Expédition premières nations : jour 12 | entraide et réussite

Aujourd’hui, 7 février, c’est la douzième journée de l’Expédition premières nations. Le voyage entre Fort-Coulonge et Maniwaki a été pénible au point de vue des conditions de sentier. Les machines souffrent du manque de neige et les pièces usent prématurément. Heureusement que les gens s’entraident pour changer les lisses et les glissières lors de nos arrêts pour la nuit, sinon plusieurs ne pourraient pas reprendre la route. On fait même les réparations avant le départ le matin.

Randy Weizineau—casser le moule

Cette fois-ci, je vous parle de mon ami Randy Weizineau, un Attikamek natif d’Opitciwan. Il habite maintenant à Kitigan Zibi, en banlieue de Maniwaki. Très jeune, il a voulu se prendre en main et « casser le moule », comme il dit. Il a donc quitté le domicile à l’âge de 12 ans, car il était touché par la violence à la maison. Son oncle devient donc sa référence. Il a fait de bonnes études et il occupe maintenant un poste-cadre dans sa communauté.

On a tout de suite connecté lui et moi dès les premières journées, et j’en suis très heureux. C’est une belle personne qui a réussi dans la vie et a atteint l’objectif de « casser le moule » qu’il s’était donné. Je suis très reconnaissant qu’il se soit ouvert à moi. Merci Randy ! On fera de la motoneige ensemble de nouveau dans le futur, c’est certain.

Prochaine destination de l’Expédition premières nations, Saint-Michel-des-Saints.

Suivez l’aventure

Articles précédents

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.

Album photos