Je suis retombé en amour avec la Pro RMK 2024

Il y a de nombreuses années, j’ai eu l’occasion de piloter plusieurs Pro RMK pour le magazine et j’en suis venu à les adorer. J’ai eu la chance de les essayer sur pratiquement toutes les plateformes commercialisées depuis que je peux légalement conduire une motoneige. J’en étais même venu à me faire identifier comme un gars de RMK. Tout cela a changé lorsque Polaris a lancé la Khaos.

Cette motoneige était vraiment époustouflante! Elle comblait merveilleusement les lacunes que les RMK avaient toujours eues à mes yeux. On pouvait facilement la tenir en « wheelie » aussi longtemps qu’on désirait et était beaucoup plus maniable. Je pense que j’avais besoin de ce changement après avoir conduit des RMK pendant si longtemps.

Ensuite, le temps a passé, la pandémie a frappée et avant que je m’en rende compte, je réalise qu’au cours des dernières années,  je n’ai pas vraiment passé beaucoup de temps au guidon d’un RMK.

Heureusement, j’ai pu assister au ShowShoot 2024 où nous avons pu essayer les tous nouveaux RMK équipés de la chenille Series 9 à crampons de 3,25 pouces. Je suis littérallement retombé amoureux.

Nouveautés Polaris 2024

Le plus grand changement pour les motoneiges de montagne Polaris est la sortie de leur nouvelle chenille Series 9. Pour être franc, j’ai beaucoup de difficulté à comparer les chenilles. Il faut vraiment que je passe successivement d’une motoneige à une autre dans les mêmes conditions de neige pour pouvoir faire la différence.

Ainsi, j’ai remarqué que la nouvelle chenille de 3,25″ modifiait le comportement de la Pro RMK. C’était particulièrement distinctif lorsque j’ai appuyé sur l’accélérateur pour faire un « wheelie » et que les skis se sont redressés à la verticale. Comprenez-moi bien, c’était possible avant, cependant avec la nouvelle chenille, c’est beaucoup plus facile.

155 ou 165 ?

Nous avons eu la chance d’essayer des modèles Slash équipés de moteur 9R avec les versions de chenille 155 et 165. Pour être honnête, elles étaient toutes deux extrêmement amusantes et agiles. Les conditions du Montana que nous avons rencontrés rendaient, à mes yeux, la version 165 plus amusante. Nous avons roulé dans la neige profonde, sur des pentes escarpées et même descendus au travers les arbres, choses pour lesquelles je ne suis pas nécessairement fervent ou très habile.

Cependant, la RMK a été très rassurante avec sa précision de conduite chirurgicale et sa flottabilité incroyable. Enfin, c’était un vrai plaisir de faire des virages serrés et de coucher la motoneige sur la côté lorsqu’on est retourné en terrain plus dégagé.

C'est fou de voir ce que la 9R PRO RMK 165 peut faire.
C’est fou de voir ce que la 9R PRO RMK 165 peut faire.

Cela dit, j’ai dû me rappeler que je roule habituellement sur des terrains où les modèles de 155 sont mieux adaptés. Avec ça en tête, c’est la 9R Pro RMK Slash 155 qui a remporté le titre de ma motoneige Polaris préférée pour 2024. Le châssis Matryx existe depuis quelques années déjà, mais il constitue un très bon remplacement à l’excellente plateforme Axys. De plus, et il s’agit peut-être d’un point de vue controversé, mais j’aime beaucoup le cockpit minimaliste avec le guidon ProTaper.

Pour les raisons citées précédemment, j’opterais probablement pour la chenille de 2,75″ si je devais en choisir une. Dans des conditions de neige idéales, je peux absolument apprécier la nouvelle chenille Series 9 de 3,25″, mais la vérité est qu’elle serait un peu excessive pour les terrains sur lesquels je roule habituellement. N’oublions pas non plus que la chenille de 2,75″ de la série 8 demeure un excellent choix.

La 9R PRO RMK Slash 155
La 9R PRO RMK Slash 155

Le 9R change vraiment la donne

Pendant le SnowShoot, nous avons unanimement déterminé que le moteur 9R était l’un des meilleurs moteurs pour motoneiges de montagne. Il est extrêmement performant, même à haute altitude. On le préfère à son alternative, le Patriot Boost, puisque celui-ci est plus pesant.

Plusieurs étaient d’accord avec cette préférence.

De nombreux collègues habitués aux motoneiges turbo et vivant en haute altitude m’ont avoué que même si elles sont amusantes, leur poids et leur puissance supplémentaires peuvent être des inconvénients. Ils ont admis avoir des courbatures à force de les conduire. Ils ont ajouté que le 9R est une alternative très alléchante au Patriot Boost, même pour les pilotes expérimentés.

Conclusion

Voilà ce qui résume bien le choix de ma motoneige Polaris préférée pour 2024. Je suis très reconnaissant d’avoir pu passer du temps au guidon des RMK 2024 pendant le SnowShoot de cette année. Je continue de penser que la grande majorité des gens devraient acheter une Khaos plutôt qu’une Pro. Cela dit, si vous recherchez une motoneige prévisible et incroyablement précise en montagne, la Pro RMK ne vous laissera pas tomber. Le moteur 9R est très puissant et très réactif. Cette motoneige serait définitivement mon choix si je devais en acheter une. La seule option qui resterait à décider serait au niveau de la chenille.

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.