web analytics

Revue complète du Summit X 154 de Ski-Doo pour 2023

Il est déjà temps pour moi de livrer mes réflexions de fin de saison sur le nouveau Ski-Doo Summit X 154 2023. Avec la nouvelle plateforme Gen5, nous avons beaucoup à couvrir !

Le look

Je veux commencer par le look. Même si j’ai beaucoup aimé le thème du gris clair au début de la saison, il s’est rapidement démodé. Quelques adeptes sur nos plateformes de médias sociaux n’étaient pas de grands fans non plus. Le pire a été lorsque j’ai garé le Summit X à côté de mon Backcountry Sport personnel ; ils se ressemblaient beaucoup trop pour quelqu’un qui ne connaît pas très bien les motoneiges.

Une vue latérale de notre Summit X

La nouvelle plateforme Gen5

Il y a de nombreuses nouvelles fonctionnalités sur la nouvelle plateforme Gen5. Certaines sont formidables, d’autres le sont moins. Plongeons profondément dans ces détails.

Sensations derrière le guidon

Si vous avez la chance de passer d’une motoneige Gen4 à une Gen5, vous remarquez immédiatement à quel point le nouveau châssis est plus étroit. Les panneaux avant eux-mêmes sont beaucoup plus étroits, mais je dirais que vous le remarquez surtout lorsque vous êtes debout sur le marchepied, qui est maintenant d’environ 3 pouces plus étroit.

J’ai parlé de l’ergonomie du cockpit dans mon article de mi-saison, mais je tiens à aborder un problème spécifique que j’ai rencontré avec le signal de recul. Environ la moitié du temps, le « bip » est significativement atténué, le rendant à peine audible, surtout lorsque l’on porte un casque.

Il y a également eu une instance où j’ai pensé à tort être revenu en mode avant et ai involontairement appliqué une quantité considérable d’accélérateurs. Les choses auraient pu mal tourner.

Expérience de conduite

À mon avis, le changement le plus important de la plateforme Gen5 est l’effort (ou l’absence d’effort) requis pour initier une manœuvre dans la neige profonde. Le centre de gravité plus élevé ainsi que la nouvelle géométrie de la plateforme facilitent vraiment l’obtention d’un monoski et le maintien de cette position pendant une période beaucoup plus longue que sur la Gen 4. Ceci est vrai lorsque nous sommes dans une position neutre ou que nous nous tenons complètement d’un côté des marchepieds.

En position neutre, la plupart du temps, le simple fait de déplacer nos pieds sur les marchepieds et de contre-braquer légèrement suffit pour des manœuvres plus simples. C’est tellement facile que lorsque vous ne le faites pas et que vous tournez dans une neige peu profonde, la motoneige a tendance à plonger dans la direction opposée à celle que nous suivons. Je pense que cela est causé par le centre de gravité plus élevé dont j’ai parlé ci-dessus, mais j’aimerais aussi essayer la motoneige avec des skis DS4 au lieu des DS3 pour voir si je remarque une amélioration à ce niveau.

Summit X 154
C’est devenu encore plus facile avec la plateforme Gen5 de carver dans la poudreuse.

Parlons du nouveau Tmotion X

L’aspect qui a radicalement changé grâce à la nouvelle suspension arrière Tmotion X est le sidehill. La Gen4 était assez facile à mettre en position de sidehill, mais la difficulté résidait à rester sur la ligne que nous essayions d’atteindre. La Gen5 change la donne. Non seulement il est encore plus facile d’atteindre la position de sidehill, mais la prévisibilité est incroyablement bonne, bien que changer de cap soit tout aussi facile.

Une autre amélioration vraiment bonne (encore une fois, grâce au Tmotion X) est que lors de l’accélération sur le côté de la colline, la motoneige ne veut pas monter autant qu’elle le faisait sur la Gen4. Il est très facile de contrôler l’angle d’attaque en déplaçant le pied opposé sur le marchepied.

Ce Tmotion X rend également les wheelies encore plus faciles, peut-être même un peu trop. Pour la première fois depuis longtemps, je n’ai pas desserré la sangle limiteur, car je n’en avais pas besoin ; la motoneige était très réactive et ce fut très ludique !

Summit X 154
C’est aussi facile que possible de faire un wheelie avec le nouveau Summit sur la plateforme Gen5 !

Une nouvelle perspective : renforcer la confiance et les compétences en conduite hors-piste avec la Gen5

Je veux aborder la conduite en forêt, même si je suis loin d’être bon en cela. Mon ami de conduite, Pierre-Olivier, aime vraiment que nous sortions de notre zone de confort, ce qui signifie souvent entrer dans les arbres. Je suis ravi de vous annoncer que la plateforme Gen5 a facilité mes nerfs en me donnant une touche de confiance en conduisant dans les arbres.

Ne vous méprenez pas, je ne suis pas devenu magiquement un pilote professionnel en aucune manière, mais j’ai pu progresser lentement dans les bois et utiliser les techniques appropriées pour me coincer le moins possible. Des choses comme la facilité de manipulation et le siège bas me permettant de sauter de chaque côté de la motoneige selon mes désirs ont vraiment aidé également.

Une gamme plus complète pour la plateforme Gen5 Mountain en 2024

Au moment de la rédaction de cet article, Ski-Doo a révélé les Summit Gen5 600R pour l’année modèle 2024, et je suis extrêmement heureux qu’ils les ramènent après une année n’offrant que des Summit 850 (turbo et non-turbo) pour 2023.

Gen5 aux côtés d’un moteur 600R E-TEC sur les configurations de 146 pouces ou 154 pouces est un ensemble très intéressant pour les débutants. Cela rend également la gamme plus complète pour tous les niveaux de pilotes hors-piste.

Qualité des composantes

J’ai remarqué quelques problèmes de qualité de fabrication de certains composantes de notre motoneige. Tout d’abord, si vous suivez quelques personnes ayant des motoneiges de montagne Gen5 cette saison, vous savez déjà que les filtres à air près de la zone de repose-genou sont aussi faciles à écraser qu’ils le sont. Nous avons eu la chance de ne pas en casser un (jusqu’à présent du moins), mais on peut certainement remarquer à quel point ils sont fragiles.

Il y a quelques autres choses que nous avons remarqué qui ne donne pas l’impression d’avoir la qualité « Ski-Doo ». En regardant le repose-pied droit, on peut voir quelques fils exposés. De plus, j’ai lutté avec la sangle de fixation de l’un des panneaux latéraux toute la saison, car elle se défaisait tout le temps.

Si vous avez besoin d’aide pour choisir la bonne motoneige, votre concessionnaire local se fera un plaisir de vous aider.

Prix élevés : révélation des problèmes avec le pare-chocs avant de la motoneige et la qualité

Pour ajouter à cela, nous avons remarqué une qualité inférieure à celle attendue autour des pare-chocs. Nous avons constaté que lorsque nous les utilisons pour tirer la motoneige afin de la dégager, le pare-chocs avant fléchit. Je trouve vraiment dommage de constater une telle qualité pour un composant aussi important sur une motoneige de ce calibre… et à ce prix.

Comme mentionné dans mon article de mi-saison, l’un de mes plus grands reproches concerne la nouvelle boîte à gants redessinée. Il semble qu’elle ait des joints pour empêcher la neige de pénétrer, mais ils ne fonctionnent pas. Au lieu de stocker une paire supplémentaire de gants et de lunettes, j’ai fini par ne pouvoir stocker que ma scie, et elle est devenue toute rouillée à la fin de la saison.

De plus, même s’il était correctement scellé, sachez que le rangement des lunettes et des gants à l’intérieur est un véritable défi de Tetris. Vous devrez certainement dépenser un peu plus pour acheter un sac de rangement pour tunnel et un sac à dos.

Accumulation de glace

Comme mentionné dans notre revue de mi-saison, nous avons remarqué une accumulation de glace à l’arrière du tunnel. Cela a été un problème pratiquement à chaque sortie que nous avons faite tout au long de la saison. À certaines occasions, nous avons également remarqué des accumulations autour du carter de chaîne.

Accumulation de glace autour du carter de chaîne. Nous avons également remarqué des accumulations sur le tunnel tout au long de la saison.

Revenons en arrière… Pour qui est destiné la Summit X 154 ?

Après avoir discuté avec quelques collègues, nous avons réalisé que beaucoup de gens réservent aveuglément des motoneiges puissantes et imposantes alors que des machines moins extravagantes leur conviendraient mieux. Le meilleur exemple est le nombre de personnes commandant un Summit X avec le package Expert… avec le Turbo 850 pendant que nous y sommes. Les motoneiges de ce type sont destinées aux experts, et ne sont pas conçues pour faire de quelqu’un un expert du jour au lendemain.

C’est exactement là que des motoneiges comme le Summit X entrent en jeu. Elles sont incroyablement amusantes et capables, et pourraient économiser de l’argent par rapport à une motoneige haut de gamme. De plus, elles seraient probablement mieux adaptées pour aider à développer leurs compétences en hors-piste. N’oublions pas à quel point le modèle X est génial. Je pense que cette motoneige répondrait aux besoins de la grande majorité des pilotes hors-piste.

Pour résumer

L’année 2023 a été très importante pour la gamme Mountain de Ski-Doo.. Leur plateforme a subi une refonte majeure, et l’expérience de conduite a été massivement améliorée. Que ce soit la facilité de mettre un monoski, la prévisibilité tant attendue dans le départ en sidehill, ou à quel point il est facile de zigzaguer en hors-piste, nous pouvons tous convenir que Ski-Doo a réussi dans tous les domaines en termes de conduite hors-piste.

Malheureusement, cela semble s’accompagner du prix d’une qualité réduite autour de certaines parties de la motoneige et d’une expérience de conduite dégradée dans la neige peu profonde. Mais la neige peu profonde n’est pas un terme que le Summit connaît !

Dans l’ensemble, c’était toujours un essai concluant. Je pense toujours que le Ski-Doo Summit X 154 est un excellent choix pour la plupart des pilotes intermédiaires à expérimenter en hors-piste.

J’aimerais particulièrement remercier Ski-Doo de nous avoir permis d’essayer cette motoneige tout au long de la saison !

D’autres essais Ski-Doo:

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.

Pays de la Motoneige