Essai à court terme du Lynx Xterrain Brutal 2023

Lynx Xterrain Brutal 2023

Introduction

Lorsque j’ai eu l’occasion de tester la Lynx Xterrain Brutal 2023, je savais que je m’aventurais en territoire inconnu.  Dans le cadre de mon travail de guide, je monte toujours sur la dernière motoneige de style « montagne » pendant les excursions dans la poudreuse ou sur la plus luxueuse motoneige de tourisme à deux passagers les jours où je guide des excursions sur les sentiers de Yellowstone.  Donc, en montant sur la Lynx Brutal, qui semble se situer entre une catégorie de motoneige de montagne, utilitaire et même de performance sportive, j’étais intéressé de voir comment ce mélange s’agencerait et si elle fait une chose mieux que l’autre.

En toute franchise

Je tiens à remercier tout particulièrement Yellowstone Adventures Ski-Doo et Lynx à West Yellowstone Montana pour m’avoir permis de parcourir 400 milles sur la Xterrain Brutal.

J’aimerais commencer par parler des caractéristiques les plus remarquables de cette motoneige.  Dès que vous examinez les panneaux de carrosserie, les composants de la suspension et le châssis de la Lynx Xterrain Brutal 2023, il est clair que l’entreprise basée en Finlande est sérieuse dans la construction d’une motoneige robuste et bien raffinée.  Le style de la carrosserie est très élégant et attrayant, et la couleur rouge vif de la 23′ est vraiment géniale sur la neige.  Le tunnel à revêtement en poudre rouge, les rails de suspension et les skis en poudre rouge foncé complètent un ensemble extrêmement beau.

Lorsque vous passez une jambe par-dessus la selle, vous constatez que la circonférence est nettement plus large pour s’adapter à la chenille de 20 pouces de large, mais n’oubliez pas que la longueur de 154 pouces et les crampons de 2,4 pouces de haut ne sont pas aussi visibles en raison des rails de suspension légèrement inclinés.  Elle s’est montrée très stable dans les virages, mais la direction nécessitait un peu plus d’intervention, par rapport à une motoneige dotée d’une chenille moins agressive.  Mais elle se maniait très bien sur les sentiers bien entretenus pour lesquels j’ai parcouru environ 200 miles.

Des bosses profondes

Lorsque les bosses les plus profondes se sont formées au cours de mes journées de conduite, j’ai été vraiment impressionné par la façon dont les amortisseurs du Brutal ont absorbé les plus profondes des bosses.  Il semblait vraiment flotter au-dessus d’elles mieux que tout ce que j’avais conduit auparavant.  On m’a dit que la Finlande n’entretenait pas de pistes et que la suspension était conçue pour ce type de terrain.  Il a vraiment montré que plus vous poussiez fort, plus la suspension fonctionnait bien.  Et avouons-le, même les pistes entretenues ne durent pas longtemps.   Alors pourquoi ne pas avoir une machine capable d’être brutale envers les bosses et non brutale à cause des bosses ?

Caractéristiques de contrôle

Laissez-moi vous parler des fonctions de commande.  J’aime beaucoup avoir les interrupteurs de chauffage de la main et du pouce sur le guidon, très faciles d’accès et faciles à voir sur l’écran.  Le guidon de style montagne est ergonomique et confortable.  L’accélérateur est léger et le moteur 850 E-Tec est une bête ! Le couple à la traction et les hauts régimes donnent une puissance incroyable au Brutal.  Le 850 est fiable, et ce n’est pas un secret que nos flottes de location locales ici dans le Montana voient bien plus de 10 000 miles par saison sur ces moteurs.  Je pense vraiment que ces moteurs 850 sont un compagnon parfait pour le châssis du Brutal.

 

Quelques mentions rapides sur la Brutal. 

Outre le démarrage électrique alimenté par batterie, il dispose d’un démarreur à rappel, accessible sous le panneau latéral en cas d’urgence.  Le grand rangement du tableau de bord est très pratique ainsi que les 2 ports USB à l’intérieur. Le Lynx Xterrain Brutal 2023 que j’ai conduit était équipé de l’accessoire d’extension de la boîte à gants et du support pour téléphone cellulaire.  C’était très pratique pour voir ma carte satellite sur mon téléphone tout en explorant les poches cachées de poudre.

Ai-je mentionné qu’il chauffe et charge votre téléphone pendant que vous roulez ? J’espère seulement qu’ils commencent à mettre un joint d’étanchéité autour du compartiment de la porte sur cet accessoire pour aider à garder l’humidité à l’extérieur.  J’ai vraiment aimé la position réglable des skis qui permet d’affiner la sensation de cette motoneige, selon le terrain et votre style de conduite.  Personnellement, j’ai réglé les skis sur la position la plus étroite pour le temps que j’ai passé dans la neige profonde avec la Brutal.      

Je sais que beaucoup d’entre vous se demandent « comment réagit-elle dans la neige profonde ? ». 

Pour répondre à votre question, elle va dans des endroits que la plupart des motards ne pensent pas possibles.  Je roulais avec un groupe qui était tous monté sur les plus récentes motoneiges de montagne et un commentaire récurrent était « Je n’arrive pas à croire où tu vas sur cette luge Joe ! ».  Elle est très capable de traverser dans une neige profonde et sans fond.  Je me suis éclaté à faire du side hilling et à gravir des pentes raides sur la Brutal.  Le contre-braquage et les manœuvres dans la neige profonde demandent plus d’efforts que sur une motoneige de montagne plus étroite et plus légère.  Cependant, il fallait s’y attendre.

Mentions honorables

Le système linq de BRP vous permet d’installer des tonnes d’accessoires sur cette machine.  De plus, elle est dotée de trous prépercés prêts à recevoir un attelage.  Juste derrière le siège se trouve une énorme boîte de rangement pour tous vos objets essentiels également.  Elle est livrée avec une prise pour tender de batterie afin de recharger votre batterie lors de températures extrêmement froides. 

En conclusion

C’est une machine que je prendrais vraiment plaisir à posséder. Les possibilités semblent infinies avec le Lynx Xterrain Brutal 2023.  Les longues randonnées sur les sentiers sont très agréables, la conduite dans la poudreuse profonde sur cette machine ouvrira un tout nouveau monde d’exploration ! Lorsque j’ai déclaré au début, « Je veux savoir comment se marierait une motoneige qui semble avoir les caractéristiques d’une machine de montagne, utilitaire et de performance sportive. »  Eh bien, je ne m’attendais pas à être aussi impressionné par le fait qu’elle renferme vraiment toutes ces caractéristiques dans une plateforme bien équilibrée appelée la Brutal.

Lynx place le Brutal dans la catégorie « crossover ».  Je crois vraiment que le Xterrain Brutal établit une nouvelle norme pour la définition de ce que cela signifie vraiment ! C’est de loin la machine la plus performante que j’ai jamais eu le plaisir de conduire.

Merci LYNX !

Continuez vos lectures avec d’autres essais des motoneiges Lynx:

Auberge du Draveur - Motoneige