web analytics

MXZ X-RS 850 E-TEC — Puissance, confort et agilité… Je n’ai pas pu résister

mxz x-rs

Encore cette année, le fabricant Ski-Doo nous a pris de court. En effet, en présentant la nouvelle suspension avant RAS RX, il s’est attaqué à une des rares faiblesses de sa gamme de motoneiges de sentier : le sous-virage. « On ne l’avait pas vu venir, » comme on dit. Ayant roulé un MXZ X-RS 850 E-TEC en 2024, j’étais très curieux de voir le comportement de la même motoneige équipée de la RAS RX.

Suspension RAS RX — La grosse nouveauté pour 2025

Comme je viens de le mentionner, la plateforme REV Gen5 avait jusqu’à maintenant un problème. Il s’agissait de la tendance à faire du sous-virage dans la neige démêlée. Oui, il était possible de contourner le problème avec des lisses au carbure plus agressives, mais ceci pouvait avoir un impact sur d’autres aspects de la conduite.

Ski-Doo s’est donc attaqué à la cause première, soit la tendance de la motoneige à faire du roulis. Pour ce faire, le fabricant a élevé le centre de roulis de 25 mm tout en diminuant la distance qui le sépare du centre de gravité du véhicule. Le devant de la motoneige demeure ainsi plus stable, d’où un meilleur contact du ski extérieur avec le sentier.

De plus, le manufacturier a aussi équipé certains de ses modèles 2025 du ski Pilot RX, qui offre 60 % plus de surface latérale que son prédécesseur. Dans les courbes, les skis ont donc plus d’appui sur la neige. La motoneige suivra donc plus facilement la trajectoire désirée.

Pour ceux qui aimeraient en savoir plus sur la suspension RAS RX et le ski Pilot RX, je vous invite à lire l’article suivant.

suspension ras rx

Mon essai du MXZ X-RS 850 E-TEC 2025

Cette année, mon essai du MXZ X 2024 RS m’aura permis d’avoir une bonne base de comparaison. En effet, bien que la saison de motoneige n’ait pas été très longue, j’ai tout de même pu passer pas mal de temps derrière le guidon.

La version 2024 que j’ai roulée était aussi équipée de la suspension semi-active Smart-Shox. Ainsi, dans les virages, les amortisseurs des skis corrigeaient une bonne partie de l’effet de roulis. Cependant, le manque de traction sur le côté des skis rendait plus difficile la négociation des parcours sinueux. J’observais cette tendance à faire du sous-virage, qui m’obligeait à réduire la vitesse afin de conserver ma « ligne » tout le long de la courbe.

Lors du Snow Shoot, j’ai pu constater immédiatement la différence. Je l’attribue davantage au profil du nouveau ski Pilot RX qu’à la suspension. Cependant, pour une motoneige qui n’est pas équipée de la Smart-Shox, l’amélioration qu’offre la RAS RX dans les virages est plus évidente.

Dans les sentiers plus accidentés et bosselés, la suspension RAS RX permet une plus grande stabilité et surtout elle devient plus prévisible. On peut donc augmenter la cadence dans ce type de sentier tout en demeurant en plein contrôle de la motoneige en tout temps.

mxz x-rs

Mention spéciale — Backcountry X-RS avec RAS RX

Au fil des ans, j’ai eu, à maintes reprises, l’occasion de rouler des Backcountry. Je me sentais toujours très à l’aise lors de mes excursions hors sentiers. Les choses étaient cependant assez différentes dans les sentiers surfacés. En effet, l’écartement plus étroit des skis à l’avant rendait la motoneige moins stable dans les courbes. Je me sentais alors moins en confiance et je devais rester beaucoup plus alerte.

Équipé de la suspension RAS RX, l’écartement des skis du Backcountry passe de 39 à 43 pouces. Ceci améliore grandement la stabilité de l’avant de la motoneige dans les courbes. J’ai pu immédiatement m’en rendre compte dès le premier virage. Même avec une chenille plus longue, il est beaucoup plus facile de négocier les segments sinueux. Je dois dire que les skis Pilot RX aident grandement aussi.

Ainsi, si vous êtes un motoneigiste qui partage son temps derrière le guidon en hors-piste et en sentiers, je vous invite à considérer sérieusement le Backcountry X-RS avec RAS RX.

Mon coup de cœur

Vous l’aurez deviné, mon coup de cœur Ski-Doo 2025 est le MXZ X-RS 850 E-TEC. Certains pourraient me demander pourquoi je n’ai pas choisi la version de compétition avec le moteur turbo. Oui, elle est puissante, oui, elle est impressionnante et oui, elle est belle. Mais est-elle la meilleure pour moi ? Non, je ne crois pas.

Le choix d’un coup de cœur est basé sur une question cruciale. « Quel modèle aimerais-je pouvoir rouler l’an prochain et qui répondra le plus à mes besoins et mes attentes ? »

mxz x-rs

Ainsi, après mûre réflexion, le Ski-Doo MXZ X-RS 850 E-TEC avec suspension semi-active Smart-Shox est celui qui est le mieux adapté pour moi. C’est d’ailleurs le modèle que j’aurai la chance de rouler tout l’hiver prochain. Je commence déjà à compter les dodos !

Bonne saison estivale à tous !

Poursuivez votre lecture

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.