Une escapade du Saguenay au Charlevoix

Escapade Saguenay - Charlevoix

C’est en explorant les réseaux sociaux que je remarque la publicité de Tourisme Charlevoix : le forfait « Découverte du Charlevoix en motoneige ». Ce forfait, comprenant une nuitée, l’accès au spa et un stationnement dédié aux motoneiges sous surveillance vidéo, correspond parfaitement à mes besoins.

Devant mon enthousiasme sur les attraits de ce séjour, ma conjointe et moi, accompagnés d’un couple d’amis motoneigistes, décidons de planifier adéquatement notre excursion. Le tout est facilité par l’application iMotoneige, développée, entre autres, par la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ).

Cette application permet de consulter les cartes de tous les sentiers du Québec. Nous statuons d’un tracé en évaluant les distances à parcourir et les agréments qui nous intéressent tout au long du chemin.

Un bon départ du Saguenay

Tout d’abord, un point de départ sécuritaire et accommodant doit être choisi afin d’y laisser l’équipement roulant, qui restera en attente jusqu’à notre retour. Cela évitera d’alourdir inutilement le trajet.

L’Auberge des Battures semble parfaite pour nos besoins. Situé entre le fjord du Saguenay et la forêt qui débouche près du parcours fixé, l’endroit est idéal pour nous ! C’est de là que, dans la matinée du 16 février, nous embarquons sur nos motoneiges vers le sentier entretenu menant à la Trans-Québec 83 vers la région de Charlevoix.

Sentiers rapides, mais sécuritaires

La journée s’annonce convenable pour la randonnée. Le soleil d’hiver brille et la température avoisinant le dix en dessous de zéro nous fait apprécier les vêtements choisis pour leur chaleur.

Les sentiers, un peu glacés à la suite du redoux des derniers temps, sont vraiment larges et offrent une grande visibilité. Nous nous permettons d’augmenter la vitesse et profitons de ce moment de liberté pour savourer toute la splendeur du paysage.

En effet, impressionnés par les très hauts sommets d’immenses rochers escarpés longés par des étendues de lacs entrelacés, nous suivons les indications routières facilement repérables tout en admirant les alentours. On y remarque plusieurs affiches de la présence de gros mammifères, en prévention.

Ouf, que c’est beau !

Malgré la distance parcourue de 170 kilomètres, le confort de notre motoneige, une Expédition 900 Ace 2022 SE, est toujours appréciable. La destination approche, mais, pour nous dégourdir, nous bifurquons de notre itinéraire. Nous empruntons un petit sentier sinueux jusqu’à une modeste halte située dans la ville de Clermont, identifiée au préalable lors de notre planification. La vue du haut de ce talus sur la ville est impressionnante. C’est un incontournable !

Charlevoix, nous voici !

Puisque notre objectif est d’atteindre le lieu d’hébergement pour l’heure du dîner, et que les chemins empruntés nous sont moins familiers, nous retournons sur le trajet initial de l’itinéraire.

Les sentiers dans cette partie de parcours, plus urbains, sont un peu moins enneigés qu’en montagne, mais praticables. Une vue magistrale sur le fleuve Saint-Laurent annonce la proximité de notre destination.

Le Petit Manoir du Casino

Arrivés sur place à l’heure prévue, nous repérons facilement le stationnement réservé aux motoneiges. L’accueil à la réception de l’hôtel Le Petit Manoir du Casino est agréable. Finalement, nous nous installons dans notre chambre, moderne avec vue sur le fleuve.

L’heure est à la relaxation. Nous discutons de notre expérience et profitons de quelques-uns des nombreux avantages qu’offre l’hôtel ; les salles de détente, les spas et piscines intérieurs, fidèles à leur publicité, nous interpellent.

L’établissement est agrémenté d’un restaurant, Les Délices, qui propose un menu varié et convivial.

Une soirée au casino

Après un souper copieux au restaurant, le moment est venu d’aller au Casino de Charlevoix, situé à seulement 100 mètres de l’hôtel. Malgré la température fraiche, nous choisissons de nous y rendre à pied, ce qui ne nous prend que quelques minutes.

Retour sur la nouvelle neige

La météo du lendemain est surprenante. Tôt le matin, nous remarquons une impressionnante couche de neige qui recouvre le sol. Nous sommes désireux de découvrir les différentes boucles de sentiers de motoneige et nous nous étonnons devant l’ampleur de cette chute de neige qui modifie complètement les paysages du retour.

Expédition 900 Ace 2022 sur poudreuse

Les motoneiges équipées d’une chenille de 20 pouces nous font apprécier, en toute sécurité et avec plaisir, la suite de notre voyage et le retour vers Saguenay. En effet, en montagne c’est plus de 50 centimètres qui rendent les sentiers pratiqués la veille méconnaissables, puisque la continuité de notre escapade s’effectue par le même tracé.

Notre conduite est ralentie par les chemins qui ne sont pas battus, puisque les dameuses font leur travail dans d’autres secteurs pour le moment. Il est toutefois agréable de circuler tout en restant vigilants.

Pourvoirie du lac Moreau/Auberge du Ravage

En cours de route, une autre découverte s’ajoutait à notre escapade. L’Auberge du Ravage de la Pourvoirie du lac Moreau, cette majestueuse bâtisse en bois rond, apparut subitement à travers le décor forestier. Cet endroit par excellence à environ 20 kilomètres du grand sentier était le bienvenu pour nous réchauffer et prendre un repas.

À notre arrivée, nous nous sommes empressés de nous installer confortablement à une table bien au chaud devant un immense foyer rustique. Un membre du personnel prit le temps de nous raconter l’histoire de ce milieu naturel. Il en profite pour nous parler des nombreuses activités saisonnières pratiquées sur le territoire.

Le menu proposait une gastronomie réconfortante accompagnée d’une sélection de bières d’importation.

Le dernier tronçon

L’après-midi était avancé et il nous fallait quitter ce chaud cocon avant que la fatigue et la noirceur ne nous rattrapent. Les dameuses avaient effectué leur travail et la neige fraichement compactée rendit la conduite fluide jusqu’au retour sur le site de l’Auberge des Battures.

Conclusion

Pratiquer la motoneige dans nos endroits exceptionnels s’affiche en tête de liste de mes activités récréatives.

La région du Saguenay–Lac-Saint-Jean m’offre cette chance avec sa multitude de parcours intéressants. Cependant, le passage emprunté pour ma promenade jusqu’à Charlevoix m’a vraiment impressionné par ses paysages, ses larges pistes et les sites d’hébergement organisés et désireux de satisfaire une clientèle diversifiée.

J’ai envie d’en découvrir davantage et de faire partie de ceux qui partagent ces souvenirs inoubliables et accessibles.

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.