Arctic Cat ZR 600 2024 — analyse présaison

Arctic Cat ZR 600 2024

En septembre 2022, le fabricant Arctic Cat nous présentait son nouveau châssis — Le Catalyst. J’avais eu la chance d’être présent lors du Hay Days au moment de cette grande annonce (lire ici). Cette année, le manufacturier a offert ce châssis dans trois segments, dont celui de sentier avec la ZR 600 2024.

Ce modèle est disponible en 4 déclinaisons, soit :

  • ZR 600 129 suspensions AWS
  • ZR 600,129 suspensions ATAC
  • ZR 600 137 suspensions AWS
  • ZR 600 137 suspensions ATAC

Ces 4 saveurs ont une chenille Ripsaw II de 1,25 po.

Le modèle qui fait l’objet de cet essai est la ZR 600 137 ATAC.

Au printemps 2023, j’ai enfin pu prendre place au guidon afin de découvrir cette toute nouvelle plateforme. Ce modèle avait alors été mon coup de cœur dans la gamme Arctic Cat 2024 (lire ici).

On ne se le cachera pas, lors d’événements tels que le Snow Shoot, les motoneiges présentes ont toutes été passées sous la loupe par les techniciens sur place afin d’être au maximum de leurs performances.

En réalité, les motoneigistes roulent des modèles de production. C’est là, lors d’un essai au Québec, dans nos sentiers, dans notre climat et à notre altitude, que l’on peut juger une motoneige. On peut alors comparer avec ce que nous avons roulé au fil des ans et voir si une motoneige est à la hauteur de nos attentes.

Voici donc mon analyse prérandonnée de la ZR 600 137 2024. Je vais vous présenter les principales caractéristiques ainsi que mes attentes à quelques jours du début de la saison.

Arctic Cat ZR 600 2024

La plateforme Catalyst

Le châssis Catalyst est bien plus qu’une mise à jour pour les motoneiges Arctic Cat. Il a été pensé, repensé et conçu de A à Z. Ça n’a plus rien à voir avec les anciens châssis. Les ingénieurs d’Arctic Cat ont travaillé d’arrache-pied afin de centraliser les masses, abaisser le centre de gravité et diminuer le poids de la motoneige.

De plus, ils ont mis en application les plus récentes tendances de l’industrie tout en optimisant la position du conducteur.

Ainsi, lors de ma saison, je vais tester le comportement de la motoneige tant au niveau de sa facilité de conduite que de son confort. Tout ceci lors de randonnées de plusieurs centaines de kilomètres, ce que je n’ai pas pu faire lors du Snow Shoot.

La motorisation

Bien que la ZR 600 137 2024 soit équipée du moteur Arctic Cat 600 C-TEC2, tous ceux qui l’ont conduite ont eu la même sensation. En effet, ce moteur dans le châssis Catalyst offre de meilleures performances.

Lors de mon essai, je désire valider cette première impression et voir comment ce moteur se comportera sur de longues randonnées, dans des conditions climatiques québécoises, et lors de journées très froides. Un autre élément que je vais observer est la consommation d’essence et d’huile.

Les deux prochains éléments sont très importants lorsqu’on roule en motoneige puisqu’ils vont faire la différence entre une randonnée agréable et une que l’on désire oublier. Il s’agit de la conduite et de la suspension.

La conduite de la ZR 600 2024

Au niveau de la conduite, je veux tester la précision de celle-ci, le niveau d’effort pour tourner le guidon, ainsi que la facilité à négocier les parcours sinueux. De plus, je vais m’assurer que la motoneige est prévisible et, si possible, qu’elle pardonne lorsque l’on fait une mauvaise manœuvre.

Suspension ATAC

Du point de vue de la suspension, la ZR 600 2024 est équipée de la suspension ajustable ATAC. Il est donc possible de changer les modes de suspension tout en roulant. Ceci est très pratique lorsque les conditions de sentiers changent soudainement. On peut alors passer d’un mode à un autre sans même s’arrêter.

Mon objectif sera de tester l’efficacité de celle-ci à absorber ce qui se présente devant la motoneige et de l’impact sur le confort du conducteur. Je vais donc essayer les différents modes dans une foule de conditions de sentiers. Ça risque d’être intéressant !

Expérience globale

Finalement, je désire évaluer le « fun factor » de la ZR 600 137 2024. Est-elle agréable à conduire lors des longues randonnées ? Est-elle maniable et performante ? Est-elle en mesure d’imprimer à répétition de larges sourires sur mon visage ?

Je veux m’assurer que mon premier contact lors du Snow Shoot n’était pas un feu de paille, mais bien un coup de cœur à long terme.

En attendant le vrai début de la saison

La ZR 600 2024 est dans le garage et attend impatiemment que je la sorte pour faire une première randonnée dans les sentiers. Je lui ai bien donné un petit avant-goût en novembre dernier lors d’une petite excursion dans mon terrain de jeu, mais c’était plus pour me dégourdir le pouce que pour faire un réel essai.

Cette motoneige est un modèle de sentier et c’est là où il me sera donné de pouvoir la tester adéquatement. Elle pourra alors tenter de me séduire une fois de plus lors de notre premier vrai rendez-vous !

D’ici là, je vais continuer de la contempler !

Continuez votre lecture

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.

Pays de la Motoneige