Coup de cœur Yamaha 2024: Sidewinder S-TX GT EPS

Il faut se l’avouer, le millésime 2024 chez Yamaha sera une année où le statu quo est de mise. Les 2 dernières années ont été difficiles dans la livraison de ses modèles et ils misent plutôt pour une stratégie conservatrice. Par conséquent, des changements de coloris sur la majorité de ses modèles résument les nouveautés pour la prochaine année.

Par conséquent, il n’y a rien d’enlevant pour nous, les journalistes spécialisés, chez ce manufacturier japonais. Cependant, je profite de l’occasion pour vous faire part d’un modèle que j’apprécie hautement chez Yamaha. La Sidewinder S-TX GT est assurément une valeur sûre dans la catégorie des motoneiges de tourisme à 2.

La motoneige biplace en voie de disparaître?

J’ai remarqué au cours des dernières années un nombre grandissant de couples possédant chacun sa propre motoneige. C’est une tendance sans cesse en pleine croissance. Ce n’est certainement pas moi qui vais m’en plaindre, car les femmes prennent leur place aux guidons dans le milieu des véhicules de loisirs. Par conséquent, malgré que je n’ai pas les statistiques en main, je crois que le pourcentage de vente des motoneiges pouvant transporter un passager est en pleine décroissance.

En quoi la Yamaha Sidewinder S-TX GT se démarque-t-elle?

En 2017, Yamaha avait mis en marché sa première Sidewinder propulsée par le Genesis 998cc. Dès lors, les comparaisons avec se sont rapidement estompées avec tout ce qui avait été présenté auparavant en matière de moteur hyper performant dans une motoneige.

Présenté comme développant 180 HP dès son lancement, ce chiffre fut rapidement rehaussé à 200 HP par les testeurs. Elle lui conférait la reine incontestée des sentiers par cette barrière des 200 forces. Elle impose depuis ce temps le respect par les adeptes. La réponse de Ski-Doo s’est longuement fait attendre dans cette catégorie par l’introduction du 900 ACE Turbo R seulement en 2022 dans la légendaire Mach Z.

Malgré son efficacité qui n’est plus à prouver, ce moteur 3 cylindres Genesis de Yamaha a connu ses heures de gloire depuis des lustres déjà. Son poids élevé lui apporte l’aplomb nécessaire dans les virages et des accélérations qui nous demandent d’être bien cramponnés. C’est ahurissant à quel point ce moteur rugi même à haut régime.

Le grand « LUXE »

La version que je préfère de la Sidewinder est la S-TX GT EPS. C’est la déclinaison qui offre le maximum d’équipement pour affronter des centaines de kilomètres quotidiennement.

Premièrement, sa déclinaison biplace nous permet d’apporter un passager en tout confort. L’espace pour chacun est plus qu’acceptable et elle offre un bon dégagement pour se dégourdir les membres en cours de randonnée. Le dossier large passager offre énormément de confort et un appui hautement apprécié pour de longues randonnées. Les poignées chauffantes et les déflecteurs sont des incontournables pour ce type de véhicule.

De plus, le siège chauffant est à mes yeux, les plus performants sur le marché. Il m’est arrivé rarement d’utiliser la fonction HI tellement il devient presque inconfortable au bout de quelques kilomètres. Le degré LOW est le plus fréquemment utilisé même si je dois parfois en fonction arrêt à l’occasion. La seule recommandation que j’aimerais formuler à ce sujet concerne le positionnement du commutateur. Dans le futur, pour des raisons de sécurité et pour empêcher de retirer sa main gauche de la poignée, j’aimerais que l’interrupteur soit installé au guidon.

Sidewinder S-TX GT

La direction assistée

En second lieu, la direction assistée électronique variable offre juste assez d’assistance sans être excessive. J’oublie son aide parfois lorsque je circule en sentier jusqu’à ce que je m’arrête un moment pour constater son aisance et son agilité à affronter une série de courbe. C’est vraiment trop facile de se laisser porter par autant de puissance et une conduite qui nous emporte presque au septième ciel.

Son réservoir auxiliaire de carburant lui procure une plus grande autonomie. Combinés, les 2 réservoirs cumulent 50 litres d’essence pour une plus grande autonomie. Cependant, il faut rester conscient que ce moteur glouton aura tôt fait d’épuiser rapidement la contenance de ces réservoirs. Il faut garder à l’esprit qu’un plein de ravitaillement doit être fait assez fréquemment.

Une protection contre le froid

Le pilote de cette Sidewinder de grand luxe est très bien protégé du froid frontal par un pare-brise haut. La déflexion s’effectue de façon irréprochable et nous ne ressentis aucune vibration au niveau du casque. Cet aspect est un point en faveur de cette motoneige et il atténue grandement le facteur fatigue lors de grandes randonnées.

Sidewinder S-TX GT

Partir en voyage quelques jours, c’est possible!

La Sidewinder S-TX GT EPS 2024 est équipé de série de 3 coffres de rangement à l’arrière pour transporter tout le nécessaire pour partir plusieurs jours en randonnée. De plus, les 2 valises latérales sont amovibles pour un retrait facile et un transport dans un établissement hôtelier, une pourvoirie ou au chalet.

Néanmoins, pour notre part, nous espérons que c’était un seulement événement isolé. Une valise latérale s’est détachée en sentier et nous n’arrivions pas à la remettre en place lors de notre essai au Montana. Cependant, nous venions tout juste de prendre possession de la motoneige. Les responsables de Yamaha sur place se sont chargés de cet inconvénient et nous avons continué notre route. La morale de l’histoire, bien s’assurer que les valises sont bien fixées avant le départ au cas où elles présenteraient des signes de défaillance.

Une suspension simple d’ajustement

J’adore les amortisseurs FOX QS3 et comme par hasard, cette Sidewinder en est pourvue. Il offre la possibilité, par son sélecteur à 3 positions, de choisir l’ajustement parfait selon le terrain. Cette opération s’effectue en quelques secondes et change radicalement la conduite et l’absorption des imperfections du sentier.

Sidewinder S-TX GT

Mon plus grand souhait:

Dans un avenir très rapproché, je souhaite ardemment que Yamaha se penche sur la conception et le remplacement de ses cadrans digitaux. Bien qu’ils offrent toute l’information nécessaire de façon claire et précise, nous sommes loin derrière la compétition à ce chapitre. Une mise à jour s’impose et ça presse! C’est un sujet qui revient sans cesse dans les discussions et c’est gênant pour un manufacturier de cette envergure.

En conclusion, sans être parfaite à mes yeux, je crois sincèrement que la Yamaha Sidewinder S-TX GT EPS possède tous les atouts pour plaire. De plus, ses coloris dans des teintes de bleus pour 2024 ne nous donnent aucun doute sur ses origines. C’est une valeur sûre pour les amants de la nature voulant pratiquer la motoneige en couple!

Continuez votre lecture avec d’autres essais Yamaha:

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.