Mécanique : entretien des freins hydrauliques pour motoneige

entretien des freins | brake maintenance

Que votre motoneige soit neuve ou un peu âgée, vos freins constituent votre principale garantie de sécurité. Il est impératif de toujours être conscient de leur état, car votre vie, ainsi que celle des autres, en dépend. Adoptez une approche préventive plutôt que réactive pour assurer votre protection. En plus, en effectuant des inspections régulières, vous diminuez considérablement les risques de pannes, surtout loin de chez vous. Tout au long de cette chronique, je vais vous guider étape par étape dans l’entretien des freins, en fournissant des détails et des images pour faciliter la compréhension.

Notez :

Cette chronique est réalisée sur une motoneige de marque Polaris, modèle RMK, doté de freins hydrauliques. Vous pouvez utiliser ces informations pour d’autres marques ou modèles, mais l’outillage ou les spécifications différeront. Le fonctionnement ou principe de base sera similaire.

Travaillez de façon sécuritaire et connaissez vos limites.

Niveau de difficulté : facile à modéré

Outils requis :

  • Pince plate
  • Pince multiprise
  • Clé à cliquet « Ratchet » et une rallonge de 4″ ou 6″.
  • Clé de 8 mm.
  • Douille de 13 mm.
  • Douille Torx T20 pour le réservoir
  • Douille Torx T40 pour le capot
  • Tourne vis plate
  • Huile à frein appropriée (selon le fabricant)
  • Nettoyant pour pièces de freins
  • Guenilles

Étape 1 : retrait des couvercles protecteurs et du capot

Outils requis :

  • Tournevis plat.
  • Douille Torx T40

Étapes :

  1. Retirez les couvercles de protection latéraux.
  2. Déconnectez le câblage principal sous le capot du flanc droit (coté des freins).
  3. Retirez le capot et repérez les deux vis de sécurité de chaque côté de la lumière. Tournez-les de ¼ tour dans le sens antihoraire. Retirez les deux boulons Torx T40 situés près du guidon.
  4. Le capot sera libre, retirez-le et mettez-le à un endroit sûr.
  5. À l’aide d’un tournevis plat, retirez les goupilles de retenue en plastique sur les panneaux latéraux. Sécurisez le panneau droit le plus prêt du guidon avec la corde de démarrage. Vous aurez un meilleur point de vue de l’espace de travail.

Étape 2 : retrait de l’étrier de freins et plaquette (galiper).

Outils requis :

  • Pince plate
  • Clé à cliquet « Ratchet »
  • Douille de 13 mm

Étapes :

  1. À l’aide de la clé à cliquet et de la douille de 13 mm, repérez les écrous à l’arrière de l’étrier et enlevez-les.
  2. Utiliser les pinces plates pour retirer le loquet qui retient les plaquettes de frein. Mettez les plaquettes de côté.

Étape 3 : entretien et inspection du système de freinage.

Outils requis :

  • Clé à cliquet « Ratchet ».
  • Douille Torkx T20
  • Pince multiprise
  • Bloc de bois ou gros tournevis plat

Étapes :

  1. Faites une inspection visuelle afin de détecter tout fuite de liquide ou dommage physique sur l’étrier.
  2. Par la suite, sur le guidon du côté gauche, repérez le levier de frein et le réservoir d’huile.
  3. Utilisez la clé à cliquet et la douille Torkx pour retirer le couvercle du réservoir d’huile à frein.
  4. Remarquez le niveau et l’état de l’huile. L’huile doit être limpide et propre. Si elle est trouble, changez-la (la procédure va suivre plus bas).
  5. Si l’huile est claire, ajustez le niveau au besoin. À l’intérieur du réservoir, il doit y avoir un indicateur à cet effet.
  6. Le disque de frein doit être uniforme et sans rainures. Remplacez-le au besoin. Il est correct d’avoir une rouille de surface après avoir entreposé la motoneige durant l’été. Vous pouvez la laver avec le nettoyant à frein ou avec du papier sablé très fin. Ou simplement après votre première balade, cela ne paraitra plus.
  7. Les plaquettes se doivent elles aussi d’être en bonne condition et d’avoir une bonne épaisseur de garniture. Informez-vous auprès du fabricant pour les normes d’usure.
  8. Vérifiez que le frein à main est fonctionnel
  9. Démarrez la motoneige dans un endroit bien aéré, vérifiez que la lumière de frein fonctionne lorsque vous les activez. À remplacer si la lumière n’allume pas. Si la lumière de frein n’allume pas à l’arrière de la motoneige, c’est peut-être signe que le commutateur de frein est défectueux. Pour les Polaris, il y a un avertisseur dans le tableau de bord vous indiquant que vous êtes appuyés sur le frein. Cela peut vous aider à faire le diagnostic.

Les troubles probables

Si vos freins sont bruyants et qu’après un freinage vous percevez un son de « cigale » en roulant. Cela peut être causé par le piston de l’étrier qui est collé soit par l’absence d’activité ou un manque de lubrification. Pour tenter de remédier à ce problème, il est possible d’effectuer un changement d’huile à frein. Cette opération permettra de dégourdir les composantes et de les huiler à nouveau.

 

Étape 4 : changement d’huile à frein

Outils requis :

  • Clé de 8 mm.
  • Torx T20
  • Clé à cliquet « Ratchet ».
  • Boyau et contenant de récupération
  • Huile à frein appropriée (selon le fabricant)
  • Nettoyant pour pièces de freins
  • Guenilles

Étapes :

  1. Sur le guidon de gauche, repérez le levier de frein et le réservoir d’huile.
  2. Utilisez la clé à cliquet et la douille Torx T20 pour retirer le couvercle du réservoir d’huile à frein.
  3. Assurez-vous que le niveau d’huile est bon.
  4. Dirigez-vous vers l’étrier des freins. Sur le dessus, il y a une vis de purge.
  5. Introduisez le bout fermé de la clé de 8 mm sur la vis de purge et insérez le boyau ou récupérez le liquide lors de la purge de frein.
  6. Sur le guidon, saisissez le levier des freins. Appliquez à trois reprises une tension et maintenez la dernière pression. Puis, dévissez la vis de purge.
  7. Sans relâcher le levier de frein, refermez la vis de purge.
  8. Surveillez bien le niveau du liquide de frein.
  9. Répétez jusqu’à ce que le liquide soit clair.
  10. Remettez le couvercle du réservoir et serrez bien la vis de purge.

Dès que tout est bien ajusté et serré, utilisez un nettoyant pour pièce de freins pour laver les composantes.

IMPORTANT de toujours suivre les spécifications du fabricant pour les couples de serrage ou indice d’usures.

En finissant

L’entretien des freins n’est pas une tâche à négliger. C’est une question de sécurité. Cette tâche est simple et peu couteuse. Vous n’en retirerez donc que des avantages. Vos freinages seront ainsi plus précis et rapides. Vous utilisez votre motoneige dans des conditions extrêmes avec le froid, il faut en prendre soin. En plus, si votre motoneige est entreposée dans votre garage, les écarts de température peuvent vous jouer des tours comme :

  • De la rouille sur le disque de frein
  • De la rouille sur les points mobiles des plaquettes.
  • Risque de condensation dans l’huile à frein, ce qui détériorera le liquide et risque de geler par le fait même.

Osez vous aventurer dans la mécanique de votre véhicule. Vous serez plus en confiance et peut-être même vous épargnerez de l’argent. Connaitre sa mécanique vous rendra plus en confiance et en mesure de prévenir des pannes loin de tout. Si vous n’êtes pas à l’aise de réaliser ces travaux d’entretien des freins, n’hésitez pas à contacter votre concessionnaire, il va vous aider.

Entre-temps, voici une vidéo qui vous permettra de suivre les étapes :

 

Bonne saison de motoneige !

Poursuivez votre lecture

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.