Pour 2021, 509 introduit une nouvelle version de leur casque Altitude, qui est leur meilleur vendeur à ce jour, mais en version améliorée. C’est d’ailleurs ce casque que j’ai porté cette saison.

Conception

L’Altitude 2.0 est plus léger et plus confortable que son prédécesseur grâce à sa conception en fibre de verre et ses coussins qui ont été améliorés. L’un des aspects du casque que j’ai bien apprécié est le système d’attache Fidlock. Il s’agit d’une attache magnétique qui permet facilement d’attacher et de détacher son casque à une main sans avoir à enlever ses gants. S’il y a une chose qui est très agréable, c’est de pouvoir garder ses gants durant les journées plus froides et ainsi éviter de mouiller l’intérieur de ses gants ou bien perdre la chaleur que l’on veut garder si précieusement. Il y a une petite période d’adaptation, mais une fois habitué, c’est vraiment pratique comme système.

Des combos adaptés

Une chose qui est vraiment bien de la marque 509 est que leurs casques s’agencent parfaitement avec les lunettes 509, ce qui en fait un combo par excellence. Un meilleur agencement de casques et de lunettes permet d’avoir une lunette mieux adaptée au visage, ce qui limite la buée et comble mieux les espaces entre le casque et la lunette. J’ai vraiment aimé le combo de la lunette Kingpin que j’ai en essai avec la lentille jaune polarisée. Je n’ai jamais eu à remplacer la lunette au cours de l’hiver par ma deuxième paire que je traine sur moi à cause d’un surplus de condensation. C’est selon moi la chose la plus importante dans une journée de montagne et cet agencement a relevé le défi haut la main.

La lunette

Concernant la lunette elle-même, elle est confortable et la vision de la lentille jaune est l’idéal dans la neige. La ventilation de la Kingpin est très bien, on ne voit pas d’humidité s’accumuler dans la lunette.

Le casque vient aussi avec un cache-nez qui est amovible pour les journées plus froides, mais il permet toujours de bien respirer. J’aime bien le confort de ce cache-nez 509 qui est bien adapté. Cela permet à la lunette de bien rester collée au visage et ne pas s’embuer. La seule chose que j’ai remarqué est que, sans le cache-nez, la lunette colle moins bien au visage et cela fait un peu de buée dans la lentille.

Le casque a aussi des entrées d’air pour mieux contrôler la température. Le seul point à améliorer est que l’accès au levier pour les ouvertures est très difficile à atteindre sous la palette; j’aurais aimé l’avoir à un endroit plus facile d’accès.

Somme toute, on parle vraiment d’un casque de qualité avec un choix de couleur fantastique. J’ai vraiment apprécié les améliorations du casque Altitude 2.0 cet hiver.

 

Grand Salon Motoneige Quad 2022