. Ma recommandation pour ceux qui circulent régulièrement avec leur motoneige en soirée est d’ajouter des phares auxiliaires offerts en option ou bien de remplacer les ampoules halogènes par LED. Il serait souhaitable que ce type d’ampoules soient présents de série.

Chenille

La MACH Z 2022 de Ski-Doo était disponible pour commande au printemps avec deux choix de chenille, soit avec une Ripsaw 2 plis ou avec une ICE Ripper XT, toutes deux de 137 x 15 x 1/1-4 pouces. J’ai personnellement choisi la ICE Ripper XT, car pour l’utilisation et le type de randonnées que je fais, cette version est mieux adaptée. Évidemment la présence des crampons pré-moulés améliore significativement la traction du véhicule, sur la glace, dans les virages, en accélération et au freinage. Aussi, le risque d’avoir un crampon qui perfore un radiateur est presque inexistant avec une ICE Ripper XT. Toutefois, ma recommandation pour les propriétaires de MACH Z qui veulent l’utiliser pour des courses amicales d’accélération est la chenille 2 plis avec l’ajout de crampons traditionnels de type « Woody’s ».  Cette traction supplémentaire est importante particulièrement avec l’utilisation du mode de « Launch control ».

Essai de la ZR 9000 Thundercat de Arctic Cat EPS et ATAC

Nouveau cadran panoramique

C’est la première saison que je fais un essai long terme d’une motoneige Ski-Doo équipée du cadran panoramique DEL de 7.8 pouces. Ce cadran à l’avantage de pouvoir être utilisé avec l’application BRP GO, permettant d’afficher notamment des options de navigation et cartes de sentier. Il offre beaucoup plus d’options que le cadran traditionnel et un incontournable pour ceux qui veulent une connectivité accrue avec options de téléphone et musique dans leur casque. Une fois le principe de fonctionnement bien compris, l’utilisation du cadran avec la molette d’interface se fait facilement.

Dynamique du véhicule

Un élément très important de l’essai d’une motoneige unique comme la MACH Z 2022 est d’évaluer la dynamique du véhicule. Selon l’expérience acquise jusqu’à maintenant, je peux mentionner que la MACH Z a plusieurs personnalités, selon la sélection des modes de conduite et de confort. Par exemple, pour une randonnée normale et tout en confort, sans compromis pour la puissance, les modes de conduite Standard et de suspension Confort sont utilisés. Dans cette configuration la MACH Z peut être décrite comme une berline de luxe puissante et hyper confortable. En seulement deux clics, la dynamique du véhicule change complètement en sélectionnant les modes « Sport » à la fois pour l’accélérateur et la suspension. On se retrouve dans cette configuration avec une motoneige de haute performance, similaire à ce que l’on retrouve habituellement avec une version X-RS.  Cette flexibilité, disponible avec les différents modes, est définitivement un avantage quand les conditions sont changeantes.

La MACH Z 2022 est multidimensionnelle, avec une dynamique de conduite incroyable

Conclusion de mes premières impressions

Si l’hiver veut collaborer encore plusieurs semaines, il me reste plusieurs autres sorties à effectuer avec la MACH Z 2022 avant d’effectuer mon bilan final d’essai. Je souhaite évidement pouvoir expérimenter davantage toutes les caractéristiques du véhicule et de pouvoir circuler dans différents types de conditions. Ce que je peux conclure pour le moment est que la MACH Z 2022 est une motoneige unique qui offre un niveau de performance supérieur tant pour la motorisation que pour la suspension. Même si elle ne sera produite que pour un an seulement, elle sera pour longtemps une référence pour le développement futur chez Ski-Doo, tant pour la performance que pour les technologies. Pour la question initiale « est-ce que la MACH Z 2022 fait honneur au légendaire nom MACH? » la réponse est oui. C’est la motoneige la plus puissante et la plus sophistiquée que Ski-Doo a produite à ce jour. Pour 2022, la dimension confort s’ajoute, ce qui rend cette nouvelle itération encore plus complète. Un commentaire que j’entends régulièrement est que la version 2022 est plus sobre et moins flamboyante au niveau coloration que les modèles des années 90. Il est évident que certains nostalgiques auraient apprécié davantage de similitudes, mais la version 2022 fait honneur au nom MACH Z, avec le même ADN des motoneiges de puissance des années 90 et 2000, mais avec un niveau de raffinement et de technologie nettement supérieur.

En essai, le casque Altitude de 509 (2020-2021) !
La MACH Z 2022 fait honneur au légendaire nom MACH, avec l’ADN d’une motoneige de puissance avec un niveau de raffinement supérieur

En terminant j’aimerais remercier notre partenaire Les motoneiges Géro pour leur collaboration dans cet essai long terme. Je vous invite à les contacter ou passer en concession pour tous vos besoins Ski-Doo et Can-Am hors route.

 

 

Les Motoneiges Géro