web analytics

Coup de cœur Arctic Cat 2024 de Denis : La motoneige ZR 600 137 2024

Lors du dernier Snowshoot qui s’est tenu à la toute fin du mois de février, j’ai eu l’occasion de faire l’essai de nombreux modèles de motoneige. Chez Arctic Cat, bien entendu, j’avais très hâte de pouvoir rouler sur des motoneiges construites sur le nouveau châssis Catalyst.

En effet, depuis l’annonce de cette nouvelle plateforme en septembre dernier, je désirais y prendre place et partir avec dans les sentiers. Ce n’est pas tous les jours où on a la chance de pouvoir découvrir un tout nouveau châssis. C’est particulièrement vrai dans le cas d’Arctic Cat puisqu’il aura fallu patienter une bonne douzaine d’années pour le faire.

Arctic Cat 2024

Une attente qui a valu la peine

En effet, tous les membres de l’équipe de Motoneiges.ca qui ont eu la chance d’en faire l’essai sont ravis et impressionnés par le comportement des motoneiges construites sur le châssis Catalyst.

Bon, oui, j’ai aimé le châssis Catalyst, mais maintenant, je dois faire un choix déchirant soit celui de déterminer mon coup de cœur Arctic Cat pour 2024 !

Étant un motoneigiste de sentier, il y avait sur ma liste deux finalistes soient la ZR 600 137 et la Riot 600 146. Mon choix s’est finalement arrêté sur la ZR.

La conduite de l’Arctic Cat ZR 600 137 2024

Lors de mon essai, la ZR 600 137 m’a impressionné par son comportement dans les sentiers. Tout d’abord, j’adore la position de conduite qui me rappelle étrangement celle du châssis Matryx chez Polaris. Je me suis senti immédiatement en confiance. Tout était à sa place et je me suis dit que cette motoneige m’allait comme un gant !

La position de conduite est une chose, mais c’est lorsque je suis parti avec en sentiers que j’ai pu apprécier la précision de la conduite ainsi que la souplesse qu’offre la plateforme Catalyst. Dans les virages comme dans les segments bosselés, le comportement de la motoneige est prévisible. L’avant de la motoneige est bien accroché et les skis restent en contact avec le sentier. Le ski-lift est pratiquement inexistant et ne se remarque que dans les virages très brusques.

On sent aussi que la conduite est très légère. En effet, le guidon est très facile à tourner. Je crois donc que de rouler le ZR 600 137 n’occasionnera pas de fatigue au niveau des bras ou des épaules après de longues journées à explorer les sentiers.

Pour ma part, j’aime mettre de la pression au niveau des marchepieds dans les virages. Le châssis Catalyst me permet de le faire efficacement. Ainsi, avec un minimum d’input au niveau des marchepieds et du guidon, la motoneige obéie très bien dans les parcours sinueux. C’est un vrai charme à conduire !

À propos du Moteur 600cc

Depuis l’annonce des modèles Catalyst l’automne dernier, la grande majorité des gens ont critiqué Arctic Cat de ne pas offrir un moteur dans la catégorie des 800 à 900cc. Je me suis moi-même interrogé sur les motivations du fabricant.

Si le châssis Catalyst nous a tous surpris lors du Snowshoot, on peut aussi dire que le moteur 600, dans sa version améliorée, nous a aussi impressionnés par ses performances. OK… On s’entend qu’on demeure dans la classe des moteurs de 120 à 130hp, mais le comportement de cette motorisation est tout de même très décent.

Les accélérations sont très bonnes ainsi que les reprises. Lorsqu’on presse l’accélérateur, le moteur répond promptement. Tout ceci rend le C-TEC2 600 très agréable à rouler. Même avec une perte de puissance d’environ 20% dû à l’altitude, j’ai eu beaucoup de plaisir !

Selon moi, ce moteur pourrait faire le bonheur de plus de la moitié des gens qui, au moment d’acheter une motoneige, optent pour des motorisations de 800cc ou plus.

Arctic Cat 2024

En résumé

Bref, j’ai grandement apprécié chaque milliseconde que j’ai passée au guidon de la ZR 600 137. Au-delà du comportement du châssis Catalyst qui m’a grandement impressionné, l’ensemble de la machine m’a vraiment conquis. J’espère avoir la chance de pouvoir la rouler de nouveau dans les sentiers du Québec. Le moteur pourra alors livrer toute sa puissance puisqu’il sera au niveau de la mer. Ça promet !

D’ici là, je peux donc vous affirmer que la ZR 600 137 est mon coup de cœur Arctic Cat pour 2024.

Encore plus d’essais Arctic Cat à lire ici:

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.

Pays de la Motoneige