Premières impressions : Switchback Assault 2022

Oui, c’est un drôle de moment de l’année… pour commencer un essai à long terme avec la Switchback Assault.
Motoneiges.ca a toujours cru que notre force éditoriale et notre crédibilité viennent du fait que nous sommes fondamentalement les mêmes que nos lecteurs. Nous sommes tous des motoneigistes dans le sens le plus vrai du terme. Cette expérience partagée n’a jamais été aussi évidente que cette année. En 2022, de nombreux motoneigistes ont été victimes des limites de la chaîne d’approvisionnement, de la pénurie de microprocesseurs et du retard ou de l’indisponibilité de presque tout.
Les médias (à juste titre) n’ont pas échappé au vide, aux défis, à la frustration, à la déception et au mal de tête que beaucoup ont éprouvé.  Notre Polaris Matryx Switchback Assault 2022 est arrivé chez notre concessionnaire de longue date, respecté et aimé, Laquerre’s Marine and Sports Center, à East Montpelier, Vermont, le 8 mars.
Oui, le 8 mars…une période où les pistes de motoneige dans de nombreuses régions sont terminées ou presque. Un moment où plus d’un motoneigiste a rangé sa motoneige et s’apprête à appliquer la première dose d’engrais pour la pelouse. Faisons comme s’il ne s’agissait pas d’un test très tardif de nos évaluations de la 146″ 2.0. Considérons cela comme une première introduction à un essai à long terme qui se poursuivra l’hiver prochain.
Regardez la combinaison parfaite de notre Polaris Lime Squeeze et de notre équipement 509.

 

Commençons la Switchback Assault 146″ 2.0 par un retour sur ce que nous avons vécu avec ce qui est devenu la Switchback Assault 146″ 1.0. UN TEST LONG TERME DE LA POLARIS MATRYX 2021 AVEC LE COVID  
L’objectif initial du test long terme de la plateforme Matryx Switchback Assault était d’évaluer la double personnalité des capacités de croisement et des performances du châssis 146″ IGX. Ce test original 2021 est devenu très limité à des environnements de conduite sur piste uniquement. Bien que nous ayons partagé les résultats impressionnants et surprenants de cette expérience, 50 % de nos questions sont restées sans réponse.
Le choix du même modèle et de la même configuration Polaris pour nos efforts de 2022 a été fait spécifiquement pour se concentrer sur l’autre moitié de l’équation. La 146″ 2.0 allait explorer les performances et les capacités de la Switchback Assault dans la neige profonde et hors-piste. C’était le plan, un nouveau test de la même longueur de suspension arrière 146″ IGX, du même jeu d’amortisseurs Walker Evans Racing Velocity à compression réglable 2″, et de la même chenille Ice Storm 1,5″, dans différents environnements de neige.  Ces plans ont été abandonnés, car le retard de livraison nous a fait manquer les conditions de neige plus molles et plus profondes que nous voulions défier.
Notre Switchback Assault 2022 est à nouveau propulsée par le 650 Patriot. Oui, le 650, je le voulais à nouveau pour que le 146″ 2.0 soit vraiment comparable et parce que j’avais été impressionné par toutes les caractéristiques de performance qu’il offrait lors de mes tests en 2021. Le 650 Patriot s’est définitivement avéré être assez puissant pour le sentier. Mais sera-t-il assez puissant pour monter sur la neige non tracée plus profonde et la traverser ?
À l’ère de la méga-puissance, du turbo, du lancement et du boost, je veux être le seul à parler de la puissance et de l’efficacité du 650. Pourquoi ?
Parce que je veux continuer à explorer la prémisse selon laquelle, dans un monde de la motoneige où il y a plus de familles et de nouveaux conducteurs inexpérimentés que nous n’en avons vu depuis des décennies, la guerre de la puissance a dépassé les besoins des motoneigistes et de notre sport.
Un petit tour en ferry ajoute toujours à l’aventure

 

Mes écrits ont toujours été inspirés par les passions et les expériences de la motoneige. L’exaltation, l’inspiration, la liberté et le plaisir ont toujours été le carburant de chacun de mes articles. Depuis 10 ans avec Motoneiges.ca et plus de 100 articles, c’est de là que viennent mes articles.  Inutile de dire que mon 10e anniversaire n’a pas été la fête que j’avais prévue. Un ami sage m’a dit un jour que « le dessin animé dans votre tête se déroule rarement comme vous le voyez ».
Sans le voyage, les mots ne seraient que des déchets sans inspiration. Et ce n’est pas ce que je suis ou ce que je veux être. J’ai donc attendu sur la ligne de touche du sport que j’aime, comme beaucoup d’autres. Finalement, nous voici prêts à partir, juste à la fin.
Nous allons coller quelques laissez-passer de sentier, faire le test Covid, charger la remorque, faire le plein d’essence du camion et nous rendre là où nous devons aller pour profiter de ce qui reste.
Les pancartes dans la région du Saguenay font 6 pieds de haut pour une bonne raison.

 

Bienvenue au début de notre essai 2022.  Restez à l’affût de Motoneiges.ca et je vous promets que mon évaluation de la 146 2.0 dans le monde réel sera digne de vos lectures. Nous l’avons finalement obtenue et nous ne la lâcherons pas tant que vous n’aurez pas obtenu toutes les réponses que vous souhaitez sur la 146″ 650 sur piste et hors piste. Rouler à ce moment de la saison sera plus une question de bien-être mental qu’un véritable test.  Mais je vais faire de mon mieux et commencer à prendre des notes pour la deuxième manche de la Polaris Switchback Assault 146.
Voici ce que nous avons trouvé lors de la première sortie de Motoneiges.ca avec la Switchback Assault ! Je suis de nouveau en vie !
Je n’ai jamais pensé que je terminerais la saison en la commençant ! Restez à l’écoute.
Grand Salon Motoneige Quad 2022