Widescape, une nouvelle motoneige à conduite debout !

Une nouvelle motoneige révolutionnaire fait son entrée en 2023, oui une motoneige qui se conduit debout. La Widescape WS250 a été inventée au Québec, plus précisément dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, par des passionnés de sports motorisés et de sensations fortes. Le prototype a vu le jour il y a une vingtaine d’années. C’est après plusieurs modifications et années de travail que la Widescape que l’on connait maintenant est enfin commercialisée.

 

La Widescape est une motoneige qui a été conçue pour la conduite hors-piste et pour être hyper maniable. La Widescape WS250 pèse seulement 200 lb. De ce fait, elle est la motoneige la plus légère sur le marché. Elle vous mettra au défi physiquement et vous permettra de découvrir de nouveaux endroits inexplorés. Que ce soit dans la neige profonde, dans la forêt, ou dans des sentiers très étroits, elle sera vous mener là où vous voulez.

Widescape

La mécanique :

Grâce à un moteur de 242cc à injection électronique, refroidi au liquide de 20 HP et couplé à une transmission CVT de CVTech-IBC, la Widescape peut atteindre des vitesses entre 65 et 70 km/h. Cette petite motorisation est très silencieuse et consomme seulement entre 2,5 à 3 litres à l’heure. Pourvu d’un réservoir de 8 litres, cette motoneige à une autonomie variant entre 2,5 h à 3 h. La chenille, fabriquée sur mesure par Soucy, a 105’’ de long par 12’’ de large et est muni de crampons de 1,5 ’’. Son monoski, large de 12’’, possède une grosse quille centrale et une petite de chaque côté, qui poursuit le même profilé que la chenille. Pour compléter le tout, une suspension à débattement de 140 mm à l’avant et 100 mm à l’arrière permettent d’absorber les chocs.

Le Châssis :

Le châssis et le cadre sont composés entièrement d’aluminium et sont recouverts de plastiques HDPE. Résistant aux chocs et au froid, le tout fini avec un design impeccable. Sur la plateforme de conduite, il y a une surface antidérapante qui assure une stabilité efficace des pieds du conducteur. Concernant le guidon, la barre élévatrice peut-être ajustée sur une hauteur de 30 mm. La présence d’un accélérateur à pouce (type VTT) assure une facilité d’usage et un contrôle de puissance parfaite. Finalement, un écran de 4 pouces donne au conducteur toutes les informations nécessaires. Par exemple, la vitesse, la température du moteur, les avertissement de batterie faible, l’anomalie motrice, l’avertissement de bas niveau de carburant et l’horloge.

Widescape

Essai préliminaire :

Pour avoir eu la chance d’essayer la Widescape WS250 une vingtaine de minutes, je vous confirme que c’est totalement différent de tout ce que j’avais essayé avant. Pour la plupart des gens, ça ne prend qu’une quinzaine de minutes pour maîtriser la conduite. Tous ceux qui font de la moto enduro et du vélo de montagne, vous aurez un avantage pour ce qui est de l’équilibre et la maniabilité. La conduite debout est physique, immersive et très stimulante. La Widescape WS250 donnera à ses nouveaux propriétaires des heures de plaisir, j’en suis convaincu.

Si j’ai la chance de faire un essai long terme, il me fera plaisir de vous faire mes recommandations . Également, je vous partagerais les avantages et les inconvénients.

Je voudrais remercier tous les gens de Widescape pour leur accueil et leur générosité.

 

Cliquez ici pour consulter d’autres essais: