Je suis allé dernièrement au « Salon de la motoneige et du quad Québec ». Ce que j’aime dans ce genre d’évènement c’est l’inattendu… Chaque année, je me donne pour mission de trouver l’invention ou l’attraction du « show ». Voici ma découverte cette année : le Trakto… un vrai petit bijou !

C’est un véhicule compact muni d’une chenille. Le Trakto peut circuler à l’année (4 saisons) sur toute surface (terre, neige, boue, glace) sans avoir besoin de le transformer. Une option disponible est de mettre un ski au lieu du pneu pour une meilleure direction de flottaison sur la neige. Avec la conversion, le Trakto est beaucoup plus commode et moins exigeant physiquement à conduire qu’un « snow bike ». Il est donc accessible à tous, sans compter qu’il possède une marche arrière.

Il ne correspond pas à la définition légale d’une motoneige, car il peut rouler sans neige sans le transformer. La mécanique, facile et peu couteuse, peut être faite par soi-même ou par l’atelier du coin. L’entretien de la version électrique demeure aussi très simple.

Les caractéristiques du Trakto :

Véhicule à basse vitesse

Le Trakto peut atteindre une vitesse maximale de 32 km/h. Il n’entre donc pas dans la catégorie de motocyclette hors route ou VTT. La basse vitesse permet à un petit moteur économique d’avoir amplement de couples pour franchir tous les obstacles. Ce bolide utilise un moteur « utilitaire » à démarrage commandé (moteur de type tracteur à gazon). Le moteur à allumage commandé est la meilleure option pour un véhicule basse-vitesse.

Trakto Bike

Son poids léger :

C’est un petit véhicule hors route sport utilitaire 4 saisons dont l’objectif principal est de pouvoir passer pratiquement partout. Il a un profil bas pour passer sous les branches et être capable de mettre les pieds par terre dans toutes les situations. Sa souplesse latérale permet de franchir des talus et aussi d’avoir une conduite de type moto roulant.

La masse et la traction sont dirigées sur la chenille, qui est suffisamment longue derrière pour ne pas basculer en montée. Le Trakto peut également tirer de moindres charges, traîneau, grattoir, petite remorque.

Ce bolide n’endommage pas les sols mous ou humides avec sa très faible pression sur le terrain. Contrairement à un VTT ou à un plus gros véhicule tout-terrain, sa charge est répartie sur la chenille.

Trakto Bike

Conception générale du véhicule :

Le Trakto offre une chenille à l’arrière, un pneu ballon à l’avant, un siège au-dessus du devant de la chenille, un moteur derrière le siège, une transmission CVT et un inverseur sous le siège (marche arrière). Cette configuration permet une flottaison et un halage maximum.

Le poids du véhicule étant déposé sur la chenille, au lieu des skis comme une motoneige ou un « Snowbike », la traction est maximale dès le départ sans avoir besoin d’un transfert de poids. Le poids du chauffeur est partagé entre le pneu et la chenille afin de donner une certaine adhérence au pneu pour la direction.

Le conducteur peut facilement se déplacer vers l’avant ou vers l’arrière pour favoriser soit la traction ou la direction. Un conducteur adulte représente entre 55 % et 100 % du poids du véhicule, ce qui facilite grandement son contrôle sur des terrains accidentés.

Le siège étant très confortable, l’on pourrait y passer la journée. Il est large à l’endroit où l’on s’assoit, et plus étroit à l’avant pour minimiser l’écartement des jambes. L’ergonomie permet de garder une position de conduite qui ne sollicite pas le dos.

Trakto Bike

La suspension arrière

Une suspension arrière est intégrée à la chenille. Les roulettes dans la chenille peuvent rappeler les suspensions à « buggy » des anciennes motoneiges, mais avec une configuration très différente. Les roulettes ne soutiennent pas la chenille uniformément sur toute sa longueur, mais plutôt se chevauchent de gauche droite. Ce principe est important pour une traction maximale.

Les ressorts travaillent individuellement et c’est la somme de la résistance des ressorts qui porte le poids du véhicule. Le poids du véhicule n’est donc pas seulement supporté par un ou deux ressorts. La suspension du Trakto est efficace sur de petits obstacles de 5 pouces de hauteur. Les ressorts s’étirent individuellement à mesure que la chenille avance sur l’obstacle, le rendant à peine perceptible par le conducteur assis sur le siège.

L’absence d’amortisseurs pour les ressorts sur les leviers des roulettes serait un inconvénient pour un véhicule roulant à haute vitesse. Pour un véhicule basse vitesse, cela procure souplesse et agilité. C’est un système de suspension simple et peu couteux à maintenir ou remplacer.

Trakto Bike

Suspension avant et option de conduite :

  • Suspension à fourche hydraulique inversée en pleine longueur.
  • Option d’installer un ski à la place du pneu pour avoir une meilleure direction et une flottaison sur la neige.

Une option !!! Skis stabilisateurs latéraux :

Certaines personnes pourraient trouver drôles les skis latéraux flottants. Mais ces stabilisateurs restent suspendus dans les airs par des bandes élastiques. Lorsque le terrain est accidenté ou enneigé, le conducteur peut déposer ces pieds sur les skis stabilisateurs. Le poids des jambes est suffisant pour contrôler le véhicule.

C’est surtout pratique quand vous utilisez une petite remorque ou un traîneau en terrain accidenté. Ces skis sont aussi utiles pour les virages serrés et aussi pour la marche arrière. La fabrication de plastique flexible est dotée d’une grande résistance à l’abrasion.

Conduite facile :

  • Un « Snow bike » est très difficile à manipuler, ce qui exige énormément d’énergie pour garder l’équilibre sur la neige.
  • Utilisable durant les 4 saisons
  • La grande majorité du poids est sur la chenille créant ainsi une traction et une flottaison plus grande.

Une version Trakto électrique disponible.

Le Trakto en version électrique possède les mêmes capacités de franchissement d’obstacles, une grande flottaison et une facilité de conduite sans compromis. La conception optimisée a permis d’obtenir un poids semblable aux versions à essence.

  • Moteur sans brosse, refroidi à air
  • Puissance continue : 4000 Watts
  • Puissance maximum : 7500 Watts
  • Puissance en crête : 13 500 Watts
  • Batteries Lithium Ion construite avec cellules « Molicel P42A 21700 »
  • Élément chauffant intégré dans la batterie afin d’avoir une meilleure performance par temps froids. On peut activer et désactiver les éléments chauffants par Bluetooth.
  • Prolongateur d’autonomie (génératrice), mini-moteur à quatre-temps ultra-silencieux, produit directement la bonne tension pour la recharge.
  • La charge peut s’effectuer pendant la conduite ou quand le véhicule à l’arrêt.
  • Démarreur à distance pour la génératrice Bluetooth.
  • Pour ceux qui n’aiment pas le principe du petit moteur à l’arrière, il est possible de la retirer. Génial pour aller au chalet où il n’y a pas d’électricité.
  • La vitesse est limitée à 32 km/h de série pour répondre aux normes de sa catégorie.
  • Possibilité de tirer de petites charges, monter des pentes, progresser dans la neige très profonde.

Trakto Bike

Véhicule ultra polyvalent.

  • Utile pour les érablières lors des tournées d’entaillage et de réparation de la tubulure. Plus compacte qu’une motoneige ou un VTT à chenilles, bloqués par la hauteur des tuyaux

  • Pour les trappeurs : possible de parcourir des sentiers très étroits avec un petit traîneau derrière.
  • Entretien des sentiers

  • Pour les centres de ski : déplacements des employés, des secouristes et des petits équipements.
  • Pour la chasse : pour se rendre aux endroits difficiles d’accès, même dans des zones semi-marécageuses.
  • Pour la pêche sur la glace ou la pêche estivale : pour se rendre au lac. Vu sa taille et son poids, il serait même possible de le monter en bonne chaloupe (portage).
  • Pour transporter tout ce qui est nécessaire aux petits travaux autour d’un chalet et en forêt
  • L’utilisation la plus importante : pour s’amuser, peu importe la saison et la température. Contrairement aux gros véhicules tout-terrain, il n’a pas besoin de grands espaces pour en profiter et vous pouvez explorer partout.

Voici l’une des raisons de se promener au « Salon de la motoneige et du quad Québec » : on y découvre de nouveaux produits. Arrêtez-vous au kiosque des exposants et posez-leur des questions, vous courrez la chance de découvrir l’étendue et les idées d’inventeurs. Pour moi, le coup de cœur de cette année restera le Trakto. Ce bolide saura vous conduire là où vous voulez. Il sera aussi toujours simple à maintenir et peu couteux. Quel beau projet et quel résultat excellent d’un inventeur qui a su penser « Outside the box » !

N’hésitez pas à consulter leur site pour plus d’informations en cliquant ici.

D’autres lectures pertinentes

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.

Les Motoneiges Géro