Snow Shoot 2017 : Coups de coeur de Mathieu Lavoie

Snow Shoot 2017 : Coups de coeur de Mathieu Lavoie

Ça y est ! La machine à rumeurs s’est encore emballée en ce qui a trait aux motoneiges 2017, puis sont venus les dévoilements officiels. Par contre, ce qui intéresse vraiment les gens, ce sont les commentaires des quelques chanceux qui pourraient essayer les motoneiges 2017 avant la fin de la présente saison. Bonne nouvelle pour vous, c’est exactement ce que vous êtes en train de lire ! Sans plus attendre, voici les quatre motoneiges de la cuvée 2017 qui ont su gagner mon cœur !

Arctic Cat

On peut sans doute dire que la grande nouveauté chez Arctic Cat pour 2017, c’est l’arrivée du nouveau moteur Yamaha 998 cm3 turbocompressé dans la gamme des 9000. Ce sont plusieurs motoneiges de la flotte 2017 d’Arctic Cat qui auront ce nouveau moteur, mais ne cherchez pas, ce n’est plus le cas des motoneiges de montagne !

Après avoir essayé quelques modèles Arctic Cat de la gamme 9000, la ZR 9000 Thundercat 137 m’a semblé la motoneige la plus confortable et celle qui se comportait le mieux dans les courbes. De plus, comme chaque motoneige avec le nouveau moteur Yamaha, la puissance est phénoménale ! 

La ZR 9000 Thundercat
La ZR 9000 Thundercat

Par contre, en embarquant sur la ZR 8000 137, je dois avouer que mon choix de coup de coeur chez Arctic Cat s’est embrouillé un peu. Le moteur 800 d’Arctic Cat est un moteur que j’adore et le fait de l’avoir avec un pont de 137 po./347,98 cm font de cette machine un excellent compromis pour ceux qui font beaucoup de sentier, mais qui aiment bien faire une escapade en hors-piste.

La ZR 8000 137
La ZR 8000 137

Après avoir pesé le pour et le contre, je pense avoir eu un plus gros coup de coeur pour la ZR 9000 Thundercat 137. Je dois avouer avoir un faible sur le moteur 998 cm3 turbo. De plus, j’adore le look de cette motoneige !!

Ski-Doo 2023: le 850 E-TEC Turbo R

Polaris

Oh que j’étais content de voir le retour de la XCR chez Polaris ! Moi qui adore les Rush de Polaris, il va de soi que j’étais excité de voir une version de course de la Rush être mise sur le marché. Et dès les premiers instants, ça a été le coup de foudre ! La puissance du moteur 800 Cleanfire, la précision dans les courbes et l'absorption des bosses expliquent bien pourquoi la XCR fut autrefois une légende !


Polaris 800 Rush XCR 2017

Je dois dire que je n’étais pas vraiment surpris de voir Polaris introduire la 800 PRO-RMK  174. Heureusement, j’ai été beaucoup plus surpris par la conduite en montagne de cette motoneige ! En fait, j’ai eu une drôle de sensation. J’avais l’impression d’avoir une chenille de 163 po./414 cm, sauf pour un seul élément de conduite : la flottabilité. En effet, je suis certain que l’ajout de cette motoneige dans la flotte de montagne de Polaris sera un gros plus pour les pilotes de l’Ouest canadien !

Le Polaris Pro RMK 800 174
Polaris Pro RMK 800 174

Donc, motoneige de course ou de montagne pure ? Je déteste hésiter entre deux motoneiges si différentes, car il est très difficile de les comparer. La seule chose qu’on peut comparer, c’est le plaisir et la chimie qu’on a eus avec la motoneige. C’est pour cette raison que j’ai finalement arrêté mon choix de coup de coeur Polaris 2017 sur la Rush XCR. J’ai eu plus de plaisir à bord de cette motoneige et ce, aussitôt que je me suis assis dessus !

 

Ski-Doo

En tant que pilote de motoneige hors sentier, il va de soi que j’allais passer au peigne fin la nouvelle plate-forme REV que Ski-Doo a annoncé pour la saison 2017. Il va de même pour le nouveau moteur 850 cm3 qui a déjà beaucoup fait parler !

Et d’ailleurs, commençons par ce fameux nouveau moteur 850 E-TEC. Ski-Doo a mis la barre haute avec ce nouveau moteur qui renferme de la technologie des moteurs automobiles et diesel. Outre la statistique des 165 chevaux, une statistique qui m’impressionne encore plus est celle de l’amélioration de consommation d’huile. Ski-Doo nous affirme que le nouveau moteur 850 cm3 consommera 40 % moins d’huile que le moteur 800R E-TEC.

Parcours de la Passerelle du 49e, un trajet à découvrir au Saguenay-Lac-Saint-Jean!

Par contre, là où ça vient intéressant, de mon point de vue, c’est du côté de la nouvelle plate-forme REV. En embarquant au volant de n’importe quel Ski-Doo avec la nouvelle plate-forme REV, on voit tout de suite l’effort mis par Ski-Doo pour amincir le châssis afin de presque donner l’impression d’être assis sur un motocross.

J’en suis donc venu à hésiter entre la MXZ X 850 et le Summit X 850 165. Je ne suis pas vraiment un gars de sentier, mais je dois avouer avoir eu beaucoup de plaisir avec la MXZ X, notamment grâce aux repose-pieds et au châssis permettant une conduite plus agressive et plus précise.

Le MXZ X 850
Ski-Doo MX Z X 850 2017

Par contre, mon coup de coeur Ski-Doo 2017 se doit d’être le Summit X 850 165. Tout d’abord, la conduite en sentier est très bonne pour une motoneige avec un pont d’une telle longueur. Mais surtout, ce qui m’a le plus impressionné, c’est la stabilité et la maniabilité de cette motoneige en montagne. En effet, que ce soit en conduite à flanc de montagne ou en neige profonde, cette motoneige est très prévisible et pardonne énormément, ce qui permet de se promener avec une grande précision à travers les arbres. Je me suis surpris à faire des choses que je ne pensais pas être capable de faire !

?Le Summit X 165 850
Le Summit X 165 850

Yamaha

Un seul mot : Sidewinder. Je pense que ce mot sera sur les lèvres de bien des motoneigistes d’ici la saison prochaine. Je ne crois pas que le fait que Yamaha ait introduit un nouveau moteur soit une surprise. Par contre, le turbo et les chiffres qu’apportent ce moteur, quelles belles surprises !

C’est donc dans plusieurs saveurs – dont le nouveau B-TX – que ce moteur 998 cm3 turbo est offert chez Yamaha. Tout au long de notre semaine d’essai (et même pendant le vol de retour), j’ai longtemps hésité entre les Sidewinder L-TX et X-TX. La L-TX collait un peu plus dans les courbes, tandis que la X-TX était plus agressive lors de reprises grâce à ses plus gros crampons de chenille.

Polaris 2023 : 850 BOOST en sentier!

J’ai finalement arrêté mon choix sur la Sidewinder X-TX. Avec le nouveau moteur Yamaha, le fait d’avoir de plus gros crampons aide la chenille à moins déraper, ce qui donne une meilleure accélération.


Yamaha Sidewinder X-TX 2017

Conclusion

Voilà donc mes coups de coeur pour chacun des quatre grands manufacturiers de motoneiges. Selon moi, l’année 2017 amène plusieurs belles nouveautés dans le marché de la motoneige et ce, pour plusieurs segments. J’espère qu’une motoneige saura vous charmer comme je l’ai été.

Bonne saison 2017 !!

Les Motoneiges Géro